Test de l’Arlo Ultra, nec plus ultra des caméras de vidéosurveillance grand public ?

Depuis les tests de la Arlo et de la Arlo Q, l’ancienne division de Netgear, forte de son succès, est désormais une entité à part entière. Si d’autres produits de sécurité domotique figurent à son catalogue, Arlo poursuit le développement de sa caméra de vidéosurveillance phare. Alors que vaut la Arlo Ultra, porte étendard de la gamme ?

Le packaging de la Ultra est dans la continuité de ce qui a été fait avec sur fond blanc, le logo Arlo, la série à laquelle appartient la caméra, sa photo en mode 3/4 et sous sa désignation traduite en plusieurs langues dont le français, une série d’icônes illustrant ses caractéristiques ainsi que leurs descriptions en anglais.

A l’intérieur se trouvent la Arlo Ultra, un câble de recharge magnétique USB, son adaptateur secteur, une batterie rechargeable, un support magnétique, un système de fixation mural, de la visserie, un autocollant, un guide de démarrage rapide, une station de base Smarthub Ultra, son bloc d’alimentation et un câble ethernet.

Avec des dimensions compactes (89 x 52 x 78.4 mm) et une esthétique kubrikienne non seulement la Arlo Ultra se fond facilement dans tous types d’intérieur mais grâce sa conception monocoque, elle possède une résistance à l’eau qui combinée à son système de charge magnétique lui permet d’être placée en extérieur.

La simplicité est de mise pour sa mise en fonction. Il suffit d’alimenter en courant la base smarhub et de la brancher via ethernet à un routeur connecté à Internet. Appuyer sur le bouton sous la caméra permet de l’ouvrir pour y placer la batterie et ensuite la charger 3h via l’emplacement dédié situé dans cette zone.

Bien qu’une consultation soit possible depuis un client web, il est préférable pour configurer l’Ultra de télécharger depuis les Store Apple ou Google l’application mobile Arlo. La création d’un compte est alors obligatoire où l’acceptation de partage d’informations notamment à des tierces est une condition sine qua none.
A 120, 155 ou 180°, l’image captée est de qualité. Si l’enregistrement des vidéos est possible sur une carte microSD à placer dans le Smarthub, il faut passer par l’abonnement Arlo Smart gratuit durant 1 an puis payant à 53,88 euros par an pour consulter historique et vidéo en 4K ou à défaut visualiser l’image en direct pour profiter du zoom.

Avec 2 micros à réduction de bruit et 2 haut-parleurs, la capture comme la restitution sonore sont d’une grande fidélité. Mener une discussion avec quelqu’un placé à quelques mètres de la caméra ne pose pas de problème de compréhension même en extérieur avec en arrière-plan la circulation, la pluie ou le vent.

L’IA de l’Arlo Ultra lui permet de proposer des options dignes d’un film de science-fiction comme la vision nocturne en couleur, la gestion d’un flash, la géolocalisation pour une activation hors proximité, la reconnaissance d’objets ou d’êtres vivants en mouvement, leur suivi automatique et enfin la définition de zones de surveillance.

Une planification d’activation peut aussi être régie selon un calendrier ou depuis des assistant vocaux. L’alarme intégrée dans la camera peut être déclenchée en cas de détection d’intrus ou manuellement depuis un smartphone. Enfin jusqu’à 5 cameras par station peuvent être utilisées avec un compte gratuit.

Si l’on omet sa dépendance à sa base Smarthub, véritable faille en cas de coupure de courant ou de connexion à Internet, la Arlo Ultra fait partie du nec plus ultra de la vidéosurveillance grand public. En plus de faire passer le cout  de son système d’abonnement, l’intégration d’une carte sim façon Arlo Go règlerait sa vulnérabilité en cas de défaillance du wifi.


Arlo Ultra (1 caméra)
468,99 euros sur Amazon.fr

Arlo Ultra

468,99
8

Général

8.0/10

Pour

  • Intelligence artificielle
  • Qualité d'image
  • Facilité d'installation

Contre

  • Vulnérable par sa base Smathub
  • Abonnement payant

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.