Test de la Arlo Wire-free, la caméra 100% sans fil

Il y a de cela quelques mois, je vous testais une des caméras de la nouvelle gamme de Netgear : la Arlo Q (Lire : Test de la Arlo Q, la caméra IP de Netgear). Aujourd’hui je vous propose un test de d’un deuxième modèle de la gamme Arlo : la Arlo 100% sans fils ou encore Arlo wire-free. Et comme son nom l’indique assez clairement, le gros avantage de cette caméra est sa liberté : que cela soit pour la communication ou pour l’alimentation, la caméra est totalement libre de tout câble.

Arlo wire-free

Et son avantage se trouve bien dans la liberté de placement. En effet, comparé à la Arlo Q, cette caméra est conçue pour être placée en tout lieu : en intérieur comme en extérieur et ce sans être couverte. En effet la caméra est vendue comme résistante aux intempéries.

Avant d’en venir aux caractéristiques, voyons un peu ce que propose le pack. Assez gros, le packaging présente fièrement sa pièce maîtresse à travers une “baie” en plastique transparent : sa caméra.

arlo_wire_free (2)

L’intérieur de la boite renferme le reste nécessaire au bon fonctionnement : la station de base, son câble d’alimentation (avec plusieurs formats de prises), un câble Ethernet, quelques feuillets et tout le nécessaire pour utiliser et installer la caméra sans fil : 4 piles au Lithium format CR123, deux supports magnétiques et leurs chevilles et vis.

arlo_wire_free (6)

La caméra propose un capteur d’une résolution de 1280 * 720 pixels. Sa focale est fixe (0.60 m à l’infini) et possède un champ de vision de 100°. Son IP (Indice de Protection) est de 65 (protection contre des jets d’eau de toute direction) et d’une plage de température de fonctionnement allant de -10° à 50° C. Sa masse elle est de 123 grammes (sans les piles, qui eux pèsent environ 65 grammes) pour des dimensions relativement correctes : 72 x 44 x 66 mm. De plus, elle possède des LEDs infrarouges permettant un éclairage de nuit allant jusqu’à 7.5 m. Notez que la caméra communique en WiFi avec sa base, et que la portée, théorique, est de 100 mètres.

Esthétiquement, la caméra est assez jolie, avec une forme qui rappelle un peu un fruit. Cette dernière est équipée uniquement d’un bouton Sync, utilisé à l’installation pour l’appairage de la caméra avec la base. Notez que si le blanc ne vous plait pas, de nombreuses protections en caoutchouc de plusieurs couleurs existent sur le marché.

arlo_wire_free (5)

arlo_wire_free (4)

La base est quant à elle, destinée à être connectée au routeur internet. Son “seul” travail, est de relier toutes les caméras sans fils à votre box internet. La station Arlo se connectant uniquement en Ethernet, il faut faire attention à son emplacement, à moins d’utiliser un CPL. En plus de deux ports USB, la station possède un bouton on/off et un bouton de synchronisation, permettant à la station de synchroniser jusqu’à 15 caméras différentes. De plus, notez que le tout est compatible avec la norme IFTTT.

arlo_wire_free (7)

L’installation se fait en moins de 10 min et de manière assez infantile. En effet tout se passe via l’application smartphone Arlo ou via le site internet d’Arlo. Une fois votre station branchée et alimentée, votre smartphone via l’appli (pour peu que vous soyez connecté au même réseau via le WiFi) va instantanément reconnaître la station. Vient ensuite la synchronisation des caméras, où une simple pression sur le bouton Sync, disponible sur chacun des appareils, suffit.

arlo_wire_free (8)

Malgré qu’une seule caméra soit fourni dans le pack que j’ai pu tester, deux supports magnétiques étaient présent. Facilement fixable au mur (à l’aide de la cheville et vis fournies), ces supports magnétiques se trouvent être une très bonne idée. En effet, avec un très bon maintient (j’ai secoué un peut le tout et rien n’est tombé) il est très aisé d’orienter la caméra sur son support, voire de modifier son empalcement. Par contre, je dirai qu’elles sont utiles à un usage intérieur. En effet, il est très facile de la subtiliser et les placer en extérieur n’est peut-être pas une bonne idée. Mais pour palier à ça, un pas de vis est présent sous la caméra, lui permettant d’être fixé avec d’autres types de supports, qui sont eux aussi vendus par Netgear.

arlo_app

L’utilisation de la (les) caméra(s) est très simple. Tout se passe à travers l’application Arlo. Cette dernière va vous permettre de regarder en direct le flux vidéo de votre caméra, ainsi que configurer la détection de mouvement (sensibilité, notification, planning, etc.). Un des gros avantages de la gamme des caméras Arlo, est l’enregistrement du flux vidéo sur le cloud. Trois abonnements sont disponibles : Gratuit, Premier et Elite. La version gratuite de base permet d’associer 5 caméras par compte (et donc au max sur une même station). 7 jours d’enregistrement vidéo ~sur événement~ est inclus dans le compte. En effet, dès qu’un mouvement est détecté, 15 à 20 secondes de vidéos sont enregistrés dans le cloud, accessible et téléchargeable durant 7 jours glissants. Les abonnements payants (8.99€ et 13.99€ par mois) permettent d’étendre la durée de sauvegarde dans le cloud à 30 et 60 jours. Le nombre de caméras associable au compte passe aussi de 5 à 10 et 15 caméras. Notez qu’une option supplémentaire, nommé CVR, vous permet d’enregistrer sur le cloud 24/7 votre flux vidéo durant 14 et 30 jours. Les prix sont de 8.99 et 17.99€ par mois.

Au final, cette caméra trouvera son public. En effet, même si le prix peut paraître légèrement salé (comptez un peu moins de 190€ pour le kit, et 145€ par caméra supplémentaire) au vu de certaines caméras IP, cette Arlo (et les autres de la gamme) vous propose une utilisation sans prise de tête. L’installation et la configuration ne prenne que quelques minutes pour une utilisation immédiate. De plus, les fonctionnalités Cloud permettent d’avoir un outil prêt à l’emploi.

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.