Ecouteurs sans fil Skullcandy Grind, un rapport qualité prix compétitif

Comme avec ses casques, Skullcandy a fait évoluer ses intra auriculaires en faisant en sorte qu’ils soient vraiment sans fil, en les parant de coloris originaux, en y incorporant un système d’annulation de bruit ou qu’ils soient contrôlables à la voix. Que restait il à apporter aux Skullcandy Grind pour qu’ils soient attractifs ?
Leur packaging est plus compact avec sur fond noir le logo et le slogan : le contrôle vocal, la liberté ultime. En dessous se trouvent le nom des intras, un QR code avec en face le logo de la technologie IQ. Enfin au regard des 5 pictogrammes illustrant les fonctionnalités des écouteurs, leur photo avec leur boitier ouvert.
L’intérieur contient les écouteurs Skullcandy Grind, un boitier de recharge, un câble USB C, 2 paires d’embouts en silicone au format grand et petit, un guide de démarrage rapide, un manuel d’utilisation incluant une garantie d’un an, les informations de sécurité et de conformité aux normes européennes.
Disponible en noir, gris foncé, gris clair, bleu et rouge, les intras bénéficient d’un design sobre les apprêtant à un usage en circonstances normales. En plus du logo en forme de crane derrière lequel se trouve un bouton de contrôle, seule les inscriptions L ou R en noir à peine visibles permettent de distinguer les écouteurs.

La mise en route s’effectue en ouvrant le boitier qui contient les écouteurs. Attention bien que ce ne soit précisé ni dans le manuel ni dans le guide, il faut en premier lieu retirer la pastille de protection qui empêche la charge entre le boitier et les Grind. Leur leds alors rouges témoignent de leur mise sous tension.
Maintenir appuyé le bouton de l’écouteur droit déclenche le mode de détection Bluetooth 5.2 que ce soit sur Macbook ou sur un téléphone Apple ou Android, l’appairage s’effectue sans problème. Les témoins passent alors du rouge au bleu. Les Grind tiennent plutôt bien en place à condition que le bon embout soit installé.
Si piloter les Grind s’effectue sur la base de pressions plus ou moins longues ou répétées du bouton de chaque écouteur, le contrôle à la voix est possible grâce à la technologie Skull-IQ. Il suffit de précéder les instructions d’un hey Skullcandy. Réactif le système n’interprète pour l’instant que des mots clé en anglais.

Pour accéder à l’intégralité des paramètres des Grind, l’installation de Skullcandy mobile est requise. Recourant à des widgets, son interface en fait l’une des applications les plus originales du marché. Entre autres, elle permet de visualiser le niveau de batterie, désactiver le contrôle vocal et paramétrer l’égaliseur.
Le rendu audio est toujours aussi satisfaisant sans une appétence vivace pour les basses. L’efficacité de la réduction de bruit active se mesure immédiatement par exemple quand on se trouve à côté d’un ventilateur. Grâce à des micros performants, le mode vigilance fonctionne bien pour entendre ce qui se passe sans avoir à retirer les écouteurs.

Aux fonctionnalités nouvelles telles que l’interaction avec Spotify, le partage de la musique en temps réel dans la limite de 5m avec des produits compatibles Skull-IQ s’ajoutent celles déjà connues comme la résistance à l’eau et à la transpiration de niveau IP5 et la possibilité de retrouver les écouteurs grâce au dispositif Tile.
Les Grind bénéficient d’une autonomie d’environ 8h selon l’utilisation de leurs fonctionnalités. Leur boitier de rangement les recharge jusqu’à 3 fois avant d’avoir besoin d’être alimenté, uniquement en filaire d’ailleurs. 40 mn sont alors nécessaires pour que les 4 témoins s’allument en continu synonyme d’une charge complète.
Les Skullcandy Grind sont des intras avec un design réussi et un boitier de recharge peu encombrant mais filaire. Ils possèdent la plupart des technologies innovantes du fabricant pour 79,99 euros offrant ainsi un des rapports qualité / prix parmi les plus compétitifs de cette catégorie.


Skullcandy Grind
79,99 euros sur skullcandy.eu

Skullcandy Grind

79,99
8.8

Général

8.8/10

Pour

  • Le partage audio
  • Skull IQ
  • Les widgets dans l'application mobile

Contre

  • Boitier de recharge filaire

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.