Test du Jabra Elite 85h, un sérieux concurrent à Bose et Sony !

Jabra, fabricant danois d’équipements audio professionnels, lance avec le Elite 85h, son casque nomade Bluetooth grand public proposant un concentré de technologie et de tout le savoir-faire de la marque dans un casque lancé à 299€ sur les marchés. Avec ce tarif, Jabra entre en concurrence direct avec les très connus Bose QuietComfort 35 et le Sony 1000-XM3.

Et pour ce, le Jabra Elite 85h embarque et propose de nombreuses caractéristiques alléchantes : confort d’utilisation, réduction de bruit active performante et surtout autonomie monstre annoncée à 36 heures. Voyons ensemble si ces promesses sont tenues. Spoiler alert : le Elite 85h excelle.

Le casque est livré dans une pochette rigide de forme ronde, avec assez d’emplacements pour stocker le casque, l’adaptateur avion, un câble de recharge USB type C ainsi qu’un câble mini-jack 3.5 mm, sans compter sur les différents feuillets habituels.

Niveau design, le casque est très joli et c’est une réussite. Les finitions du Jabra Elite 85h sont parfaites et on a là un produit résolument haut de gamme, épuré et sobre. Du haut de ses presque 300 grammes, le casque est principalement fait de plastique avec un noir finition mat (notez que le casque est disponible en noir, bleu, beige et cuivre). Même plus, aucune partie métallique n’est visible de l’extérieur, seul du plastique, du simili-cuit et du tissu est accessible. Parlons donc de ce tissu. Ce revêtement est présent sur la façade extérieure des oreillettes ainsi que sur le haut de l’arceau. En plus d’être visuellement agréable, ce revêtement est très doux au toucher et évite ainsi un maximum de traces de doigts que je retrouve par exemple sur mon QC 35. Enfin, concernant la mousse à mémoire de forme et l’intérieur de l’arceau, on retrouve du simili cuir habituel.

Casque connecté oblige connectique et boutons sont accessibles sur le casque. C’est ainsi que l’on retrouve sur l’oreillette droite, au niveau du revêtement en tissu, trois boutons cliquables assez classiques : la gestion du volume haut et bas, ainsi qu’un bouton de fonctions (pause, lecture, morceau suivant, précédent, etc.). Les tranches du Jabra Elite 85h ne sont pas en reste. Sur la tranche droite vers l’arrière, on retrouve un bouton dédié au lancement de l’assistant vocal du smartphone (Google Assistant ou Siri). On retrouve aussi une entrée mini-jack 3.5 mm ainsi qu’un port USB type C dédié à la recharge. Enfin sur le côté gauche, on retrouve un bouton permettant de switcher entre les différents modes audio (ANC, HeartThrough ou désactivé, j’y reviendrai). Notez qu’une version spéciale “Alexa” est vendue sur Amazon pour une petite dizaine d’euros de plus. Cette version permet d’accéder à Alexia directement via le casque audio.

Côté caractéristiques techniques et fonctionnalités, le casque ne fait pas dans la dentelle et en propose plusieurs. Premièrement, et c’est le coeur du casque, le Jabra Elite 85h propose des haut-parleurs de 40 mm de diamètre de technologie maison. Un de ses points forts est la réduction de bruit active, appelé aussi ANC (Active Noise Control). Pour ce, le casque embarque pas moins de 8 micros, de deux types différents 6 MEMS et 2 ECM (pour les curieux, la différence est expliquée ici), là où le Bose par exemple, en embarque que deux. De plus le casque possède sur chaque oreillette un détecteur de présence, permettant de passer en pause dès que vous ôtez le casque, et de reprendre la lecture une fois remis. Casque connecté oblige, le Jabra Elite 85h propose du Bluetooth dans sa version 5.0 (connexion avec deux appareils en simultané), mais malheureusement sans prendre en charge le protocole Apt-X. Autre fonctionnalité intéressante, le casque s’allume et s’éteint en tournant les oreillettes. En position écoute, le casque est allumé, en position “à plat” (comme sur la photo ci-dessus), le casque est éteint. Enfin, et c’est un record pour un casque nomade grand public, l’Elite 85h propose une autonomie record avec pas moins de 36h d’écoute d’affilées avec l’ANC activé et pas moins de 41h sans. Un véritable monstre qui, en 15 min de charge, propose 5h d’écoute. Ha et chose non négligeable, le casque est garanti deux ans contre la poussière et la pluie (équivalent IP52), chose à noter car à ma connaissance, aucune autre marque ne le propose.

Ne faisant pas les choses à moitié, une véritable application (iOS et Android) accompagne le Jabra Elite 85h, nommé Sound +. Avant vous décrire le casque dans l’utilisation de tous les jours, parcourons ensemble l’application. Cette dernière, en plus d’afficher le pourcentage de batterie et de mettre à jour le casque, propose un guide complet sur l’utilisation du casque et permet d’activer et configurer cette fonctionnalité.

Depuis l’application, il est possible d’activer la fonctionnalité SmartSound, qui via une analyse régulière, va analyser les sons environnants et adapter la réduction de bruit active en conséquence. En dehors de ce SmartSound, il vous est possible de modifier la configuration des différents scénarios en ajustant le mode audio et l’égaliseur associé.

Autre fonctionnalité assez intéressante (nécessitant une activation, l’application enregistre la dernière position géographique de votre smartphone au moment où vous déconnecter votre casque, parfait pour les plus étourdis.

Voyons ensemble le casque à l’usage. Premièrement et chose importante, le casque est très confortable à porter. Bien qu’un peu plus lourd que mon QC35 de tous les jours, je n’ai ressenti aucune gêne, même après plusieurs heures d’affilées. Les différents boutons sont facilement accessibles. Je noterai seulement qu’appuyer sur les boutons volumes de l’oreillette droite, fait un petit effet ventouse sur l’oreille, rien de grave mais surprenant au début.

À l’écoute, le casque est excellent et n’a rien à envier, voir même dépasse de peu, mon QC 35. Le Jabra Elite 85h est très fidèle sur les sons retranscrits avec une très bonne clarté, sans entrer dans le jeu de basses trop présentes. En clair, toutes les gammes sonores sont fidèles et aucune ne manque de “percussions”. L’avantage indéniable est l’égaliseur accessible directement sur l’application qui permet d’adapter le rendu sonore à tout type de média écouté. Et pour vous isoler dans votre bulle, le casque embarque une réduction active aussi performante que le maître en la matière, Bose. La plupart des bruits graves à basse fréquence sont limités ce qui veut dire une excellente immersion en ville, en train ou en avion. Les voix, plus aiguës, sont quant à elles diminuées, mais seulement de quelques décibels, on arrive assez facilement, avec un peu de concentration, à ce qu’il se dit autour de nous. Pour cette dernière, le casque embarque la fonctionnalité HearThrough (ou écouter à travers). Cette dernière permet, via les différents micros qu’embarque le casque audio, d’entendre parfaitement ce qu’il se passe autour de vous, sans pour autant couper la musique. Ce mode est tout simplement bluffant et porte très bien son nom. Avec, aucun problème pour tenir une conversation sans enlever le casque.

Au final, vu de la qualité de fabrication, d’écoute et des fonctionnalités proposées, le Jabra Elite 85h est un nouveau poids lourd dans le cercle fermé des casques Bluetooth nomade haut de gamme. Sa masse un peu élevée se compense par son confort et sa grosse autonomie respectée de 36h d’écoute. Par contre, malgré la présence d’une entrée 3.5 mm, le casque est inutilisable en passif, pas de batterie = pas d’écoute. En dehors de ce léger désagrément (15 min de charge = 5h d’écoute), le casque fait un carton plein. Pour moins de 300€ il rentre très facilement en concurrence avec les ténors du marché.

Jabra Elite 85h

284.99 €
9.5

Global

9.5/10

Pour

  • Confort
  • Autonomie monstre
  • Fonctionnalité

Contre

  • Pas d'écoute passif

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.