La fabuleuse programmation du 25ème Festival du Film Fantastique de Gérardmer

Si l’année s’est bien terminée avec la tenue du PIFFF, celle qui la succède commence sur la même lancée avec le Festival du Film Fantastique de Gérardmer. Ce 25ème anniversaire se déroulera sous la présidence de Mathieu Kassovitz, le fantastique étant un genre qui n’est pas étranger au réalisateur.

Gothika avec Halle Berry et Babylon AD dans lequel joue Vince Diesel figurent parmi ses films qui ont le plus marché au box office. Nul doute qu’en compagnie de David Belle qu’il a aussi dirigé, de Nicolas Boukihef qui a travaillé avec lui et Olivier Megaton, réalisateur de Colombiana, Taken 3 et Transporteur 3, le film distingué par le jury ne manquera pas de punch.
Si Revenge, Mutafukaz et Tragedy Girls figuraient déjà dans la sélection du PIFFF, les longs métrages en compétition seront pour la moitié des productions ou des coproductions hexagonales. Ghostland de Pascal Laugier dans lequel joue la chanteuse Mylène Farmer ne manquera pas d’attirer les fans de son univers mystico-musical.Dans les Affamés de Robin Auber, les zombies canadiens prouveront que leur appétit est aussi insatiable que celui d’autres nationalités. Enfin Housewife, le film de Can Everenol devrait satisfaire les amateurs d’onirisme loftcraftien. Coté international, il sera beaucoup question de famille avec la venue d’un heureux événement ou non dans Les Bonnes Manières.The Lodgers de Brian o Mailey sera l’occasion de faire connaissance avec une fratrie inséparable tandis que Le Secret des Marrowbone fera l’ouverture du festival. Son réalisateur Sergio G. Sánchez a déja bien marqué les esprits à Gérardmer en écrivant le scénario du Grand Prix de 2008 : l’Orphelinat.
L’Espagne sera particulièrement à la fête par le biais de l’invité d’honneur Alex de la Iglesia Grand Prix en 1996. Une rétrospective lui sera naturellement consacrée avec non seulement Le Jour de la Bête qui lui a valu sa distinction au festival mais également Les Sorcières de Zugarramurdi ou encore le militant Action Mutante.
Hors compétition, outre la chasse au loup de Prey et Downrange déjà programmés au PIFFF, ceux qui n’ont pas pu voir Cold Skin au Comic Con pourront se rattraper en découvrant le thriller horrifique bleuté de Xaviers Gens. Inspiré d’un conte basque, Errementari: The Blacksmith and the Devil, premier long de Paul Urkijo Alijo devrait séduire les férus d’ésotérisme.
Les accros de Labyrinthe connaitront avec Labyrinthe : Le Remède Mortel l’épilogue de l’adaptation cinématographique de la trilogie écrite par James Dashner. S’intéresser aux courts métrages en et hors compétition permettra de jeter un oeil sur l’avenir du film de genre grâce au travail des futurs Grand Prix de Gérardmer.
Enfin l’immersion dans l’univers fantastique que propose le festival ne serait pas totale sans sa nuit blanche. Cette 25eme édition en aura 2. La première sera consacrée à la mythique saga Hellraiser tandis la seconde plongera les insomniaques au sein d’une Guerre des mondes totalement décérébrante grâce à Beyond Skyline de Liam O’Donnel.Il sera suivie de Mayem le film de Joe Lynch qui change d’une façon très Résident Evil la vision de la vie au bureau. Cet article serait bien trop long à vous présenter l’intégralité du festival, aussi n’hésitez pas à consulter le programme ou encore mieux à prendre vos billets. Quand il neige le paysage vosgien contribue beaucoup à créer une ambiance fortement fantastique.

Festival du Film Fantastique de Gérardmer
Du 31 au 04 février 2018

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *