Test du Zenfone 8, little big smartphone

Pour sa 8eme itération, Asus a encore amélioré la version Flip de son Zenfone toutefois le fabricant n’a pas l’intention de s’aliéner ses clients adeptes d’ un modèle plus classique. Avec une centaine d’euros en moins son Zenfone 8 est-il vraiment en mesure de pouvoir rivaliser avec son homologue à module photo rotatif ?

Pour ce modèle, le packaging toujours dans la sobriété revient à des dimensions standard. Sur fond gris se dessine un énorme 8 central à moitié rempli par une couleur diffractant la lumière tandis qu’en lettres argent tout en bas de la boite en carton renforcé se trouve l’appellation commerciale précédé de la mention Asus.

A l’intérieur se trouvent le Zenfone 8, un chargeur USB-C 30 W, un câble USB-C vers USB-C, un extracteur de carte SIM, une coque de protection, un guide utilisateur uniquement en anglais car il s’agit d’un modèle destiné à la presse et une série d’autocollants blancs où auraient pu être les numéros de série et IMEI.

Si le design du Zenfone 8 est classique, avec des dimensions de 148 x 68.5 x 8.9 mm pour 169g Asus a opté pour un format ultra compact. Il offre aux petites mains une préhension confortable et son utilisation à une seule main s’avère bien pratique en particulier quand le mode conçu spécialement à cet effet est activé.

A l’arrière l’appellation du smartphone est toujours inscrite en alignement vertical avec Asus non plus en logo mais adoptant la police du Zenfone. Les informations de conformité, de précaution d’usage, de prise en charge par la filiale allemande comme les numéros de série et IMEI figurent désormais sur un autocollant.

Au dos se trouve également un bloc photo à double objectifs. Le premier est un capteur Sony IMX686 64 MP servant de camera grand angle et le second un Dual Pixel Sony IMX363 ultra grand angle de 12 MP. Il s’agit exactement du contenu de la Flip camera du Zenfone 7 pro privé du capteur servant de téléobjectif.

Les photos sont logiquement de même qualité que celles prises avec le précédent Zenfone exceptées celles un peu moins détaillées prises quand le zoom est utilisé. Si la fonctionnalité bénéficie de la stabilisation électronique la réalisation de panoramique prend naturellement plus de temps qu’avec le système motorisé.

A défaut de pouvoir utiliser sa camera arrière pour effectuer des autoportraits, le Zenfone 8 dispose à l’avant un capteur Dual Pixel Sony IXM663 dédié. Avec la poursuite automatique de la mise au point et la correction de la distorsion en temps réel, les résultats obtenus sont de bonne facture tant que la luminosité est correcte.

Bien que compact, en intégrant un processeur Snapdragon 888 à 2,8 Ghz 16 Go de mémoire et une puce graphique Adreno 660, le Zenfone 8 confirme son statut de monstre de puissance. La navigation sous ZenUI 8 la surcouche à Android 11 est fluide ainsi et le lancement d ‘applications est quasi instantané.

Son écran AMOLED 5,9 pouces 1080×2400 px à 120 Hz en ferait une console idéale pour le jeu vidéo si le Zenfone 8 ne chauffait pas trop malgré son dos en plastique. Résistant grâce au Cornilla Glass Victus et certifié HDR10, le rendu des couleurs permet de faire un peu oublier le poinçon pour la caméra avant.

Inévitablement le format choisi pour le Zenfone 8 conduit à réduire la batterie à une capacité de 4000 mAh. Le dernier smartphone d’Asus dispose toutefois d’une autonomie de presque 2 jours pour une utilisation classique grâce à une optimisation de la consommation d’énergie par l’analyse des habitudes de recharge.

En bas du téléphone à côté de la prise USB-C la présence d’un témoin de charge est judicieuse. Responsable du défaut d’extension de stockage par carte SD et de la confusion possible entre l’orifice pour l’extracteur et ceux des haut-parleurs, l’emplacement servant à loger 2 cartes SIM à cet endroit l’est moins.

Cette configuration permet le retour à l’équilibre du rendu audio grâce à des speakers stéréo de puissance égale. Doublement amplifiés, ils conservent un niveau de détail sonore particulièrement élevé. Sans être un obstacle à la certification IP68 de l’appareil, la réapparition de la prise jack 3,5 mm ravira les mélomanes.

Sur la tranche droite, le bouton de volume fonctionne selon la pression exercée sur sa partie haute ou basse. Le raccourci d’applications Smart Key se déclenche comme sur le Zenfone 7 en double cliquant sur le bouton de mise sous tension qui n’accueille plus de capteur d’empreintes désormais intégré à l’écran.

Asus a choisi l’audace pour son Zenfone 8 quant à son format, sa puissance et le retour de fonctionnalités incompatibles avec la Flip Camera. En dépit de quelques inconvénients comme la chauffe, ce 8eme vaisseau amiral est à privilégier à la version Flip si la préhension est un critère déterminant sous un climat froid ou tempéré.


Asus Zenfone 8
699 euros sur estore.asus.com pour 8 Go /128 Go

699
8

Général

8.0/10

Pour

  • Format compact
  • Puissant, écran 120 Hz
  • IP68, Prise jack, HP équilibrés

Contre

  • Chauffe hors charge
  • Pas d'extension de stockage via carte SD

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.