Test du HyperX Alloy FPS RGB, le clavier mécanique ultra réactif

Le Alloy FPS RGB est un clavier mécanique très compact d’HyperX. Cette version RGB du clavier est une évolution assez significative du Alloy FPS, un autre clavier d’HyperX. Alors que le grand frère du Alloy FPS est équipé d’interrupteurs mécaniques Cherry MX, HyperX a fait le choix, en passant au modèle “RGB” de changer ces derniers et de passer aux interrupteurs Kailh Silver Speed, qui contrairement aux Cherry MX habituels, sont extrêmement réactifs et déstabilisant, du moins au début. Voyons ensemble ce que vaut ce clavier vendu sous la barre des 120€.

Avant de se lancer dans la particularité de ces interrupteurs, voyons ensemble le design de cet Alloy FPS RGB. Ce dernier est très simpliste et compact. La marque a choisi un cadre très fin et embarque un minimum de touches. Adieu donc les touches macros et / ou raccourcis. Mais malgré ça, nous avons quelques touches multimédia et d’options placées sous les touches Fxx comme la gestion du volume par exemple, utilisable via la touche Fn présente en bas à gauche du clavier. Les touches sont assez hautes en tailles et le confort d’utilisation est là. Le clavier pesant sur la balance 1.1 kg.


Le clavier se repose sur un cadre métallique de 13 cm de profondeur. On retrouve à l’arrière droite du clavier une entrée mini USB ainsi qu’un port USB classique. Un câble mini-USB terminant par deux ports USB classiques est fourni avec le clavier. La particularité de ce câble (et du clavier) est qu’il a été pensé pour d’une part faire fonctionner le clavier et d’une autre part, uniquement alimenter le port USB présent à l’arrière. En effet, ce dernier est dédié à la recharge d’appareils tels les smartphones par exemple, l’utilisation d’une clé USB est donc impossible.

Un logiciel de configuration, nommé NGenuity va vous permettre de configurer de manière précise le retour lumineux RGB du clavier. Par défaut, trois touches sont pré-programmées (FN + F1/2/3) avec trois effets lumineux : arc-en-ciel, effet breathing et mode FPS. Ce dernier propose un rétroéclairage bleu sur tout le clavier, avec les touches 1,2,3,4 et z,q,s,d en blanc, un mode FPS en somme. Le logiciel est visuellement assez simple mais efficace, on s’y retrouve facilement. On peut ainsi configurer le mode jeu (désactivation de certain raccourcis), transformer n’importe quelle touche en macro et surtout changer l’éclairage du clavier. Pour cette dernière option le logiciel est complet, on a le choix entre plusieurs effets et il est même possible d’en assembler deux.



Par exemple, voici l’effet statique couplé à l’effet “HyperX flame”. Le résultat final est assez plaisant.

Passons maintenant au confort de frappe, l’Alloy FPS RGB embarque des interrupteurs Kailh Silver Speed avec une durée de vie estimée à 70 millions de clics (bon courage pour les atteindre). L’utilisation de ce clavier est très, avant un petit temps d’adaptation, déconcertant. Ces interrupteurs sont définis comme “ultra réactif” et c’est exactement le cas. Ces interrupteurs sont linéaires, silencieux et actifs dès une pression de 1.1 mm ! Autant dire qu’un simple doigt poser dessus active la touche). Pour parfaire le tout le clavier dispose d’une fréquence de 1000 Hz ainsi qu’un N-Key Rollover de 100%, permettant de distinguer toutes les touches mêmes si elles sont utilisées en même temps.

Le clavier est au final pas mauvais après un certain temps d’adaptation. L’utilisation des interrupteurs linéaires ultras réactifs a son avantage d’être très précis, rapide et silencieux. Mais aussi compliqués à prendre en main (notamment lors de traitement de texte). Le logiciel disponible permettant de configurer le clavier pour l’illuminer suivant nos envies est clairement un plus.

HyperX Alloy FPS RGB

120.00 €
8.5

Global

8.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.