Evénement Nintendo Post E3 2018, la Switch héritière plénipotentiaire

Même s’ils sont dévoilés durant l’E3, en savoir plus ou pouvoir prendre en main certains titres Nintendo avant leur date de sortie officielle durant le Post E3  est toujours autant apprécié par la presse videoludique comme les influenceurs et tout véritable amateur de jeux vidéo.
Si comme l’année dernière, Mario était à l’accueil, il avait cette fois laissé sa casquette Cappy pour une tenue plus traditionnelle. Toutefois sa posture n’avait rien d’académique puisqu’en phase avec Super Smash Bros, son saut avec coup de pied en l’air était magnifiquement exécuté.
Inévitablement le titre polarisait toutes les attentions. Il faut dire que ce 5eme opus en réunissant l’intégralité des combattants de 4 épisodes précédents a de quoi aiguiser les attentes des nombreux fans de ce jeu mélangeant à la fois combat et plateformes.
Les joueurs qui ont connu Smash Bros dans les années 2000 n’ont pas hésité à croquer à pleines dents la madeleine de Proust qui consistait à l’essayer avec une manette gamecube customisée. Elle sera d’ailleurs présente dans l’édition collector accompagnée d’un adaptateur USB et d’une version boite.

Peu présents en nombre sur Switch, les jeux de combat étaient aussi représentés avec une borne dédiée à Dragon Ball FighterZ. A vue d’oeil, graphiquement, le portage des aventures de Son Goku et de ses amis ne souffrait aucunement la comparaison avec les versions PS4 et XBox One.

Le sport et plus particulièrement le tennis n’était pas en reste avec un espace Mario Tennis Aces. La thématique arcade et jeux de combat était ainsi maintenue puisque dans cette version une jauge d’énergie se remplit peu à peu pour à la fin déclencher des super coups.

Bien mis en évidence, Fortnite la star actuelle des jeux de type bataille royale surtout chez les jeunes gameurs ne passait pas non plus inaperçue. Jouable aussi bien sur console de salon que sur mobile, le jeu d’Epic Game trouve avec la Switch une plateforme adaptée à cet usage mixte.

La collaboration entre Ubisoft et Nintendo ne s’arrête à Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle. Starlink était en démonstration accompagné de ses jouets vidéo. En plus d’explorer des planètes, ce jeu d’aventure action propose de fixer un vaisseau physiquement à l’ensemble manette-joycons de la Switch.

Ajouter des pièces détachées ou des pilotes permet de personnaliser l’engin spatial dans le monde réel comme dans le jeu. La technologie est néanmoins incompatible avec les Amiibo et bien qu’il soit possible de jouer avec Fox MCloud, sa figurine Nintendo ne fonctionnera pas.

Plusieurs titres indep dont Killer Queen Black ont clôturé en beauté ce tour d’horizon post E3. Ce jeu de plateformes multi-joueurs où la victoire s’obtient par la collecte de baies, l’assassinat de la reine ou l’accès au camp ennemi à dos d’escargot s’est avéré vraiment addictif à partir de 4 joueurs.

Avec la quasi totalité de ses nouveautés présentées sur Switch, Nintendo inscrit définitivement sa console hybride comme l’héritière plénipotentiaire de la Wii U mais également de la 3DS. De plus l’intérêt que lui portent les studios indépendant finit de la pérenniser question logithèque.

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.