Fitbit Versa 3, l’heure de se soucier de sa santé

Sur le marché très convoité des montres connectés, Fitbit a su s’imposer en proposant sa Versa à un prix accessible mettant aussi bien en avant ses fonctions de coach électronique que celles d’accessoires de mode. La Versa 3 est-elle dans cette continuité ou l’entreprise de James Park a-t-elle choisi de prendre un nouveau cap ?

Le packaging de la Versa 3 ne change pas avec Fitbit en haut à gauche de la boite. L’appellation de la montre se trouve sous son visuel et le traditionnel fond blanc a été abandonné pour du gris avec une reprise partielle du logo en gris clair. En bas à gauche, la taille a été remplacée par la désignation Smartwatch + GPS.

Le contenu comprend la Versa 3, son chargeur au format USB, un bracelet de remplacement de taille L, celui de taille S est attaché à la montre, un livret contenant des informations générales. Afin d’être plus éco responsable, Fitbit a aussi retranscrit quelques instructions directement à l’intérieur de la boite.

Séduisant, le design de la Versa 3 demeure carrée mais avec des courbes plus prononcées. En la dotant d’un unique bouton haptique sur la tranche gauche, Fitbit lui offre une identité dissociable de l’Apple Watch. Toutefois cette absence de protubérance nécessite un temps d’adaptation avant de la manipuler correctement.

Grace à ses 44 g et son dos plus bombé, la Versa 3 est agréable à porter. Elle parvient même à se faire oublier quand on dort. Le bracelet fourni en standard a été complètement revu avec un tout nouveau bouton poussoir plus intuitif et un ingénieux système de fermeture baptisé infini à cause de la forme qu’il adopte.

L’abandon des pinces pour le chargeur s’est fait au profit d’un connecteur aimanté de loin beaucoup moins encombrant et bien plus pratique. S’il existe un sens pour le poser, sa polarité fait naturellement office de détrompeur. Relié à l’USB d’un ordinateur, il remplit la batterie en moins d’une heure pour une autonomie constatée de 5 jours.

La Versa 3 s’avère être étanche jusqu’à 50m. Il se dégage un sentiment de produit solide grâce à son anneau en aluminium autour de son écran Gorilla Glass 3. De type AMOLED et de résolution 336 x336 px sur 1,58 pouces, ce dernier offre un confort de lecture satisfaisant même à la lumière du jour et le rendu des couleurs est de qualité.

Pour la configuration, passer par l’application Fitbit est le plus commode. Si en version 5.1.1 Fitbit OS a subi quelques retouches cosmétiques avec entre autres des nouvelles faces, son utilisation basée sur le balayement de l’écran n’a pas changé. Le maintien prolongé du bouton peut déclencher l’assistant vocal s’il est activé.

De Google Assistant et Alexa seul ce dernier est activable en France à ce jour. Répondre à un appel, entendre et parler à un interlocuteur est parfaitement possible via le haut-parleur interne. Il faut au préalable activer la fonction dans le menu “Appel au poignet” et jumeler les Versa 3 Controls avec le smartphone.


En revanche Fitbit Pay avec le Crédit Mutuel IDF n’est pas encore opérationnel. Enfin stocker de la musique en interne a laissé la place à l’utilisation de services de streaming.

Outre la nécessité de connecter un appareil audio Bluetooth à la Versa 3 et d’être abonné aux services payants de Deezer ou de Spotify, la contrainte sine qua none de passer par le Wifi pour synchroniser les listes de lecture s’avère particulièrement bloquant surtout si une incompatibilité existe entre la montre et le routeur utilisé.

Les fonctionnalités concernant les activités physiques, la reconnaissance du sport pratiqué, le suivi du quotidien (nombre de pas, distance parcourue, calories brulées) ou encore le coaching sont toujours aussi informatives et plaisantes à consulter. Celles qui ont besoin d’un GPS bénéficient désormais de celui directement intégré.

En plus de l’analyse du sommeil et des conseils nutritionnels, la Versa 3 propose de nouveaux services santé. On peut ainsi connaitre la saturation en oxygène, déterminer son niveau de forme cardio, suivre sa fréquence respiratoire, mieux gérer son stress. A partir de ces dernières données, une symphonie a d’ailleurs été composée.

 

Fitbit a ajouté de nombreux usages à la Versa 3 désormais montre connectée sport et santé mais par rapport à l’Honor Magic Watch 2 tous ne sont pas opérationnels. Contrebalancé par l’intégration du GPS, certains choix comme la suppression du stockage pour la musique l’éloigne de son indépendance vis à vis du smartphone.


Fitbit Versa 3
229,95 euros sur Fitbit.com

Fitbit Versa 3

224.99
7.5

Global

7.5/10

Pour

  • Orientation santé
  • Assistants vocaux
  • Intégration GPS

Contre

  • Pas de stockage interne pour la musique

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.