Test du Honor View 10, le dernier né d’Honor, dopé à l’IA

Annoncé fin d’année dernière et sorti très récemment, le tout dernier flagship d’Honor, le Honor View 10 ou V10 pour les intimes, fait suite au très bon Honor 9 (Lire : Test de l’Honor 9, la relève de l’Honor 8). Il se veut révolutionnaire en étant le premier smartphone Honor doté d’intelligence artificielle. En effet le smartphone embarque la dernière puce maison (enfin, celle de la maison mère Huawei), le Kirin 970 que l’on retrouve aussi dans l’excellent Huawei Mate 10 Pro. Evolution ou révolution ? Voyons cela ensemble.

Rien d’impressionnant à noter niveau packaging, comme pour son grand frère l’Honor 9, la firme fournie une coque en gel TPU pour protéger le smartphone, un câble USB type C et un chargeur rapide. Malheureusement pas de kit main libre à l’horizon.

Niveau design c’est du presque très bon. De face le Honor View 10 est très épuré. Comparé à l’Honor 7X, qui était le premier smartphone 18:9 ème de la firme, l’intégration de l’écran a été retravaillé, pour passer du ratio d’écran de 76% (pour l’Honor 7X) à 79% pour ce V10. Le bouton tactile et non mécanique, embarquant le lecteur d’empreintes digitales est toujours présent à l’avant, tout en étant plus petit que son prédécesseur. Comme à l’accoutumée, le verre est 2.5D permettant d’avoir un très bon confort d’utilisation.

Par contre, c’est à l’arrière que le bât blesse. Alors que l’Honor 9 avait ses deux objectifs parfaitement intégré dans la coque unibody du smartphone, les deux APN du Honor View 10 ressortent grandement, gâchant ainsi légèrement le design plutôt sobre du smartphone. Enfin, ce dernier né abandonne le dos lumineux et strié de ces prédécesseurs (haut de gammes, tels les Honor 7, 8 et 9) pour un dos mat.

On retrouve sur la tranche du bas un port USB type C, un port mini-jack 3.5 mm ainsi qu’un haut-parleur et le micro, classique.

Honor_View_10

À l’intérieur, rien de nouveau hormis le nouveau processeur maison Kirin 970, qui en plus d’être plus puissant et plus économe, embarque de l’intelligence artificielle. Pour le reste on a un bon rafraîchissement avec la dernière version d’Android et de la couche EMUI, plus de RAM, plus de stockage, plus de batterie et de meilleurs lentilles. Voici les principales caractéristiques, comparées à son petit frère l’Honor 9.

Honor 9 Honor View 10
Version d’Android Nougat 7.0 avec EMUI 5.1 Oreo 8.0 avec EMUI 8.0
Taille de l’écran 5,15″ 16:9ème 5,99″ 18:9ème
Résolution d’écran Full HD (1920*1080p) Full HD+ (2160*1080p)
Processeur Kirin 960 Kirin 970
Mémoire Vive 4 Go 6 Go
Mémoire interne 64 Go (+ µSD) 128 Go (+ µSD)
APN dorsal 20 Mpx N&B et 12 Mpx couleur 20 Mpx N&B et 16 Mpx couleur
APN frontal 8 Mpx 13 Mpx
Batterie 3200 mAh 3750 mAh
Divers double SIM, autofocus laser, infrarouge, lecteur d’empreintes digitales double SIM, autofocus laser, infrarouge, lecteur d’empreintes digitales, IA

À l’usage, le smartphone est très plaisant et rapide à utiliser. Grâce à l’excellent Kirin 970, le smartphone fuse à toute vitesse entre toutes vos applications sans broncher. C’est fluide et réactif. Sa puissance est rapidement testable avec les nombreuses applications et jeux (Gameloft) installés par défaut (un des points noirs d’Honor), mais heureusement, ils sont facilement désinstallables. Le smartphone est livré avec la nouvelle surcouche maison, EMUI 8 et Android 8.0 Oreo, faisant suite à l’EMUI 5.1 d’Android 7.0 Nougat des anciens smartphones de la firme. De ce fait, le Honor View 10 profite de toutes les améliorations liées à Oreo avec en plus les modules supplémentaires de la surcouche tels une bonne gestion d’énergie, une configuration plus poussée du lanceur (avec la présence d’un tiroir d’application), la gestuelle sur le bouton tactile, etc.

Côté photo, cet Honor View 10 fait un grand pas en avant. Monochrome de 20 Mpx (mais toujours pas certifiée Leica), la lentille principale en couleur passe de 12 Mpx à 16 Mpx promettant ainsi des clichés plus détaillés avec une ouverture à F/1.8. Globalement les capteurs s’en sortent bien dans de très bonnes conditions, et surprise, en basse luminosité, les deux lentilles génèrent de bons clichés. Sur celui ci-dessous, la photo a été prise alors qu’il faisait presque nuit noir, illuminé par la lune au loin.

Surtout, l’appareil photo tire parti de la NPU (Neural Process Unit) du Kirin 970, la fameuse puce intelligente. Elle va permettre au smartphone de scanner l’image en temps réel et d’appliquer des paramètres photos suivant l’une des 13 scènes ou objets que peut reconnaître le smartphone. Parmi ces derniers ont peut noter : neige, nourritures, fleurs, couché de soleil, du texte ou encore des animaux tels les chats et chiens. Par exemple, il a suffi que je mette des fleurs devant l’objectif pour que la scène correspondante s’affiche, et ce en même pas une seconde.

Au niveau autonomie, le smartphone ne brille pas tout en étant dans la moyenne. Malgré une grosse batterie de 3750 mAh, le Honor View 10 tiendra une bonne grosse journée, voire deux si vous faites très attention. Pour aider, de nombreux modes d’économie d’énergie sont proposés, avec même la possibilité de passer d’une résolution Full HD+ à de la HD+ classique (720p).

Au final le smartphone est vraiment très bon, puissant, rapide, avec une très bonne partie photo et des caractéristiques assez nouvelles (comme l’intelligence artificielle), le tout vendu sous la barre des 500€ hors rabais. Se faisant, il se place comme un sérieux concurrent aux smartphones de cette gamme, comme le One Plus 5T ou le Xiaomi Mi Mix 2.

Honor View 10

485.10 €
9

Global

9.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.