Call of Duty Black Ops Cold War, vent d’Est, vent d’Ouest

Quelque peu malmené par Fortnite, Call of Duty a renoué avec sa communauté grâce à Modern Warfare. Sorti aussi bien pour la nouvelle que l’ancienne génération Cold War confirme-t-il les efforts d’Activision pour que son titre phare redevienne le top  du FPS ?

Les États-Unis sont en guerre froide avec l’URSS. Alex Mason de la CIA a pour mission de neutraliser 2 terroristes liés là a prise d’otages américains à l’ambassade de Téhéran. Repéré dans une planque à Amsterdam, questionner le premier, permettra de savoir où se cache le second.

Comme il est commun avec tous les Call of Duty, il faut en premier lieu s’armer de patience avant de pouvoir lancer Cold War. L’espace disque nécessaire s’élève à 141 Go pour l’installer. Par conséquent depuis une ligne ADSL une bonne vingtaine de minutes sont nécessaires pour le télécharger.

Oubliées, les dystopies futuristes comme Infinite Warfare, Call of Duty Cold War confirme le retour aux conflits qui ont marqué l’histoire contemporaine comme celui auquel se sont livrés les États-Unis et l’Union soviétique dans les années 80 et que l’on appelle la guerre froide.

Développée par Raven Software, la campagne solo est la suite de Black Ops I alors qu’il s’agit du 5eme opus de la série Black Ops et du 17eme Call of. Mise en scène comme un véritable film d’espionnage, l’ambiance de cette époque est très bien rendue.

Elle est d’autant renforcée par la présence de personnages  comme celui ressemblant à Robert Redford dans Spy Game : jeu d’espions de Tony Scott mais également grâce à des hommes politiques célèbres comme le président américain en exercice en ce temps là l’ancien acteur Ronald Reagan.

Les développeurs ont de surcroit permis au joueur qu’il définisse son avatar façon jeu de rôle avec des caractéristiques surprenantes pour un FPS comme la couleur de peau, le sexe, le lieu de naissance, l’identité, l’origine militaire voire même un profil psychologique qui impactela jouabilité.

Typiques du RPG, les échanges à choix multiples conduisent à des quêtes annexes spécifiques ayant pour conséquence des fins qui diffèrent selon les décisions prises. Espionnage oblige, les missions à effectuer ont lieu en différents points du globle qui raviront tout joueur avide de dépaysement.

Les graphismes possèdent une patine vintage qui bénéficie d’une technologie d’éclairage en temps réel ostensiblement qualitative issue d’un croisement entre le moteur d’Infinity Ward employé dans Modern Warfare et les outils que TreyArch utilise depuis Black Ops 3.

Réservé à TreyArch, le multi cross-plateforme marque le retour de cartes originales au format 6v6, de la domination à 12v12 et à l’arrivée d’un nouveau mode intitulé Escorte de VIP où il est question de garder en vie coute que coute un joueur désigné important jusqu’à son point d’extraction.

Cold War signe enfin le retour du mode zombie. Intégrant le récit de la campagne solo il se décline en 2 sections. Dans Carnage survivre aux vague de morts vivants doit se faire contraint dans une zone qui se déplace tandis que die Maschine donne un accès très facile à l’intégralité de l’arsenal.

Compositeur récurrent de Call of Duty, Jack Wall a repris du service. Son style orchestral où un chœur soviétique martialement accompagné de synthés en mode Vangelis prend vraiment aux tripes. Kratos dans God of War, Frederic Souterelle est convaincant en voix française de Russell Adler.

Malgré les bugs ayant conduit au redemarrage de la PS4 ou la réinstallation de la PS5, après correction Cold War démontre qu’un bon mode zombie et une campagne bien scénarisée participent aussi au succès de la licence. La leçon sera t elle retenue pour la saison 2 qui arrive ce 25 février ?


Call of Duty Black Ops Cold War
Disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X

Call of Duty Black Ops Cold War

59,99
8

Global

8.0/10

Pour

  • Période guerre froide
  • Mode Zombie
  • Bande son

Contre

  • Bugs gel, reinstallation de la console

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.