Wiko Ufeel et Tommy

Dans le monde ultra concurrentiel de la téléphonie, la visibilité auprès des consommateurs est primordiale. Basé à Shenzhen, la stratégie adoptée par le constructeur chinois Tinno est de distribuer ses produits sous des marques propres à chaque pays.
IMG_7363A la Maison Blanche de Paris, Wiko sa filiale française donnait une conférence de presse pour annoncer Ufeel sa nouvelle collection de smartphones. Déclinée en 2 modèles Ufeel Lite et Ufeel, la caractéristique marquante de cette gamme est sa technologie de reconnaissance d’empreintes digitales.
IMG_7376Jusqu’à 5 actions peuvent être ainsi associées à chaque doigt comme le lancement d’une application spécifique, l’accès à un contenu confidentiel ou encore un appel à un contact particulier. Par le biais de cette méthode le déverrouillage du Ufeel ne prendrait pas plus que 0,48 secondes.
IMG_7384bDoté d’une caméra à 13 MP et à 5 MP en frontal, le Ufeel reprend certaines fonctionnalités de smartphones haut de gamme comme le Dualview où on actionne les 2 caméras en simultanée ou encore le selfie en plan large appelé Wideselfie.

Pour moins de 200 euros, un processeur Quad Core à 1,3 Ghz, 3 Go de Ram et 16 Go d’espace de stockage extensible permettent au Ufeel de faire fonctionner Android Marshmallow 6 de manière plutôt fluide sur un écran de 5 pouces.
IMG_7413Même si les caractéristiques et le prix de l’Ufeel Lite sont un peu moindres avec 2 Go de Ram et un capteur principal à 8 MP, le look néo retro de son revêtement métallique bicolore lui confère une identité qui attirera ceux qui privilégient l’esthétique aux spécifications.
IMG_7421La campagne publicitaire du lancement fait appel à un humour doucement subversif qui tranche quelque peu avec la faible prise de risque des concurrents. Le côté méridional de la marque a manifestement aussi son mot à dire chez Wiko.
Ufeel wiko pub

Enfin encore plus abordable, le constructeur a également annoncé Tommy issu de la gamme ‘Y’. Disponible en noir, gris, turquoise ou rose avec effet Soft Touch ou cuir, son ingénierie est analogue à celle du Ufeel Lite sans la partie reconnaissance digitale.
Tommy wiko pubIl a toutefois la particularité pour les selfies de disposer du Displayflash. Avec ce dispositif, en condition de faible luminosité, l’écran s’allume pour mieux éclairer le visage.

Wiko Ufeel
199 euros

Wiko Ufeel Lite
169 euros

Wiko Tommy
129 euros

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Commentaires

    teujip

    (10 août 2016 - 10:08)

    Ah! Je ne savais pas que Wiko était en fait Tinno. Je croyais que c’était une marque indépendante marseillaise… comme quoi ;).
    Je pense que ça reste de bons téléphones niveau rapport qualité/prix. Je suis pas forcément partie prenante pour les empreintes digitales aux multiples fonctions, mais je suis sur que c’est quelque chose qui peut séduire le public.
    Et j’aime bien leur campagne de pub!

      Silverword

      (10 août 2016 - 10:37)

      et que la maison mère de Bethesda avait le frere de Donald Trump au conseil d’administration, le savais tu ? Informer, divertir, cultiver un leitmotiv abandonné par la télévision mais poursuivi à roxarmy :-)

        teujip

        (10 août 2016 - 16:48)

        Non, j’avoue que je ne le savais pas non plus.
        C’est un joli “mission statement” :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *