The Quarry, digne successeur d’Until Dawn ?

En 2015 pour la rentrée, un jeu d’aventure interactif de type survival horror créait la surprise en atteignant la première place des ventes : Until Dawn. En proposant dans la même veine The Quarry, Supermassive Games, le studio indépendant à l’origine de ce succès réitérera-t-il l’exploit tout en sachant se renouveler ?
Alors qu’ils se rendent à un camp de vacances pour y travailler l’été en tant que moniteurs, Max et son amie Laura font une sortie de route. Perdus, la nuit au milieu de nulle part, la voiture embourbée, un angoissant shérif les interroge, les dépanne puis leur ordonne de se rendre plutôt à un motel pour la nuit, ils ne l’écoutent pas…
The Quarry raconte l’histoire de jeunes moniteurs passant leur dernière nuit à la colonie de vacances Hackett’s Quarry, les enfants étant déjà partis. Dans la peau de chacun d’entre eux, il vous revient selon vos choix de leur éviter un sort fatal car il y sévit autant d’étranges créatures que de personnages inquiétants.
Comme dans Until Dawn, en vue à la troisième personne, vous les faites évoluer dans différents lieux jusqu’à ce que vous soyez amené à prendre des décisions en faisant pencher le stick dans la direction adéquate. Elles influenceront l’intrigue et les relations entre les personnages, tous pouvant mourir à la fin.

Les possibilités d’interactions avec les objets ou les personnes sont signalées par un halo de lumière turquoise. Ils permettent d’en savoir plus sur les évènements qui se sont déroulés à Hackett’s Quarry. Le surgissement impromptu de QTE durant les scènes d’action est efficace pour maintenir une certaine tension.
Le déroulement d’une partie est nouvellement entrecoupé par l’intervention d’une malaisante voyante. En fonction de ses cartes de tarot collectées au fur et à mesure que votre progression, son interprétation façon Contes de la Crypte vous dévoile à travers de courtes cinématiques un avenir possible à éviter ou non.
Plus sympathique, en mode cassette insérée dans un magnétoscope, l’ajout de petites animations pédagogiques fait également partie des nouveautés. Si elles évitent de trop tâtonner pour se sortir de situations délicates, elles cassent un peu le rythme par rapport la pression quasi continue exercée dans Until Dawn.
Lié à son contexte estivale, The Quarry s’inspire de grands classiques du genre comme Vendredi 13, Massacre à la tronçonneuse ou encore Délivrance mais le jeu contient aussi de nombreuses références à des nanars kitschissimes des années 80 tels que Massacre au Camp d’Eté ou encore Le Loup Garou de Londres.
La proximité avec le cinéma continue grâce à un casting de qualité qui s’est prêté aux joies de la Motion Capture. Des valeurs sures telles que David Arquette ou Lance Henricksen côtoient des stars du petit écran comme Halston Sage (The Orville), Evan Evagora (Star Trek Picard) ou Justice Smith ( Detective Pikatchu).
Toujours dans cette dynamique, The Quarry propose un mode Cinéma qui vous met sur la chaise d’un réalisateur décidant de certains paramètres pour que l’histoire se déroule selon vos choix. Débloquée en fin de partie ou dispo dans l’édition de luxe le Rembobinage de la mort permet d’annuler le décès de trois personnages.
Cet opus possède enfin un mode multijoueur local où chaque participant a en charge un ou plusieurs moniteurs et tiendra les commandes chaque fois que son ou ses personnages deviennent jouables. Dans le mode en ligne, la meute des Loups, 7 invités votent pour chaque décision clé d’un hôte, la majorité déterminant le résultat.

Avec une rejouabilité facilitée et extensible, une ambiance visuelle et musicale années 80 bien retranscrite, des dialogues qui sonnent juste y compris en français et des ajouts bienvenus pour certains un peu moins pour d’autres, the Quarry relève au final haut la main le défi d’être le digne successeur d’Until Dawn.


The Quarry
Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S et PC

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.