Test des Skullcandy Sesh, un Mood Boost version true wireless

En ces temps difficile dû au Coronavirus et au confinement à travers le monde, la campagne Mood Boost (plus d’info ici) de Skullcandy est bien plus que bienvenue ! Cette campagne est le fruit d’une collaboration entre la marque et quatre artistes bien connus de la génération millésimale : Rico Nasty, Cuco, Gus Dappertonet et Rina Sawayama. La campagne Mood Boost veut proposer des produits avec des couleurs virevoltantes le tout accompagné d’une affiche type poster. Cette campagne, livré avec le modèle True Wireless Sesh de Skullcandy est vendu 59.99€. Mauvaise nouvelle, les deux modèles actuels sont en rupture de stocks, par contre, lui, le modèle Sesh reste disponible en édition standard, et voyons ensemble ce qu’il fait !

Le packaging de la campagne Mood Boost est tout en hauteur : en effet, en plus d’avoir l’affiche exclusive (dimensions : 279 x 432 mm – A3), on retrouve les Sesh accompagné du boitier de recharge, un petit câble de recharge micro USB, deux paires d’embouts supplémentaire et quelques feuillets. L’affiche au format A3 est vraiment d’excellente qualité, imprimée sur du papier plutôt épais. Malgré des dessins assez “simples” (peu ou pas de détails), l’impression et le rendu sont très bons. Ensuite, concernant le visuel, il faut aimer l’abstrait pour l’apprécier…

Face arrière du poster

Passons à présent au coeur du produit, les True Wireless Skullcandy Sesh. Ces derniers sont proposés dans une vive couleur allant de paire avec l’esprit du Mood Boost et bien éloigné des trois couleurs originales du produit : noir, bleu et bordeaux. En effet, Skullcandy nous livre ici une version principalement jaune pétante de Sesh, avec une pointe de couleur et rouge, notamment au niveau du boitier de recharge. Pour les personnes visant la discrétion, ce n’est pour pour aujourd’hui.

Le boitier de recharge est plutôt compact, bien qu’un peu trop large, il rentrera facilement dans la plupart des petits sacs (à dos, à main, banane, etc.). Côté technique, le boitier possède un bouton sur la face avant couplé à quatre LEDs permettant de connaitre l’autonomie restante du boitier, des aimants au niveau du couvercle et des emplacements écouteurs, ainsi qu’un port micro USB (!) dédié à la recharge sur la partie arrière du boitier.

Les écouteurs Skullcandy Sesh prennent aussi la direction d’une couleur vive jaune soleil. On a donc une structure principalement jaune, avec sur la partie extérieure une pointe de bleu en forme d’anneau ainsi que des embouts en silicone rouge. En plus de retrouver une petite LED de notification discrète sur la tranche, on retrouve malheureusement un bouton poussoir manuel sur la partie externe des True Wireless. Enfin, point non négligeable, les écouteurs sont certifiés IP55, les rendant ainsi résistants à l’eau et à la poussière : aucun risque de faire du sport ou d’écouter de la musique sous la pluie.

Les écouteurs sont très compacts, petits et légers. Ils s’insèrent très facilement dans le conduit auditif et le maintien est très bon, après avoir effectué un petit quart de tour pour les “coincer” dans l’oreille. Et c’est une bonne chose, notamment pour ceux souhaitant faire du sport, et profiter de leur certification IP 55. Une fois bien placée, on profite d’une bonne isolation passive et on lance sa musique. De ce côté, ces Skullcandy Sesh laisse un assez bon sentiment … pour peu qu’on ait l’habitude de la marque. En effet, comme à l’accoutumée, le son produit est très orienté basse avec des aiguës et médiums un peu en retrait. On mettra ainsi l’écoute de musique classique, jazz ou rock instrumental de côté pour profiter de musique orientée punchy comme l’électro ou le rap. Par contre, point négatif sur les boutons physiques. En effet, ceci sont durs au point de devoir appuyer assez fort dessus pour les enclencher, engendrant ainsi au passage une légère douleur, ce qui, assez rapidement, pousse à utiliser directement le smartphone pour contrôler le volume ou changer de pistes. Enfin, un micro est bien présent pour passer des appels. Rien à noter de ce côté, en élevant un peu la voix on se fait entendre sans problème.

Côté autonomie, cela reste acceptable. On a bien évidemment connu mieux que ces 3h d’autonomie par charge, mais cela reste utilisable sans soucis, notamment en prenant l’habitude de les charger dès qu’on ne les utilise plus. Le petit défaut viendrait du boitier qui n’autorisera pas plus de deux recharges supplémentaires, là où on a l’habitude d’en profiter de trois…

Cette version Mood Boost vendue au même prix que la version originale tout en étant limitée est une très bonne idée de la marque américaine, surtout que des associations sont soutenues à l’aide de ce projet. Petits et confortables (dès que l’on n’utilise plus les boutons), ces Skullcandy Sesh dans leur version Mood Boost, vous donneront un bon coop de peps, notamment si vous souhaitez en profiter pour de la musique très orientée basse.

Skullcandy Sesh

59.99 €
7.5

Général

7.5/10

Pour

  • Petit et confortable
  • Le Mood Boost sans surcoût
  • Un son orienté basse (du moins, si c'est ce qu'on recherche)

Contre

  • Seulement 2 recharges supplémentaires avec le boitier
  • les boutons physiques inutilisables

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.