Titanfall sur Xbox One [Test]

Titanfall est important et symbolique pour Roxarmy. C’est le premier jeu dans l’histoire du blog à être testé sur Xbox One. Il amorce ainsi j’espère une future longue série d’articles sur Microsoft et sa nouvelle console. Cette société en pleine mutation avec le changement à sa tête d’un indien Satya Nadella évolue et son impact sur le monde geek et du celui gaming sera intéressant à observer et décrypter.

titanfall2bJe vous avais déjà parlé Titanfall lorsque j’avais assisté à sa présentation dans les locaux de Microsoft. Développé par  Respawn Entertainment, le studio crée par 2 transfuges de Call of Duty ce titre est un jeu de tir à la première personne distribué par Electronic Arts et disponible uniquement sur PC, Xbox One et Xbox 360
titanfall1Tout d’abord alors qu’il se paie au prix fort, Titanfall est exclusivement multijoueur. Pour jouer vous devrez obligatoirement être abonné au Xbox Live Gold. Prévoyez donc de débourser en plus du prix du jeu un budget de 6,99 pour un mois ou 59,99 pour 1 an. Alors que Microsoft a assoupli sa politique sur la connexion obligatoire à Internet de la Xbone One pour fonctionner, elle se retrouve in fine dans le jeu.

titanfall3Durant une courte mais sympathique scène d’intro, on apprend que l’humanité maitrisant le moyen de replier l’espace-temps, a par conséquent découvert une zone éloignée concentrant de nouvelles planètes habitables. Dénommée la frontière, elle est le terrain d’affrontement entre le gouvernement et des groupes d’opposants qui se sont formés pour en obtenir le contrôle. Regroupés sous le nom de Milice, ils affrontent ainsi le pouvoir en place.

titanfall4Il s’ensuit une séance d’entrainement assez exhaustive faisant office de tuto pour apprendre les déplacements de base comme  courir sur les murs, effectuer des doubles sauts mais aussi manier différentes armes ou piloter un titan. Les titans sont des mécha c’est à dire des armures robotisées que vous pouvez revêtir en cours de combat. Ces versions futures des exosquelettes actuels utilisés par l’armée US, vous permettent d’augmenter votre puissance de feu et de renforcer votre protection mais sans pour autant devenir invulnérable.

titanfall5La formation terminée, vous avez le choix entre jouer une campagne ou en mode classique. Contrairement à la séance d’entraînement, le mode campagne avec son scénario succinct n’est pas très pédagogique. En  début de partie, on se retrouve complètement largué en plein champs de bataille sans trop savoir quoi faire exceptés pour les habitués de FPS.

titanfall6En compagnie de 5 autres joueurs, vous en affrontez 6 du groupe ennemi sans compter les personnages non joueurs. Sorte de préambule au mode classique, la campagne permet au final à découvrir les cartes, débloquer des armes et différents types de titans.

titanfall7Le mode classique propose 6 options :

  • Attrition où il faut éliminer les membres de l’équipe adverse pour gagner des points et la partie
  • Dernier titan qui correspond à attrition mais en commençant à bord d’un titan sans réapparition possible
  • Point clé au nombre de 3 pour alpha, Bravo et Charlie il faut les capturer et les contrôler pour gagner la partie
  • Capture de drapeau dont l’objectif est de ramener le drapeau du camp adverse à votre base tout en empêchant l’ennemi de faire de même
  • Chasseur de pilotes où il ne doit en rester qu’un et vaut mieux que ce soit vous
  • Pack variété qui est le mix des options sur toutes les cartes

titanfall8Alors que le jeu est censé regrouper des joueurs de même niveau, je me suis retrouvé avec des joueurs bien plus chevronnés et j’ai ainsi eu des débuts assez difficiles à me faire fragger toutes les 20 secondes. Les graphismes de qualité et les très bonnes animations malgré parfois de sérieux ralentissements m’ont néanmoins motivé à persévérer.

titanfall9Le pilotage d’un titan est assez jouissif surtout lorsqu’on déchaine sa puissance de feu. L’ambiance sonore n’incline pas à la mélomanie mais remplit toutefois son office pour nous faire ressentir que c’est la guerre entre les différentes détonations des armes les explosions de grenades et les largages de titans.
titanfall10bSans mode solo et nécessitant un abonnement pour fonctionner, j’aurai plus apprécié Titanfall s’il avait proposé un modèle économique à la Killer instinct en free to play avec certaines opérations payantes par exemple. Il n’en demeure pas moins un bon jeu. La sortie ce 12 avril d’un patch permettant des parties privées afin de jouer avec on contre ses amis n’est pas pour me déplaire. C’est un bon moyen de  réguler les décalages de niveau entre les protagonistes.

IMG_9297

Titanfall
Xbox One 49,90 euros
Xbox 360 59,90 euros
PC 48,33 euros

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    enzo

    (23 avril 2014 - 23:01)

    Jeu rapide mais on s’en lasse très vite, les graphismes sont pas très bons mais acceptable.

    D’un côté je me dis que c’est cool c’est un fps comme les autres, et d’un autre je me dis qu’il faut changer.
    Il ne faut pas oublier qu’il regroupe deux modes de jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.