Test de Star Wars Battlefront II sur Xbox One X

Après avoir le déballage de la Wootbox spécial Star Wars, la critique ciné des Derniers Jedi et une prise en main durant la Gamescom, le test Star Wars Battlefrontt II était inévitable sur Roxarmy. On ne peut que féliciter l’éditeur EA et les développeurs DICE, Critérion Games et Motive Studios d’être de fervents lecteurs du site.
Tous les bémols pointés dans le test du premier opus ont été corrigés avec en premier lieu l’arrivée d’un mode histoire. Par son traitement il fait preuve d’une certaine audace en plaçant le joueur à la fin de l’épisode 6 au sein de l’Empire alors que ce dernier est sur le point de s’effondrer.Iden Versio est la commandante de l’escouade Inferno, les forces impériales spécialement entrainées pour l’infiltration, l’extraction et l’imposture. L’incarner conduit à faire en sorte que se déroulent sans accrocs les plans prévus par l ‘Empereur, même si certains doivent heurter ses sentiments personnels.
Sans aucun doute les scénaristes en charge de Battlefront II sont des fans de Star Wars. Non seulement l’histoire s’intègre parfaitement dans l’univers mais elle distille aussi quelques réponses sur certains points de l’épisode 7. La campagne se décompose en 2 parties, l’histoire principale et un second volet Résurrection jouable lorsque la première partie est terminée.
12 heures environ seront nécessaires pour tout accomplir. Bien que la trame tourne autour d’Iden Versio, il sera possible tout au long de l’aventure de diriger des personnages emblématiques aussi bien du côté clair que du côté obscur de la Force. Le savoir faire de Dice concernant le jeu d’action en vue à la 3ème personne n’est plus à prouver.
Les possibilités de passer en FPS ou de piloter de véhicules sont tout autant appréciables. Entre la défense de position ou l’élimination du maximum d’ennemis, les missions ont tendance à être assez répétitives. La variété viendra surtout des aptitudes des personnages qui devront les mener.
Confiées à Criterion Games les batailles dans l’espace sont un des points forts du jeu. Elles plongent littéralement le joueur au sein d’affrontements qui correspondent à ce qu’on attend d’une guerre des étoiles. Pour ce nouveau Battlefront, le même moteur Frosbite 3 qu’auparavant est utilisé.
Les graphismes sont encore plus beaux et plus détaillés. Les possibilités des consoles augmentées de dernière génération n’y sont surement pas étrangères, ce test étant effectué sur Xbox One X. Intimement liée au succès de Star Wars, la musique de John William, véritable ascenseur à émotions fonctionne parfaitement dans sa transcription vidéoludique.

En revanche alors qu’on aurait pu l’espérer au moins pour la trilogie en cours, les voix françaises des films ne sont pas reprises dans le jeu. Star Wars Battlefront II est avant tout un jeu service vu l’importance de sa partie multi. Lors des assauts galactiques jusqu’à 40 joueurs combattent en équipe pour réaliser diverses missions.Ils se déroulent dans des endroits bien connus des fans comme par exemple sur Crait au rendu rouge et blanc si esthétique. Encore plus intense qu’en mode campagne car il ne s’agit pas d’IA jusqu’à 24 pilotes s’affrontent dans les combats spatiaux à bord de chasseurs TIE, de Xwings, de bombardiers d’Intercepteurs ou encore aux commandes du Faucon Millenium.Outre les mode Escarmouche pour les fans du combat rapproché ou le mode Frappe et ses scénarios à objectifs, l’affrontement héroïque réunit par équipe de 4 contre 4 les figures les plus charismatiques de l’univers imaginé par Georges Lucas. Enfin un mode Cargaison Jetpack où 2 équipes de huit portant des jetpacks est annoncé pour le mois de février.Les actions effectuées sur les champs de bataille ou les livraisons régulières de caisses au fur et à mesure que le temps passe permettent d’obtenir des crédits servant à faire évoluer les personnages ainsi que leur arsenal. Les protestations des joueurs réclamant la fin de l’utilisation d’argent réél dans cette optique ont été entendues.
Ainsi à ce jour aucune autre monnaie n’a cours autre que celle gagnée en jouant. Plus encore que le premier opus l’immersion de Battlefront 2 est une véritable réussite. La répétions des missions du mode campagne est largement compensée par la qualité du scénario, la majesté des graphismes et l’excitation que provoque le multi et ses combats dans l’espace.

Espérons qu’en mars la révision annoncée du système de progression des personnages ne transformera pas le jeu en pay to win.

Star Wars Battlefront II
Disponible sur PS4 et Xbox One

Star Wars Battlefront II

52.99
Star Wars Battlefront II
8.5

Global

8.5 /10

Pour

  • Les graphismes
  • La campagne
  • Le Multi

Contre

  • Répétitivité des missions

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *