Test du Honor Band 6, une très belle évolution du cinquième modèle

Après un très bon Honor Band 5 qui était une belle référence sous la barre des 30€ (lire le test), Huawei ou plus précisément son ancienne filiale Honor (devenue indépendante depuis fin 2020) lance son dernier modèle, le Honor Band 6 avec comme principale nouveauté, un grand et confortable écran. Pratique dans la vie de tous les jours et orienté sport, voyons comment se comporte ce Honor Band 6, ouvrant la voie à un modèle entre bracelet et montre connectée plus classique, avec un prix de vente publique de 49.90 €.

Côté packaging, rien ne change par rapport au précédent modèle, on reste sur quelque chose de très classique. Tout comme son contenu qui se contente du minimum : le bracelet, le câble de recharge et quelques feuillets.

Le bracelet est un peu large que son grand frère ( 43 x 25 x 11 mm) et pour cause, une des grandes nouveautés du Honor Band 6 est son écran de 1.47″, bien plus grand que les 0.95″ du précédent modèle. Sur le papier, ce n’est que 50% de différence, mais dans les faits, c’est assez impressionnant et assez plaisant à utiliser.

Alors que la face avant concentrera l’écran, nous allons retrouver sur le côté droit l’unique bouton physique d’action, surmonté d’un petit trait rouge, et sur le côté gauche le logo de la marque Honor gravé.

Comme à l’accoutumée, nous allons retrouver sur l’arrière du bracelet les différents capteurs permettant de mesurer votre fréquence cardiaque, votre taux d’oxygène et votre niveau de stress. Juste au-dessus se trouvent les deux pins dédiés à la recharge, avec le connecteur propriétaire aimanté. La recharge est ainsi très facile à effectuer.

Côté fonctionnalité, elles vont principalement être divisées en deux pôles : la santé et le sport. En effet, diverses constantes pourront être mesurées : rythme cardiaque, oxygénation (SPO2), niveau stress et analyse du sommeil. Côté sport, c’est une dizaine d’activités sportives qui seront reconnues (dont 6 automatiquement). Parmi ceux-là, nous avons la marche, la course, le vélo (intérieur et extérieur), ou encore la nage, grâce à la certification IP68 (et donc étanche) du bracelet. Bien entendu, une multitude d’informations sont enregistrées et stockées.

Les 10 sports reconnus par le bracelet

Et tout cela passe par l’application Huawei Heatlh, appelé “Santé”, qui concentrera toutes vos données et la configuration du bracelet. L’installation et la configuration se font en quelques minutes, via le Bluetooth de nos appareils. L’application Health va vous permettre d’historiser toutes vos données de santé, vos séances de sport (avec plusieurs niveaux de détails) et permettre la configuration de la montre : configuration des relevés de fréquence cardiaque, changement de cadrans, etc.

La page principale de l’application va vous afficher de nombreux widgets résumant les éléments essentiels : nombre de pas, dernier exercice, fréquence cardiaque, analyse du sommeil, état de stress, etc. Toutes ces catégories sont facilement visibles et accessibles.

Une des parties les plus importantes du bracelet connecté est l’historisation de chaque entrainement, sa représentation et les données collectées. Premièrement, pour un meilleur enregistrement des données (notamment en extérieur), l’application doit être lancée afin d’utiliser la puce GPS du smartphone, en lieu et place du bracelet connecté, étant aux abonnés absents. Chaque entrainement verra une liste de données enregistrées : vitesse, tracé et dénivelé sont enregistrés pour les sports en extérieur, et pour le reste, nous allons retrouver la durée, fréquence cardiaque, taux d’oxygène,

Le bracelet utilise de plus la technologie Huawei True Sleep pour analyser votre sommeil, le diviser en différents types et proposer des conseils pour améliorer votre repos. Du classique, mais indispensable pour ce type de produit.

Enfin, il est bien entendu possible de changer de cadrans parmi les dizaines de disponible. Parfois payants (entre 50 et 2€), parfois gratuits, les thèmes sont nombreux et assez variés pour contenter tout le monde. De plus, il est bien évidemment facile de modifier les différentes configurations de la montre directement depuis l’application : activation de la mesure continue de la fréquence cardiaque, activer les rapports météo, notifications, etc.

Si l’application est simple à utiliser, la montre l’est d’autant plus. À l’aide du bouton présent sur la tranche droite, il est aisé d’accéder rapidement au menu principal et lancer, par exemple, l’enregistrement d’une session de sport, gérer la musique, d’accéder aux données de santé (fréquence cardiaque, SpO2, niveau de stress, sommeil). Enfin, côté autonomie, le bracelet connecté fait un grand pas en avant : on atteint très facilement une semaine en utilisation intensive et trois semaines en utilisation classique. Une belle avancée par rapport au précédent modèle, notamment avec son écran presque 50% plus grand, permettant de porter le bracelet jour et nuit sans se soucier de l’autonomie.

Au final la Honor Band 6 est une bonne surprise. Malgré la hausse de prix non négligeable, le bracelet gagne énormément en confort avec son grand écran et sa grande autonomie. La dizaine de sports (on aurait aimé un peu plus) permet d’avoir un très bon suivi de ses activités au quotidien et les relevés de santé sont très précis (fréquence cardiaque et SpO2, comparé avec un appareil dédié).

Honor Band 6

49.90 €
8

Général

8.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.