KMC1 de Klipsch [Test]

J’ai pu tester plus en profondeur le Kmc1 de Klipsch, ce fabricant américain de périphérique audio hi fi que j’avais découvert lors du salon Les numériques à la Villette.

IMG_6170

Sorti de son packaging très soigné, ce haut parleur d’assez petite dimension 11 x 26 cm donne immédiatement l’impression d’un produit très bien fini. Son design est  élégant avec un V (symbole de la marque) sobre et esthétique sur sa grille en façade.

IMG_6171
Le revêtement en caoutchouc sur le dessus et les cotés est agréable au toucher et se décline en différentes couleurs. Le Kmc1 fonctionne sur secteur ou en toute indépendance  durant 12 h environ grâce à sa pile interne au lithium et rechargeable.

IMG_6173
A l’allumage un sympathique et bref son de public en concert retentit puis les diodes de contrôle rouges et tactiles s’allument. Il s’agit des fonctions

  • marche/arret,
  • de réglage du volume,
  • de vérification du niveau de charge de la pile
  • et enfin la possibilité d’ignorer ou de répondre en cas d’appel téléphonique.

IMG_6178

En forme de symbole infini, le voyant d’appairage du bluetooth  clignote en bleu quand il recherche un appareil puis fixe quand ce dernier est trouvé. La connexion établie, un accord de guitare résonne alors.

IMG_6182

 Je n’ai rencontré aucun problème pour le connecter en Bluetooth avec mon Iphone ou avec Android 4.1.2 et ma HP Touchpad sous Cyanogen . Bien entendu, le KMC1 dispose également d’une entrée analogique via un jack 3.5mm.

IMG_6175
Sa sortie acoustique peut atteindre 102 décibels ce qui est largement suffisant pour sonoriser un studio par exemple.  Il se recharge également via le port USB et se décline en 8 couleurs, seul le revêtement change en noir blanc, rouge, bleu, pourpre, orange, magenta et jaune. Un mini mode d’emploi multilingue incluant le français est fourni.

IMG_6258

Avec ses 2 haut parleurs 2x 10 watt, il est indéniable que le son émis par le KMC1 est vraiment très bon, il est cependant définitivement dans son élément naturel pour restituer des ambiances de concert plutôt que des basses lourdes. De telles qualités et de si bonnes finitions sont en regard avec son prix qui reste néanmoins accessible pour tout amateur de bon son qui souhaite mettre un pied dans l’univers de Klipsch.

Kmc1 de Klipsch 299 €

Silverword

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.