Test de l’Explore de Land Rover, en route vers l’aventure

Des nombreux téléphones renforcés testés sur Roxarmy, aucun n’a été autant éprouvé en conditions réelles que l’Explore de Land Rover. Découvert durant le Mobile Word Congress, ce smartphone est il vraiment taillé pour l’aventure comme le prétend la filiale anglaise de la compagnie Indienne Tata Motors également détentrice de Jaguar.
L’Explore est présenté dans un packaging en carton renforcé minimaliste. Sur fond blanc sont juxtaposés le logo Land Rover à côté de l’appellation commerciale du téléphone. En dessous se trouve le slogan Outdoor Phone, en français Téléphone d’extérieur qui indique clairement la volonté de s’adresser aux baroudeurs.
A l’intérieur se trouvent donc l’Explore, un câble USB-C, un bloc d’alimentation secteur, une coque de protection en caoutchouc, un mousqueton à utiliser avec cette dernière, une batterie supplémentaire, un guide de démarrage rapide, la garantie de 24 mois et un code de réduction pour l’application Viewranger.

Avec 152 x 14 mm pour 232g, l’Explore ne passe pas inaperçu. A l’avant son design reprend l’esthétique du carénage d’un SUV Discovery. A l’arrière 4 stries font office de connecteur magnétique comme pour les moto Z Play. Ses tranches saillantes incommodent la préhension qui s’avère plus agréable avec la coque de protection.
Que ce soit avec l’appareil dorsal à16 MP ou le frontal à 8MP, les photos prises via l’Explore sont correctes lorsque la luminosité est bonne mais leur qualité se dégrade au fur et à mesure que cette dernière diminue. Malgré une résistance à l’eau y compris salée il en sera de même pour les clichés sous-marins.
Accueillir une batterie supplémentaire ne gène en rien le capteur photo arrière puisqu’elle intègre un emplacement à cet effet et pour le double flash. Sa propre antenne GPS permet une meilleure captation du signal, en revanche aucun capteur n’est prévu pour le déverrouillage, il faut se contenter d’un code.
L’Explore n’a pas besoin non plus d’une encoche sur son écran 5 pouces TFT Full HD Gorilla Glass 5 puisqu’il n’est pas vraiment sans bords par contre il reste parfaitement utilisable avec des doigts mouillés, des gants de ski et dispose d’un mode qui améliore la lisibilité même en plein soleil.

Un processeur Mediatek Helio x27 deca core cadencé à 2,6 Ghz, 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage permettent au smartphone durci de faire tourner Android Oreo sans ralentissements. Call of Duty mobile est ainsi parfaitement jouable comme la plupart des jeux peu exigeants en ressources.
En plus d’AVG, Office Suite et File Commander, quelques applications liées à l’exploration sont préinstallées comme Hub un filtre du Google Store sur ce thème, Skymap, Geocaching, Strava, un esthétique tableau de bord à base de widgets et Viewranger un guide pour consulter des cartes du monde entier y compris hors ligne.

En plus du Bluetooth et du NFC, l’Explore dispose d’un emplacement pour loger 2 cartes nano SIM ou une seule combinée à une carte microSD pour étendre le stockage. Au niveau de l’audio, le smartphone est doté une prise jack et son haut-parleur délivre un son certes puissant mais sans grandes nuances.
L’Explore a résisté sans problèmes à l’humidité comme à la chaleur du climat équatorial des Antilles. Placé dans sa coque, accroché à un sac à doc via le mousqueton fourni, ni les chocs, ni une exposition à plus de 35 degrés sous un soleil de plomb ne l’ont incommodé y compris après être tombé dans un chemin rocailleux.
L’autonomie est l’autre point fort de l’Explore. La batterie de 4000 mAh à laquelle peut s’ajouter celle amovible de 3620 mAh permet de ternir 4 jours en utilisation normale sans avoir recours à Pump Express, le système de charge rapide de Mediatek nécessitant 30 mn pour passer la jauge d’énergie de 0 à 70%.
En confiant la fabrication de son Explore à Bullit, Land Rover a opté pour un téléphone durci aux caractéristique proches de celles des Cat phones. Mettre cette robustesse et cette fiabilité reconnues en milieu professionnel à disposition d’une clientèle férus d’exploration et d’aventures fait judicieusement sens.


Land Rover Explore
449 euros sur landroverexplore.fr

Land Rover Explore

449
8

Global

8.0/10

Pour

  • Robustesse
  • Autonomie
  • IP68

Contre

  • Mauvaise préhension sans la coque de protection

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.