Test du Sony Xperia XZ1, dernier smartphone de l’ère Hirai

Au CES 2018 Kazuo Hirai a représenté Sony pour la dernière fois en tant que PDG. Sous sa direction la division Playstation s’est définitivement installée en position de leader dans l’industrie vidéoludique en revanche de son propre aveu sur le marché des smartphones, les ventes de composants ont bien mieux fonctionné que les produits finis.

L’Xperia XZ1 est donc le dernier smartphone de l’ère Hirai. Quel est le chemin parcouru depuis la présentation du tout premier Xperia Z par David Mignot ? Sur un fond blanc avec un X gris aussi clair que discret, le packaging en carton renforcé du XZ1 affiche Xperia en lettres d’argent suivi du logo Sony.
Sur la tranche en premier plan figure le nom du modèle et un pictogramme indiquant que ce dernier est Dual SIM. A l’intérieur se trouvent le smartphone, un chargeur, un câble USB C, un guide de démarrage et une notice rappelant que les applications préinstallées peuvent varier selon les pays.
Le format épuré à la 2001 l’Odyssée de l’Espace si caractéristique à la gamme Xperia est identifiable au premier coup d’oeil, En main, ses bords doucement arrondis font du XZ1 un smartphone bien plus agréable à tenir que  l’Xperia Z  au design sans compromis avec ses tranches à angles droits.
Avec un poids de 156g, 148 mm de long 73 mm de large et une épaisseur de 7,4 mm, la finesse du XZ1 ne donne pas pour l’impression qu’il soit fragile grâce à son dos au revêtement en aluminium anodisé. Ce dernier présente aussi l’avantage d’être insensible aux traces de doigts contrairement au dos en verre de l’Xperia Z.
Plutôt que d’être en façade ou au dos, le capteur d’empreintes est intégré au bouton d’alimentation sur la tranche droite ce qui rend parfaitement naturel le déverrouillage de l’appareil. L’écran 5,2 HDR Hul HD est doté de la technologie Triluminos. La qualité du contraste et du rendu des couleurs compense le fait que le XZ1 ne soit pas borderless.
Le savoir faire des appareils photo Alpha et Cyber Shot a été pleinement exploité au profit du smartphone. Comme dans Minority Report, son capteur principal Exmor RS à 19 Mpx dispose d’un système de capture intuitif qui anticipe et place en mémoire quelques photos juste avant l’appui sur le déclencheur.
Outre un mode rafale et la vidéo en 4K, le Motion Eye permet des ralentis à 960 images /s. De son côté, le capteur avant de 13 Mpx délivre des selfies satisfaisants même en faible luminosité grâce sa sensibilité ISO 6400. Pour faire fonctionner Android Oreo, le XZ1 dispose d’un processeur Snapdragon 835, de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage extensibles à 256.

Toutefois, pour profiter de cet espace SD accessible sans extracteur, il faudra renoncer à utiliser une seconde carte SIM. Dans sa surcouche à Orero, Sony a intégré des fonctionnalités logicielles avancées comme des rappels intelligent grâce à Xperia Assist , une optimisation des ressources par exemple pour un usage professionnel du XZ1.Par contre l’installation par défaut d’applications non décidées par l’utilisateur et que l’ont ne peut que désactiver comme la Boutique Amazon ou carrément  qu’il est impossible de faire disparaitre de l’écran comme l’application What’s New et ses notifications exaspèrent quelque peu.L’application mobile myNba2K17 proposait la numérisation 3D du visage, Sony a étendu le concept aux objets transformant le XZ1 en véritable scanner 3D. Les résultats peuvent être utilisés dans Effet Réalité Augmentée. Cette application qui utilise le moteur Unity est gratuite mais à ce titre elle collecte  les statistiques d’utilisation, l’adresse IP et l’identifiant du XZ1.Avec une batterie de 2700 mAh, Sony a aussi mis l’Intelligence Artificielle au service de son smartphone. Après une analyse de votre besoin habituel en énergie, l’activation du mode Smart Stamina est proposée en cas de surconsommation. L’autonomie sans y avoir recours est d’une journée de travail de geek actif (nombreuses photos,  réseaux sociaux et vidéos sur Youtube).
Si les hauts parleurs en haut et en bas du téléphone délivrent un son stéréo, profiter pleinement de l’audio haute résolution et de l’upscale de fichiers compressés avec la technologie DSEEHX nécessite un bon casque. Pourtant le XZ1 est livré sans écouteurs laissant libre le choix aux acheteurs d’ajuster son coût total d’acquisition.L’application Remote PS4 installée, jouer à distance sur une PS4 démontre la force de l’écosystème Playstation. On obtient une console portable certes un peu moins confortable que la Switch et son grand écran mais disposant de la puissance graphique d’une console de dernière génération et en conservant l’usage multifonctions des smartphones.En préservant les points forts comme la résistance à l’eau IP65, un design épuré, des capteurs photo de qualité professionnelle tout en intégrant des fonctionnalités en vogue comme le ralenti le générateur 3D et l’intelligence artificielle, le XZ1 est un véritable concentré de l’expérience acquise par Sony ces 5 dernières années.

Xperia XZ1
599 euros sur la boutique Xperia

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    guida44

    (18 février 2018 - 16:05)

    Il a l’air pas mal du tout

      Silverword

      (18 février 2018 - 22:31)

      L’essayer c’est l’adopter ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.