Fitbit Versa, montre connectée à l’aise en salle comme à la ville

Après les vacances, se motiver pour reprendre le sport n’a rien d’évident. Pour une remise en forme  la montre Fitbit Versa peut elle se substituer un abonnement en salle avec coach ou peut elle être utilisée dans un cadre plus général pour mesurer à quel point les activités du quotidien sont aussi des performances ?
Pour la présenter, Fitbit a choisi le même packaging que la Ionic avec au dessus du visuel de la Versa le logo Fitbit et le nom du produit. Une pastille indiquant la taille des 2 bracelets fournis se trouve en bas tandis que système de mesure du poignet et les icones des fonctionnalités principales occupent les tranches.
La boite contient la montre connectée Fitbit Versa, son chargeur au format USB, un guide rapide de démarrage, un bracelet non pas de remplacement mais de taille différente par rapport à celui attaché à la montre, un livret contenant les consignes de sécurité et la  garantie constructeur.
Le design de la Versa est élégant, bien en courbe. Avec ses bracelets facilement amovibles grâce à leur bouton d’ejection, la montre de Fitbit peut aussi bien être portée par un homme que par une femme. Son format aide aussi beaucoup à cela avec un écran LCD tactile de 34 mm un peu plus petit que celui de la Ionic.
En couleur il possède une résolution de 300×300 px pour un niveau de luminosité satisfaisant même en plein soleil. Avec ses 38g, la Versa est agréable à porter, aucune gène n’est perceptible que ce soit au niveau du capteur cardiaque situé au dos de la montre ou du système de recharge par picots.
Alimentée via un chargeur propriétaire, la batterie passe de 0 à 100% en étant branchée moins de 2 heures sur un PC portable. Sa durée de fonctionnement atteint alors 4 jours selon le niveau de sollicitation. Pour éviter d’être pris au dépourvu, un email est automatiquement envoyé à l’adresse associée au profil utilisateur.
Configurer la Versa  n’est possible que via l’application mobile Fitbit. Pour la  synchronisation des données la connexion privilégiée est le Bluetooth. Son utilisation est identique à celle de la Ionic avec sur la tranche de droite un premier bouton dédié à la mesure d’activités comme le tapis de course, la musculation, la natation.
Le second sert à la programmation de 8 alarmes. Sur le coté gauche se trouve le retour en arrière. Maintenir longuement le bouton appuyé affiche les paramètre pour l’activation des notifications et de l’allumage automatique de l’écran puis en le balayant de gauche vers la droite on accède aux options audio.
Il est possible depuis la montre de contrôler la musique stockée sur le smartphone ou dans l’espace interne de 2,5 Go de la Versa. Si l’application Desktop Fitbit Connect utilise le wifi pour transférer les listes de lecture, l’opération rencontre de sérieux problèmes de détection et de déconnexions intempestives.
Outre le paiement par NFC, la reconnaissance automatique d’activités comme le nombre d’étages gravis ou le nombre de longueur, la Versa étanche jusqu’à 50 m permet sur Android de répondre aux SMS via des messages préprogrammés. Faute de GPS embarqué, les applications tirent profit de celui intégré au smartphone.
Si l’interface de FitbitOS 3.0 et celle du tableau de bord en ligne ne changent que très peu, celle de l’application mobile a évolué avec entre autre dans le Fitbit Store une distinction entre les applications disponibles et celles déjà installées. L’offre s’est également étoffée comme l’atteste l’apparition d’une catégorie Jeux.
La Versa est une belle évolution de la Fitbit Ionic. Son design lui permet d’être portée dans un cadre bien plus étendu que celui du sport. Toutefois, ne disposant pas de son propre GPS et en l’absence de micro, elle dépend toujours fortement du smartphone qui relègue son utilisation à celle d’une extension pratique mais dispensable.

La sortie pour cette rentrée de la Versa 2 intégrant l’assistant vocal Alexa sonnera t elle l’affranchissement total de la montre connectée de Fitbit ? Ce qui est certain c’est qu’elle fait de l’acquisition de la Versa première du nom une véritable affaire.

Fitbit Versa
199,95 sur fitbit.com

Fitbit Versa

182.45
8

Global

8.0/10

Pour

  • Design
  • Etanche
  • Autonomie

Contre

  • Pas de GPS
  • Bug pour transférer la musique

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.