Gears 5, mètre étalon pour la Xbox Series X

Après Gears of War 3 sur X360, Gears 4 sur Xbox One, évaluer Gears 5 sur Xbox One X avant que Microsoft ne sorte sa console nouvelle génération la Xbox Series X est un bon moyen de mesurer les améliorations apportées lorsque la version optimisée du titre de The Coalition sera disponible gratuitement pour les possesseurs du jeu.

Avant de commencer un passage au camp d’entrainement permet au lieutenant Delmont Walker guidé par l’intelligence artificiel Dave et le technicien Damon Baird de se remémorer les bases et de découvrir les nouveautés de gameplay. Des récompenses sont aussi attribuées aux joueurs des précédents opus.

La campagne se situe dans le temps juste après les évènements de l’episode 4. La nouvelle génération de Gears qui y était alors introduite est chaperonnée par Marcus Fenix. On y retrouve son fils JD, l’ami de ce dernier Delmont Walker et Kait Diaz la fille de Reyna l’ancienne chef du village des Outsiders.

Le quatuor s’est donné pour mission depuis un centre abandonné d’activer un satellite qui permettrait de déclencher le rayon de l’aube. Incontrôlable après son utilisation, l’arme provoque la mort de nombreux civils. Après cette tragédie, troublée par des visions qui se révèlent prémonitoires, Kait décide d’enquêter sur les travaux du scientifique Niles Samson.

Avec ce sixième opus la saga Gears persiste dans jeu de tir à la troisième personne avec toutefois un mélange d’autres genres du jeu vidéo. Proche des spectres dans Destiny, les robots compagnons dans Gears 5 apportent une aide plus concrète que leurs cousins de chez Bungie en pouvant contrer les ennemis et en étant évolutifs.

Il est aussi possible de compter sur des bots minions que l’on peut en certains occasions obtenir en renfort. Les nouvelles attaques en embuscade et au corps à corps deviennent alors jubilatoires surtout quand elle se terminent par une exécution avec éclaboussures projetées sur l’écran. Tout en conservant les classiques comme le Lanzor, l’arsenal est intelligemment enrichi.

Conformément à l’héroïsation des femmes en vogue actuellement, l’histoire de Gears 5 se concentre sur Kait. Sa quête d’identité est l’occasion de mettre en place une partie exploration dans un monde semi ouvert comparable à celui de Days Gone. Au lieu d’une moto, les déplacements s’effectuent en skiff sorte de char à voile sur ski.

La répétitivité propre à ce concept est interrompue par des affrontements ou des mini jeux auxquels vient s’ajouter la collecte d’objets divers. Parmi eux, les composants permettent aux personnages de compléter leur arbre de compétences conferant à Gears 5 un petit aspect RPG.

Impeccables précédemment, les graphismes font encore un bond en avant notamment pour les scènes en extérieur. La maitrise de l’Unreal Engine 4 par The Coalition est à son paroxysme sur Xbox One X. Le travail de la lumière est fabuleux et la gestion des particules au top, le tout à 60 fps avec des temps de chargement mieux repartis.

Tandis que la musique se prête à créer une atmosphère bien anxiogène, les bruitages comme le glissement du skiff sur la neige ou les détonations couplées aux vibrations de la manette participent grandement à rendre l’aventure immersive. Enfin les dialogues et l’interprétation des acteurs y compris dans la version française sont convaincants.

Outre la possibilité d’effectuer la campagne à 3 en coop, le jeu multi en local avec écran splitté ou en ligne est toujours aussi prenant. Nouveau venu, le mode Fuite où 3 joueurs limités en munitions doivent s’extraire d’une ruche dans un délai imparti est stressant à souhait. Enfin les confrontations avec d’autres joueurs en Pvp augmentent sensiblement la durée de vie du jeu.

Bien que la carte à explorer soit grande et les quêtes secondaires nombreuses, seule une vingtaine d’heures est nécessaire pour venir à bout de la campagne. Elle se clôt d’ailleurs sans crier gare. Un 5eme acte manquant par rapport aux 4 proposés est le seul réel talon d’Achille de Gears 5. Un DLC solo accompagnera-t-il la version optimisée du jeu pour la sortie de la Xbox Series X ?


Gears 5
Disponible sur Xbox One

Gears 5

32.99
9

Général

9.0/10

Pour

  • Les robots compagnons
  • Immersion
  • Graphismes

Contre

  • Il manque l'acte 5

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.