Test du Crusher ANC de SkullCandy

Parmi les produits audio Skullcandy testés qui ont donné satisfaction, le Crusher est le plus marquant par sa durabilité, la puissance de ses basses et l’audace de son système à retour haptique. De retour en 2020, quelles nouveautés audio ou d’un point de vue purement technologique réserve cette 3ème version ?

Le packaging est toujours aussi soigné avec sur fond noir le logo Skullcandy et le slogan que l’on peut traduire par une dimension sonore plus profonde, l’appellation commercial du casque, 4 icones et textes décrivant les principales fonctionnalités en face d’un visuel en vue au 3/4 du Crusher et tout en bas le logo Tile.

A l’intérieur de la boite se trouvent, le casque sans fil circum aural de Skullcandy, un étui renforcé de transport avec un revêtement en tissu, un câble de recharge male male USB-C / USB, un câble audio jack male male , une mini pochette au logo Skullcandy renfermant la garantie de 2 ans et le guide utilisateur.

Tout en courbure, son design lui confère au premier coup d’oeil un côté résolument moderne et fashion. Bien que le Crusher ANC soit partiellement constitué de plastique, cela n’affecte en rien l’impression de qualité qui s’en dégage d’ailleurs le casque affiche sur la balance un poids avoisinant les 309g.

Skullcandy n’a encore une fois pas lésiné sur les questions de confort d’écoute en se montrant généreux sur le rembourrage du repose tête et des coussinets tout en permettant un réglage aisé des glissières. Porter le Crusher ANC durant de longues s’effectue sans éprouver la moindre gène.

L’appairage Bluetooth avec un smartphone effectué, la navigation entre les pistes peut s’effectuer depuis les boutons de l’écouteur droit. Ils adoptent une forme ronde et sont bien séparés sur cette version. Sur l’écouteur gauche le bouton coulissant règle toujours l’intensité des moteurs qui font vibrer le casque.

Déjà présente sur le Venue, la réduction de bruit active est désormais intégrée dans le Crusher ANC. Activée, elle fait preuve d’une grande efficacité. A défaut d’expérimentation dans un avion à cause du confinement, l’écoute au bord d’une falaise s’est avérée excellente malgré le fracas des vagues.

Comme pour ses prédécesseurs, la restitution audio est de qualité surtout dans les graves. Lorsque le besoin se fait sentir de l’annuler ou d’écouter les bruits extérieurs, Il suffit d’apposer la main sur l’écouteur gauche pour que le Crusher ANC passe en mode Ambiant. La captation du micro est par ailleurs de meilleure facture.

Comme Sennheiser, pour une écoute personnalisée, Skullcandy a mis à disposition une application mobile qui permet d’établir après quelques tests, le profil audio le plus adéquat à son style d’écoute. Il aurait été judicieux d’y ’ajouter une fonction manuelle d’équaliseur, peut être à l’occasion d’une mise à jour.

Le Crusher ANC bénéfice d’une grande autonomie. Le recharger complètement via USB-C prend moins d’une heure pour une écoute de 24h selon les paramètres choisis. Grace à des charnières robustes, son encombrement est minimal. Grâce à l’intégration d’une balise Tile, il demeure localisable depuis l’application éponyme.

Croisement entre le Crusher et le Venue, le Crusher ANC en plus de délivrer une expérience audio personnalisée cumule des fonctionnalités aux qualités immersives indéniables. Proposer autant d’options sur sa partie logicielle lui permettrait de rivaliser avec certains casques haut de gamme pour un cout bien plus abordable.


Skullcandy Crusher ANC
299,99 euros sur skullcandy.fr

Crusher ANC

315,71
8

Global

8.0/10

Pour

  • Style
  • ANC
  • Système baltique

Contre

  • Application mobile à développer

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.