Happy Hour @ Le Fantôme by Seagate [Compte Rendu]

J’avais découvert cet été en préouverture un endroit étonnant dont je voulais vous parler. Seulement, j’avais décidé malgré mon enthousiasme que la présentation d’un tel lieu n’était pas suffisante pour constituer un article sur Roxarmy. Aussi quand j’ai été convié par Seagate quelques mois plus tard pour participer à une happy hour back’s to the 80’s – 90’s au Fantôme, rue de Paradis, j’avais 3 bonnes raisons d’accepter :

IMG_3319

  • La première c’est donc de vous présenter ce lieu
  • La deuxième c’est que ce bar restaurant se situe juste à coté de l’endroit d’un de mes lieux de travail dans le 10eme près du métro Poissonnière
  • La troisième c’est qu’après avoir assisté à la présentation de solution cloud personnel de Western Digital, j’étais curieux de connaitre la réplique de son concurrent direct Seagate

Depuis cet été le Fantôme donc est devenu très à la mode. Selon la formule geek is chic on retrouve toute la hipstersphere de Paris.

IMG_5659

Plutôt que d’être vu, ce qui m’intéressait dans cet endroit c’était son coté confidentiel, (je cherche encore l’enseigne), son aspect futuriste avec son carrelage noir en façade, son plafond et ses luminaires aux formes géométriques, en somme sa déco très orientée geek avec ses robots en vitrine.

IMG_5663

Mais surtout je pouvais y trouver d’anciennes connaissances comme l’incontournable Pac Man et l’infatigable Donkey Kong sous la forme de bornes d’arcades à l’ancienne. Cependant pour coller à son époque, le Fantôme n’est pas une simple salle d’arcade, certaines tables basses sont également des bornes mais à l’horizontale.

IMG_3310

On peut aussi bien y poser son verre de coca que d’entamer une partie d’Arkanoid ou alors choisir de s’installer à des tables  en formica avec chaises assorties et ainsi savourer une généreuse pizza car cet établissement propose également un service restauration. Cerise sur le gâteau pour le gamer old school qui a connu l’époque des salles d’arcade, j’ai pu retrouver des sensations oubliées depuis longtemps en faisant une bonne partie de flipper.

IMG_5651

Comme signe de reconnaissance, Seagate avait demandé d’emmener un objet datant des années 90, j’ai opté pour ma précieuse et originale disquette d’amorçage de Windows 95 qui a vraiment fait de l’effet.

IMG_5622

Valerie Labrune directrice de la communication avec les entreprises et Cindy Blin représentante commerciale France de Seagate m’ont alors invité à leur table où trônaient une relique du début de l’informatique un disque dur de la taille d’un dictionnaire d’au moins 20 Mo et côte à côte  la toute dernière génération de disques connectés de Seagate.

IMG_5615

Le Wireless plus est destiné au stockage mobile sans câble jusqu’à 1 To. Disposant de son propre système Wi-Fi ce disque est complètement autonome car il fonctionne sur batterie. Logé dans un sac à main ou un cartable, il peut alors être parcouru sans fil depuis une tablette ou un smartphone grâce à l’application gratuite Média  téléchargeable sur l’Apple Store ou le Google Play. 8 appareils mobiles différents peuvent être gérés. Bien entendu avec sa prise USB 3.0, il peut également être  utilisé comme un classique disque USB. Compatible avec la norme DLNA et avec l’Apple TV, le Wireless Plus permet de visualiser également des fichiers multimédias sur une télévision.

IMG_5647

Le Central est plus orienté Network Attached Storage, NAS pour les intimes et stockage réseau pour les francophones. Il suffit donc de le relier à votre réseau en Ethernet pour accéder à son contenu depuis des ordinateurs. Si votre routeur est équipé du wifi, le disque Central aura un usage identique au Wireless plus toujours via l’application Media. La capacité de stockage du Central est cependant plus importante. Jusqu’à 4 To sont alors disponibles aussi bien chez vous qu’à l’extérieur si votre réseau est connecté à Internet. C’est alors l’application Global Access qui permettra de vous y connecter.

IMG_5614

Cette initiative, de la part de Seagate de faire connaitre ses produits à la communauté Geek, était originale et plutôt  informelle. Elle avait certes un coté un peu réunion Tupperware mais sympathique au final car à échelle humaine.

IMG_5628

Il reste néanmoins que j’ai découvert avec le Wireless Plus un produit innovant qui se pose par rapport au Cloud comme une alternative séduisante d’extension du stockage pour tablettes et smartphones. Ainsi vous ne confiez pas vos données  à des sociétés commerciales dont ne sait pas toujours quelle utilisation elles en feront un jour…

Silverword

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.