Test de l’Xperia XZ2, smartphone symbole de l’ère Yoshida

Kazuo Hirai, le PDG qui a fait passer chez Sony le jeu vidéo en secteur numéro 1 a cédé son siège à Kenichiro Yoshida. L’ex directeur financier était justement en charge de la restructuration de Sony Mobile et de la vente de la division PC Vaio. Le Sony Xperia XZ2 est le smartphone symbole de cette nouvelle ère.

Mise à part la couleur du fond et la mention du modèle, la rupture ne se situe pas au niveau du packaging. Sur une boite en carton renforcé s’affiche un grand X presque indicible sur un fond gris foncé. La gamme Xperia tout comme le logo Sony apparaît en lettres d’argent à laquelle vient s’ajouter la mention XZ2.

Sur la tranche en premier plan se trouve le modèle du smartphone et un pictogramme indiquant que ce dernier est Dual SIM. A l’intérieur figurent le XZ2, un chargeur, un câble USB C, un adaptateur USB C vers jack audio, un guide de démarrage et un feuillet rappelant que les applications préinstallées peuvent varier selon le pays.

L’identifiable format Xperia en parallélépipède kubrickien est conservé tout comme les bords arrondis toutefois tout le dos est bombé afin d’améliorer la préhension. Ce choix ergonomique sans précédent est accompagné du déplacement au centre et 1er quart de hauteur de toute l’optique avec juste en dessous le capteur d’empreintes.
Toujours au dos, le retour en 3D de la surface en verre marque aussi celui des traces de doigts et d’un léger embonpoint le XZ2 pesant désormais 198g pour 153 mm de long 72 mm  de large et 11,1 mm d’épaisseur. Le passage  à 5,7 pouces en 18:9 Full HD+ (2160 x 1080) HDR n’est pas non plus étranger à ce petit écart sur la balance.

En contrepartie la même technologie utilisée dans les téléviseurs Bravia, conjuguée au tandem Triluminos pour la couleur et X-Reality pour la netteté assure une qualité notable pour le visionnage vidéo. Pour plus de sensations, il est possible d’activer le système de vibrations dynamiques qui réagit en fonction de l’audio.

L’expérience en la matière de photo avec les appareils Alpha et Cyber Shot se retrouve dans le Motion Eye à 19 Mpx grâce au capteur Exmors RS. En plus d’enregistrer en 4K HDR, le XZ2 permet de faire des vidéos en Super slow Motion à 960 IPS. Pour les selfies, le capteur avant à 5Mpx dispose d’un objectif grand angle F2.2 23 mm.
Le XZ2 tourne sous Oreo 8.0. Un processeur Snadragon 845, 4Go de RAM et 64 Go extensible via emplacement SD lui assurent une puissance de calcul adéquate pour les applications 3D et une agréable fluidité pour l’interface. La découverte des fonctionnalités sous la forme d’un chat avec l’IA est bien trouvée.
S’il est possible de désinstaller l’application Actualités, celles concernant Amazon restent seulement désactivables. On retrouve les applications récréatives maison comme  Générateur 3D qui transforme le XZ2 en scanner 3D ou encore Effet Réalité Augmentée qui inclut divers éléments virtuels dans les vidéos ou sur les photos.

 

D’autre part les applications Playstation, Second Screen et surtout Remote PS4 fonctionnent comme un charme. Faire tourner le dernier God of War en étant mobile confère au XZ2 un petit côte Switch surtout qu’il est possible de connecter sans fil une manette Dualshock pour plus de confort.

L’audio ne souffre pas trop d’être délivré par les hauts parleurs internes dont la qualité de restitution stéréo est plus qu’acceptable. Enfin le XZ2 bénéficie désormais d’un système de recharge rapide sans fil et d’une batterie de 3180 mAh. Photos, réseaux sociaux, Youtube et jeux vidéo en local ou à distance y viendront à bout après quasiment une journée et demie.En contrepartie de quelques grammes supplémentaires par rapport à son prédécesseur, le Xperia XZ2 est davantage autonome, plus puissant, avec un confort visuel en hausse mais toujours avec des bords et une résistance à l’eau IP65. Les démonstrations où on plonge un Xperia dans un aquarium ne sont définitivement plus d’actualité.
Faisant quelques entorses aux canons esthétiques de la gamme Xperia, il conserve ses atouts logiciels, ses obligations contractuelles, demeure au top niveau puissance tout en constituant une belle alternative à la PS Vita pour jouer sur PS4 en mobilité. Le renouveau dans la continuité serait il le leitmotiv de l’ère Yoshida ?

Xperia XZ2
749 euros sur estore.sonymobile.com

Xperia XZ2

539.99
8.5

Global

8.5/10

Pour

  • Puissant
  • Systeme de vibrations dynamiques
  • Alternative à la PS Vita en Remote

Contre

  • Résistance à l'eau IP65

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    Ahmed

    (25 juillet 2018 - 19:45)

    Bonjour ,
    Merci beaucoup pour ce test et cet article complet . C’est un smartphone intéressant et puissant à un prix idéale à mon avis . La Caméra et le prix sont les points forts . Le performance est similaire au smartphones qui coûtent beaucoup plus .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.