The Survivalist, Kill Your Friends, Up and Down et Soirée d’ouverture officielle du Festival de Dinard [Critique]

Avant de me rendre à la soirée d’ouverture du Festival du film Britannique de Dinard, j’ai débuté cette journée en allant voir The Survivalist de Stephen Fingleton.
IMG_7049Après une catastrophe qui a anéanti la civilisation, le manque de nourriture conduit un homme à cultiver dans les bois un carré de terre pour survivre. En permanence sur ses gardes, il vit reclus afin de protéger ses maigres récoltes.
thesurvivalist-Stephen-FingletonQuiconque pénètre dans le périmètre s’expose aux pièges qu’il a mis en place et en dernier recours à son fusil à pompe. Malgré la solitude, il semble s’être résigné à son quotidien réglé comme une horloge jusqu’à l’arrivée de 2 grains de sable.
survivalist-02Durant les 104 minutes que dure The Survivalist, il ne souffre de quasi aucun temps mort. Du début à la fin on est captivé par cette histoire à plusieurs niveaux de lecture. Remarquable, la mise en scène de Stephen Fingleton nous immerge totalement dans son univers aussi brutal que stressant.
survivalist-03Avec peu de dialogues, l’expression des émotions repose beaucoup sur le jeu des acteurs qui sont à la hauteur du défi. Les relations sont réduites à leurs plus simples expressions. La nature de l’humanité est parfaitement mise en lumière dans ce qu’elle a de plus beau mais aussi de plus cru.
survivalist-04Dans l’interview qu’il a bien voulu m’accorder, Stephen Fingleton m’a bien surpris quand j’ai évoqué avec lui les jeux vidéo. Si vous êtes gameur et cinéphile, elle devrait vous intéresser. Sa publication ne devrait pas trop tarder. J’ai ensuite enchainé avec Kill your Friends d’Owen Harris.
IMG_7057Steven Stelfox travaille dans l’industrie de la musique. Premier assistant au sein d’un important label, il convoite tant le poste de Directeur Artistique qu’il est prêt à tout pour y parvenir. Calculateur et amoral, il a déjà transgressé pas mal de règles. Mais pour réussir jusqu’où ira t il ?
killyourfriends-02Avec la pensée de son héros en voix off, Owens Harris place habilement le spectateur dans la situation inconfortable de confident. Cette plongée dans le monde de la musique des années 90 n’en est que plus immersive avec ses dérives, ses excès et ses considérations uniquement économiques.
kill-your-friends-6Nicholas Hoult est impérial dans son rôle de jeune loup ambitieux persuadé d’appartenir à une certaine élite et dont l’objectif est de le prouver. Craig Roberts en jeune apprenti bien plus doué que son mentor est excellent. Sans avoir à surjouer, il rend hilarantes certaines scènes déjà cocasses.

Les aller-retours du comique à des séquences bien gores accentuent le malaise que peut ressentir le spectateur de Kill Your Friends reprenant ainsi la mécanique d’un certain American Psycho. Enfin attention à la bande son qui participe au rythme halluciné du film, c’est une drogue dure.
kill-your-friends-5Le président Rochefort accompagné de son jury et de Madame le Maire de Dinard ayant officiellement déclaré ouvert le festival 2015 du Film Britannique, nous nous sommes tous dirigés vers la salle Alizés 1.

IMG_7195Après le vibrant hommage que lui a rendu sa famille, Up and Down le film hors compétition de Pascal Chaumeil a été projeté.
IMG_7222bIl existe un toit d’immeuble à Londres tristement connu. C’est le lieu idéal pour mettre fin à ses jours et c’est à cet endroit que Martin ancienne star de la télévision a décidé de faire le grand saut.
upanddown-1Seulement au soir du 31 décembre, il est successivement rejoint par 3 autres compagnons d’infortune qui ont eu la même idée que lui. Coupé dans son élan, le singulier quatuor conclut un pacte engageant chacun à retarder son suicide jusqu’à la Saint Valentin.
upanddown-2Librement adapté du roman de Nick Hornby, Up and Dawn est un conte moderne. Suivre l’odyssée de cette famille reconstituée fait du bien. Se soucier du sort de l’autre est effectivement une formidable recette pour guérir ses blessures et changer son regard sur la vie.
upanddown-3Même si l’histoire s’essouffle à la fin, les acteurs jouent si bien qu’on ne se lasse pas de les regarder évoluer. Toni Colette, formidable dans Little Miss Sunshine est parfaite en mère célibataire. Aaron Paul retrouve son rôle de jeune d’apparence désabusé mais sensible, assez proche du Jesse de Breaking Bad.
upanddown-4Imogen Poots, pétillante de vie et d’impertinence en fille à papa trop gâtée est irrésistible. Pierce Brosnan, dernier James Bond au flegme vraiment britannique, a toujours autant de charme.
upanddown-5Coproduction germano-britannique, Up and Down n’est pas encore sortie en France, le message plein d’espoir qu’il porte ferait sûrement mouche pourtant.

The Survivalist de Stephen Fingleton
Au Grand Rex le 20 Novembre 2015

Kill Tour Friends d’Owens Harris
Sortie le 2 Décembre 2015

Up and Down
Aucune date de sortie en France pour le moment

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    Jenaste

    (24 novembre 2015 - 10:19)

    Commentaires et description des productions qui donnent envie d aller plus loin et surtout d aller en salle

    J’irais certainement voir the survivalist des sa sortie dans ma région (la Guadeloupe)

    Isa Brivady

    (25 novembre 2015 - 20:51)

    Merci pour ces critiques. Hâte d’une date de sortie en France d’Up and Down.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.