Test du Speedlink Maxter 7.1

Après vous avoir testé le clavier et la souris de la gamme Orios de Speedlink (Lire : Test du combo souris / clavier de la gamme Orios RGB de chez Speedlink), voici le test d’un autre équipement tout aussi indispensable pour tout gamer : le casque audio. Proposant quelques fonctionnalités comme le 7.1 virtuel ainsi que les vibrations, voyons ensemble ce que vaut le micro-casque Maxter 7.1.

Tagliatelles de câbles avec ses trois mètres

Le Maxter 7.1 se veut être un casque assez imposant, doté d’un micro non amovible mais (difficilement) rabattable Au lieu de proposer un arceau réglable, on retrouve avec le Maxter 7.1 un système à double arceau en métal et tissu, non réglable en hauteur. Au niveau des oreillettes, on retrouve sur l’extérieur une grille métallique agrémentée de LED RGB proposant quelques effets modifiables via la télécommande intégrée au câble.

Quant à l’intérieur du casque, on retrouve des coussinets assez fermes recouverts de similicuir, proposant, lors de l’écoute, une isolation passive très légère, le casque ne serrant que très peu (voir pas du tout) au niveau des oreilles. Quand au système à double arceau, il fait très bien son travail : le port du casque est confortable et le tout est assez bien tenu.

Le casque propose un micro de taille fixe, assez malléable à l’horizontal (l’approcher ou l’éloigner de la bouche) mais beaucoup moins à la vertical (notamment pour le rabattre), ce dernier aura tendance à retomber tout doucement. Certains trouveront la chose un peu oldschool, mais le bout du micro s’illumine en rouge lorsque ce dernier est activé. Je trouve ça assez utile pour savoir en un clin d’œil si le micro est activé ou pas… Ce micro, ainsi que l’activation du rétroéclairage LED et celui des vibrations sont contrôlées avec le volume par un petit boitier présent sur le câble, disponible à a peu près un mètre du casque. Émulant du 7.1, le casque embarque sa propre carte son et est connectable via un câble USB.

D’ailleurs, un petit logiciel accompagne le Maxter 7.1 permettant de modifier de nombreuses configurations sonores. Des égaliseurs, des effets sonores, à la gestion de la simulation 7.1 du casque. Le logiciel est assez simple à utiliser, rien à ajouter de ce côté, peux-être juste quelques informations sur les modes audio proposés.

Passons au plus important : le son. Comme à l’accoutumée, les vibrations sont pour ma part, imperceptibles. En effet, ces derniers ne s’activent que lorsque le son est à volume (très) élevé, et tenant à mon audition, je ne les ressens pratiquement jamais. Mais quand même, j’ai essayé, et les vibrations apportent une petite sensation supplémentaire de basse profonde. Bien que de nombreux réglages soient disponibles via le logiciel, on utilisera principalement le mode “Hi-Fi” qui s’approche au maximum d’un son pur (bien que légèrement orienté vers les basses). Les autres modes sont soit pas assez efficaces, soit inutilisables dans la plupart des cas. Mais en jeu, le casque se porte plutôt bien. Les différents sons sont bien retranscrits et les basses sont appréciables lors d’explosions ou de tirs. Notez que le micro fait très bien le travail.

Le Speedlink Maxter 7.1, vendu pour la somme de 79.99€ sur le site officiel (et moitié moins sur Amazon) peut faire l’affaire, à condition de faire quelques concessions. Bien qu’imposant, il se porte facilement de longues heures sans trop de gène. Le casque s’en tire très bien en jeu, mais on évitera de l’utiliser pour écouter de la musique ou regarder des films / séries. Notez qu’à moins de 40€, le casque vaut largement le détour, mais malheureusement un peu moins lorsqu’il est à 80€…

Speedlink Maxter 7.1

39.90 €
8.3

Global

8.3/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.