Un oeil sur le Synology DS419Slim, un NAS très compact mais onéreux

On a l’habitude de voir des NAS performant, imposant et assez souvent bruyant, mais il existe une catégorie de NAS, bien que peu représenté, où la compacité est maître mot. Et c’est le dernier modèle de Synology que nous allons voir, le DS419Slim. Ce dernier, bien que compact, n’omet pas performance et connectivité et est vendu près de 400€ sur les différents sites du net.

Comme à l’accoutumée avec Synology, le NAS est livré simplement avec quelques feuillets, le cordon d’alimentation et un câble Ethernet. Et la première chose qui frappe, c’est que le NAS est petit, très petit. Le titre “Slim” que porte son nom n’a jamais aussi été vrai.

Mais compact ne veut pas dire concession, bien que (et logiquement) limité aux disques 2.5″, le NAS propose de pouvoir en utiliser quatre à la fois via ses quatre baies. Ainsi en faisant le tour du propriétaire, on retrouve en façade six LEDs : 4 pour l’activité des quatre disques et deux pour l’activité réseau. En dessous, on retrouve une entrée USB 3.0 dédié aux clés USB ou autre disque dur externe. Concernant le bouton on / off et la LED sur le statut du NAS, nous les retrouveront sur tranche gauche.

C’est à l’arrière que l’on va retrouver les quatre racks des disques. Juste à côté, on retrouvera un second port USB 3.0, les deux ports Ethernet Gigabit ainsi que l’entrée secteur. Enfin et alors que l’on retrouve des petites grilles d’aération sur le haut du DS419Slim, un unique ventilateur placé sur le dessous viendra rafraîchir le tout.

Côté design, on reste donc sur un petit monolithe noir des traditionnels NAS de Synology, mais en plus compact. Ces dimensions (120 x 105 x 142 mm) lui permettent de se placer discrètement un peu partout.

Parlons à présent technique. Et c’est là que le bât blesse, car le DS419Slim est loin d’être une foudre de guerre. En effet, côté processeur, Synology a utilisé un processeur dual core ARM, à savoir le Marvell ARMADA 385 cadencé à 1.33 GHz. Côté mémoire, nous sommes sur du 512 mo (soudé). Bien entendu, ce NAS est plus à destination des disques SSD que des disques durs classiques (jusqu’à 20 To). Passer aux SSD permettra de rendre le disque en plus silencieux et économe en énergie, dont la marque estime le bruit généré à ~ 20.3 dB et une consommation d’environ 20 Watts en fonctionnement (8 W en veille).

 

J’ai fait quelques tests durant une petite semaine avec un disques dur 2.5″ d’un PC Portable et cela ne s’est pas trop mal passé. J’ai principalement utilisé le NAS pour le stockage de fichiers et streaming via ma télé. Rien à signaler, le NAS réagissait bien et je n’ai eu aucun décrochage, même sur des vidéos en 4K. Enfin, je ne reviendrai pas sur le système d’exploitation de Synology : DiskManager. Ce dernier a été traiter de long en large par plusieurs sites. Mais je n’ai rencontré aucun problème lors mes différentes utilisations, toutes les applications et fonctionnalités étaient présentes.

Au final, le seul vrai avantage de ce NAS est et restera sa compacité, accompagné du bruit et consommation électrique très contenu. En effet, pour la somme déboursée (environ 400 € sur Amazon par exemple), il est possible de s’équiper d’un NAS certes plus imposants et bruyants, mais diablement plus performant (processeur Intel quad core et 2 Go de RAM).

Synology DiskStation DS419Slim

399.99 €
0

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.