Moto Z2 Play + Moto Gamepad, Switch du futur ?

Achetée en 2014, Motorola est une marque trop forte dans le monde de la téléphonie pour être accolé à Lenovo. Cet été le lancement du Moto Z2 Play a été l’occasion pour le constructeur chinois d’annoncer que l’appellation de tous ses prochains mobiles sera dorénavant précédée de Moto.
Lenovo a soigné la présentation du packaging en affichant l’emblématique M sur un visuel de cristaux. Viennent ensuite sur fond rouge l’appellation complète du smartphone, la compatibilité MotoMods et le discret logo Lenovo. En plus d’être originale, l’ouverture en tiroir sur le côté fait son petit effet.
A l’intérieur on trouve le Moto Z2 Play, un manuel d’utilisation, la garantie, les informations de sécurité et un extracteur de carte SIM. Le fond de la boite contient un câble USB-C, un chargeur et un casque intra auriculaire. Si le Z Play 2 diffère peu de son prédécesseur au niveau du design Il fait preuve d’une finesse encore plus remarquable.En main c’est encore plus perceptible, la préhension est agréable notamment grâce à ses bords arrondis. Sur le coté se trouvent le bouton d’alimentation et ceux pour le volume. Plus petits que sur la plupart des smartphones, il sont également assez proches et nécessiteront à de gros doigts un certain temps d’adaptation.
Au dos, juste au dessus du logo Motorola, le proéminent objectif et plus bas le connecteur à destination des Motomods sont plus que visibles mais restent esthétiques. Afin de préserver l’élégance du Moto Z2 Play, Lenovo a eu l’idée pertinente de placer les mentions de conformité européenne sur la tranche inferieure à coté de la prise casque et du connecteur USB-C.
L’emplacement pour la carte SD et les 2 cartes SIM est situé en haut du téléphone. L’utilisation des 2 fonctionnalités cumulées sans renoncer à l’une ou à l’autre est suffisamment rare pour être mentionnée. Sans peser sur le poids avec ses 149 g, le choix du métal en revêtement parfait la finition du smartphone.
Sa batterie de 3000 mAh lui confère une autonomie permettant de tenir une journée et demie pour une utilisation combinant la consultation fréquente de la messagerie, l’usage des réseaux sociaux et la prise de photos. De plus, le système de charge rapide TurboPower alimente le Moto Z2 Play à 50% en 30 mn.
La contrepartie réside dans la conduction thermique qui sans être gênante est un peu plus sensible quand le processeur est longuement sollicité à cause d’un jeu vidéo par exemple. C’est là qu’intervient l’avantage des extensions modulaires Motomods. Celle dédiée au Gaming, le Moto Gamepad transforme le Moto Z2 Play en console portable.
Grâce au magnétisme du connecteur, l’installation est immédiate et l’application Moto Game Explorer pour trier les jeux du Play Store est utile mais perfectible. Rien ne manque au Moto Gampepad, 2 gâchettes, 2 sticks, une croix directionnelle, 4 boutons de commande, ceux pour Select, Start, Home, une entrée jack pour un casque audio et une prise USB-C.
Si au lancement de la Switch, la taille de ses contrôleurs a été critiquée, que dire du Moto Gamepad ? Le confort de jeu prime sur la mobilité et les 8h d’autonomie supplémentaires procurées par sa batterie interne vont dans ce sens. Lenovo devrait aller au bout de son concept en proposant plusieurs tailles pour son Motomods.
Surtout qu’avec un processeur octa-core Snapdragon 626 allant jusqu’à 2.2 GHz, un GPU Adreno 506, 3 Go de Ram, 64 Go de stockage extensible à 2 To et un écran Gorilla Glass Super Amoled Full HD 5,5 pouces, le Moto Z2 Play est équipé aussi bien pour le gaming que pour faire tourner Android Nougat en version native.
Le bouton de capture d’empreintes peut remplacer ceux servant à la navigation d’Android sur l’écran. Il faut faire appel à l’application maison Moto qui propose d’autres gestes pour piloter le smartphone. Par exemple, le secouer de deux coups de poignet lancera directement l’appareil photo tandis que 2 gestes tranchant successif déclencheront la fonction lampe de poche.L’appareil photo dorsal de 12 MP prend des clichés de qualité satisfaisante malgré une tendance à dénaturer un peu les couleurs d’origine Avec un bon contraste y compris en faible luminosité, il filme aussi en 4K à 30 fps d’où l’intérêt de l’extension SD à 2 To. Pour effectuer des selfies ou faire de la visioconférence le capteur frontal de 5 MP est amplement suffisant.
Le Moto Z2 Play est un smartphone moyen de gamme tout aussi intéressant que sa première itération avec toutefois une touche de raffinement supplémentaire. Si l’intérêt de ses extensions modulaires est à géométrie variable, celle pour le Gaming est réellement pertinente.
Lenovo gagnerait à pousser le concept encore plus loin en proposant la Moto Switch avec des contrôleurs amovibles, une Switch du futur en quelque sorte.

Moto Z2 Play
449 euros sur motorola.fr

Moto Gamepad
89 euros sur motorola.fr

Moto Z2 Play

349
Moto Z2 Play
8.5

Global

8.5 /10

Pour

  • Design
  • Motomods
  • Utilisation cumulée de 2 Cartes SIM + SD

Contre

  • Taille unique pour le Moto Gamepad

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *