Test de la Huawei Watch Pro 3, montre connectée surnaturelle

Si Huawei s’est désormais séparé de sa filiale Honor, les 2 entités possèdent un passif incontestable en termes de savoir-faire. Après le test de la Honor Watch Pro GS datant de cette époque commune, la Huawei Watch 3 Pro est elle symptomatique des nouvelles orientations prises par le géant chinois ?

Le packaging réitère le format utilisé pour le précèdent modèle à savoir une boite en carton renforcé carrée et plutôt compacte avec sur fond noir uni en haut à droite le logo Huawei, à gauche la désignation de la montre, en dessous son visuel de face et en bas à droite l’icône de l’AppGallery le magasin maison d’applications.

Au dos de la boite figurent le nom du modèle (GLL-AL01), sa couleur (Titanium Grey), le type de bracelet (Cuir marron) et le numéro de série. L’intérieur contient la Huawei Watch 3 Pro, un chargeur magnétique avec connectique USB, la garantie constructeur et un QR code pour télécharger l’application Huawei Santé.

Avec 48 x 49,6 x 14 mm pour 63g, la Watch Pro 3 possède une esthétique élégante plutôt taillée pour l’homme. Avec sa forme ronde, ses 2 boutons, son boitier en titane et son bracelet en cuir marron aux coutures régulières doté d’une boucle ardillon. Elle possède tous les codes des montres premium traditionnelles.

La différence se situe au niveau du cadran 1,43 pouces qui protège son écran couleur tactile AMOLED. Grace à une résolution de 466×466 px à 326 DPI, la qualité de l’affichage est indiscutable. En plein soleil, l’écran est lisible grâce à une luminosité satisfaisante comme l’atteste l’intensité de la fonction lampe torche.

Avec son dos en céramique et en saphir, la Watch 3 pro est agréable à porter. La légère protubérance où se loge une partie des capteurs ne crée aucune gêne. Pour qu’ils soient opérationnels, Huawei recommande de bien serrer la montre et de la placer au-dessus du poignet avec un écart d’une épaisseur d’un doigt.

Grâce au système d’attache à picot coulissant sur ressort Easyfit, changer de bracelet est pratique car aucun outil d’horloger n’est nécessaire. Si d’autres en acier, nylon, élastomère et en cuir sont consultables sur le site officiel, ils ne sont malheureusement pas encore disponibles à la vente pour l’instant.

Équipée de 2 Go de RAM, de 16 go de stockage et d’une puce HiSilicon Hi626 à double architecture pour combiner puissance et économie d’énergie, la Watch 3 Pro est la première montre connectée sur laquelle tourne Harmony OS 2.0 le nouveau système d’exploitation de Huawei qui succède ainsi à LiteOS.

L’interface ne déstabilisera pas pour autant les utilisateurs des précédents modèles. L’écran mis à part, il est possible d’interagir grâce au bouton rotatif et à celui en dessous plus discret. Le première pointe vers l’ensemble des applications et ajuste certains réglages comme le zoom ou le volume lorsqu’on le fait tourner.

Le second est un raccourci vers l’entrainement à un nombre d’activités sportives aussi conséquent que celui de la Fitbit Versa 3 allant de la course au rameur sans oublier la natation. Avec un niveau d’étanchéité de 5 ATM, la montre résistante à l’eau jusqu’à 50m, dispose d’un original système de drainage basé sur l’audio.

Configurer la Watch pro 3 nécessite l’installation de l’application Huawei Santé depuis un smartphone IOS ou Android. Sur ce dernier, l’installation au préalable de l’application AppGallery est requise pour mettre à jour l’application de Huawei. Le jumelage via Bluetooth ou en scannant un QR code s’effectue alors sans problèmes.

En plus des informations de santé telles que la saturation en oxygène, la température, le rythme cardiaque et les classiques suivis du nombre de pas, de calories brulées, du stress et du sommeil, Santé permet de changer les cadrans de la montre qu’importe le système avec une sélection plus généreuse et parfois payante sous Android

Même si le service d’esim n’est pas encore proposé par les opérateurs français, il est possible de téléphoner depuis la Watch Pro 3 en passant par un smartphone. La qualité du haut-parleur et du micro permettent d’effectuer une conversation claire. De même contrairement à la réception, l’envoi de SMS n’est pas encore proposé en standard.

A un stade précoce l’AppGallery n’accueille à ce jour que quelques solutions tierces. Si écouter de la musique suggérée en streaming indépendamment du smartphone est une alternative, il est indispensable de posséder un téléphone Android pour écouter vos morceaux, le développement pour IOS étant toujours en cours.

De capacité comparable à celle de la Honor Watch GS Pro soit 790 mAH, la batterie de la Huawei Watch 3 Pro requiert environ 2h pour être remplie via son chargeur à induction. L’algorithme Smart Power-Saving 3.0 qui gère son énergie lui permet d’être autonome durant 4,5 jours en mode connecté.

Huawei digère tranquillement son passage à un écosystème entièrement maison. Complète niveau matériel, sa Watch Pro 3 pâtit de développements en cours (la musique pour IOS) ou de services à venir (e-sim). Elle constitue toutefois un bel investissement à moyen terme, quoi de plus surnaturel pour une montre connectée.

 
Huawei Watch 3 Pro
499,99 euros sur consumer.huawei.com/

Huawei Watch 3 Pro

499,99 €
9.5

Général

9.5/10

Pour

  • Les Finitions et le bouton molette
  • Les Capteurs Santé en nombre
  • L'Autonomie

Contre

  • Le manque d'applications dans AppGallery

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.