Nous avons l’habitude de vous présenter des smartphones, tous plus beaux et plus puissants les uns par rapport aux autres : finesse du smartphone, nombre de cœurs, de mémoire vive, résolution de l’écran etc. Je vais aujourd’hui vous présenter un smartphone qui met tout cela de côté pour se concentrer sur un unique point : la robustesse. L’Archos 50 Saphir se veut le smartphone le plus robuste de sa catégorie, tant au niveau physique qu’au niveau batterie : il a été pensé pour vous suivre partout et longtemps, le tout vendu sous la barre des 180€ !

Archos 50 Saphir

Le smartphone, facilement trouvable dans le commerce sous la barre des 200€ (et même plus vers les ~ 170€) a été pensé pour être endurant. Et cela commence par les caractéristiques de la bête. Comme dit plus haut, rien de bien folichon, tout a été axé dans l’optique de réduire les coups, et la consommation du 50 Saphir. Archos a donc choisi un MediaTek MT6737 à quatre cœurs, cadencé à 1.5 GHz accompagné de 2 Go de RAM et de 16 Go de de stockage. L’écran, d’une diagonale de 5″, propose une résolution assez légère : 1280 x 720 pixels. Propulsée par Android 6.0 aka Marshmallow, la 50 Saphir vous proposera une excellente autonomie avec sa batterie de 5000 mAh. Enfin, un APN de 13 Mpx (arrière) et 5 Mpx (avant) complète le téléphone. Ces faibles caractéristiques permettent au téléphone d’être abordable (le processeur MT6737 est bas de gamme) et endurant (l’écran limité au 720p permet une consommation moindre).

Mais les caractéristiques de ce smartphone hors norme se joue aussi sur son design et les matériaux utilisés. Premièrement le smartphone est très imposant, et est environ deux fois plus épais (et plus lourd) que la plupart des smartphones haut de gamme, avec une épaisseur de 13.9 mm pour une masse de 222 grammes. Le téléphone est principalement composé de plastique. Très résistant et donnant une réelle impression de solidité, ce dernier est de type soft-touch, rendant le touché très agréable. Le fait qu’il soit épais et en plastique, permettent au 50 Saphir d’avoir une excellente prise en main, sans crainte que le smartphone “glisse” des mains. Enfin la face avant n’est pas en reste avec un écran en verre signé Corning Gorilla Glass 4. Autant le dire, aucune coque ou film de protection ne sont nécessaires. De plus, deux caractéristiques importantes s’ajoutent : le smartphone est certifié IP 68 (ce qui veut dire qu’il est submersible) et a validé le drop test à 1m de hauteur. Submersible oblige, le port micro USB et la prise jack sont présents derrière un cache (à ne pas oublier de remettre). La trappe d’accès à la carte SIM et micro SD se trouvent sur le côté gauche, tandis que les boutons power et vol +/- se trouvent sur le côté droit de l’appareil. Petit point noir sur ces derniers, qui se trouvent très rigides et assez difficile à utiliser. L’écran, malgré sa résolution un peu faiblarde, est agréable à l’usage.

Archos 50 Saphir

 

Comme dit plus haut, c’est Android 6.0 qui est utilisé sur l’Archos 50 Saphir, sans mise à jour vers la 7.0 de prévu. Au niveau des fonctionnalités spécifiques au smartphone, c’est le néant. Notez qu’aucune surcouche logicielle n’est proposé, et c’est donc Android version stock qui est présent. Ce dernier point est relativement important, car en plus de proposer une expérience Google “pure”, et surtout proposer une interface fluide. Pour le dernier point, c’est le cas. Malgré le processeur faiblard, le smartphone est fluide et agréable à utiliser. Malheureusement, sa faible puissance se fera sentir dès que l’on souhaite jouer sur des jeux 3D un peu gourmand. Malheureusement ce n’est pas le seul point négatif, l’appareil photo est décevant en basse luminosité et passable dans le reste des cas. Il vous servira uniquement en tant qu’appareil d’appoint.

Par contre, gros point fort du smartphone : son autonomie. Malgré un processeur vieillissant (gravé en 28 nm), la faible résolution de l’écran et (surtout en fait) sa grosse batterie, lui permettent de tenir très facilement deux jours, parfait lors de randonnée ou des longues journées de travail sur chantier.

Au final, le smartphone, surtout pour son prix trouvable sous la barre des 160€, est une assez bonne surprise. Malgré une puissance un peu faiblarde, un design imposant et une caméra à la ramasse, l’Archos 50 Saphir s’avère très bon dans ce qu’il sait faire : être robuste et endurant. Bien entendu, le public visé n’est pas le consommateur de tous les jours, mais savoir qu’un smartphone tel que celui-ci existe, est toujours important.