Test de la EZVIZ eLife 2K+, une caméra outdoor autonome et accessible

Après vous voir présenté le kit de sécurité et la caméra fisheye d’EZVIZ, la marque chinoise de sécurité domestique me permet de vous présenter la EZVIZ eLife 2K+, une caméra de sécurité outdoor autonome pensée pour la sécurité maximale. Résolution HD, batterie allant jusqu’à 270 jours, mémoire embarquée et résistante à la pluie, faisons le tour de cette caméra disponible pour moins de 150€ sur internet.

La caméra est livrée dans un packaging classique à la marque, avec le produit en premier plan. À l’intérieur de la boite nous retrouverons bien entendu la caméra accompagné d’un câble de recharge micro USB et d’un chargeur secteur, deux supports muraux (à vis et aimanté) ainsi que le kit fixation (patron, cheville et vis) avec enfin, comme à l’accoutumée, quelques feuillets de démarrage rapide.

La caméra EZVIZ eLife 2K+ se présente sous la forme d’un cylindre compact de 10 cm de longueur pour 6.2 cm de diamètre pour une masse de 365 grammes. Un chiffre correct, qui donne tout de même une sensation d’un produit très lourd. Une fois en main, cela se voit immédiatement, la caméra se destine exclusivement à être fixé sur le support mural. En effet, la forme parfaitement cylindrique de la caméra l’empêche d’être simplement posée, elle roulera indéniablement sur les côtés, mais pour une caméra outdoor, rien d’insensé. Côté matériaux, la caméra est tout en plastique et n’est pas ouvrable. En effet, la caméra est scellée et ne permet pas d’accéder, par exemple, à la batterie. Ce design monobloc lui permettant de certifier une résistance à la poussière et eau.

C’est bien logiquement sur la face avant que nous allons retrouver les éléments principaux : la lentille principale de 4 MPx, les LED de notifications, les LED (sur les côtés) pour l’éclairage de nuit et enfin, sur la partie basse de la caméra, les LED infrarouges.

Sous la caméra, nous retrouverons, de haut en bas, un bouton d’alimentation / reset, le haut-parleur dédié à la communication (le micro se trouve sur la tranche droite) et enfin, derrière un cache plastique, le port micro USB dédié à la recharge.

Pour terminer, jetons un œil à l’arrière de la caméra. Ce dernier sera dédié à la fixation de la EZVIZ eLife 2K+ à son support. Pour cela, deux possibilités vous ont offertes : soit via une vis de fixation, soit via le dôme magnétique, cela dépendra uniquement de votre choix. Notez que la fixation magnétique est extrêmement robuste et maintiendra la caméra en place.

À noter avant de continuer, qu’il existe deux modèles de cette caméra : la EZVIZ eLife et la EZVIZ eLife 2k+. Deux différences principales les séparent : la possibilité de filmer en 2K en lieu et place du Full HD et d’une batterie plus performante. La eLife 2K+ dispose d’une lentille de 4 MPx permettant de filmer à une résolution de 2 560 × 1 440 pixels à 15 images par seconde d’une connexion wifi (exclusivement en 2.4 GHz), d’un stockage embarqué de 32 Go (aucun slot micro SD de disponible malheureusement), d’une certification IP66 et d’une énorme batterie de 10 400 mAh. La connexion à la caméra se fait via l’application EZVIZ disponible sur Android et iOS.

La configuration de la caméra se fait  très facilement via l’application (la création d’un compte EZVIZ est obligatoire) et en quelques minutes, nous avons le retour d’image de la caméra. Il est bien entendu possible de régler différents paramètres d’image (luminosité, résolution, teinte) et du son. Il est aussi naturellement possible de régler la partie sécurité avec des plannings de surveillance, réglage des notifications, etc. Tout ce qu’on peut attendre d’une application compagnon d’une caméra est présent avec notamment l’affichage d’un calendrier avec l’historique des alarmes et prises de vues téléchargeables. Côté qualité d’image, c’est du très bon. Même si la fréquence d’image n’est que de 15 ips, la résolution 2K permet une image fine. En journée c’est très acceptable et de nuit, l’appui des deux spots LEDs permettent une vision en couleur amplement suffisante pour effectuer une levée de doute. Du tout bon de ce côté, l’haut-parleur intégré et le micro, sans faire des miracles, permettent d’échanger aisément avec un interlocuteur. Autre point important : le stockage. Malgré le h265, les 32 Go peuvent vite être saturée. La marque annonce un enregistrement de 10 min par jour sur six mois. Pour stocker plus de vidéo, il existe un abonnement payant dédié au stockage nommé CloudPlay. Ce dernier va vous permettre d’enregistrer dans le cloud jusqu’à 7 jours de vidéo pour 50€ / an et 30 jours pour 100€ par an.

Au final, EZVIZ eLife 2K+ se trouve être une très bonne caméra d’extérieure autonome. Compact, performante, pensée pour l’extérieure et dotée d’une très bonne autonomie, on pourra peut-être regretter le fait de ne pas pouvoir étendre la mémoire de stockage et devoir se tourner vers le cloud et d’un forfait payant. Au delà ce ça, et pour un prix assez contenu de 150€, la caméra se trouve être très bonne à l’usage.

EZVIZ eLife 2K+

149.99 €
7.5

Général

7.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.