Test des Urbanista Tokyo, les intras réellement sans fil

Depuis la sortie (et le succès) des AirPods, les écouteurs sans fil d’Apple, de plus en plus de constructeurs s’y mettent et proposent des écouteurs dit “True Wireless”. Urbanista propose ainsi les Tokyo, une paire d’intra auriculaires sans fil, promettant une totale liberté. Vendus sous la barre des 119€, les Urbanista Tokyo font partie de ce type d’écouteurs les moins chers du marché.

Urbanista tokyo

Empaquetés dans une boite plutôt sobre, les écouteurs sont livrés avec des embouts de remplacement, un petit feuillet, un câble de recharge de quelques centimètres et bien entendu le boitier de recharge.

Les écouteurs, avec embouts en silicone, sont extrêmement petits et sont réellement sans fil. Ils se portent très facilement à l’oreille et sont très discrets. En ces temps glacial, on peut facilement porter ces écouteurs avec un bonnet bien chaud. Comme le montre le mannequin ci-dessous, les écouteurs s’intègrent très bien à la morphologie des oreilles, et avec une masse de 4.6 grammes par écouteur, ils se font vite oublier. À un point où je me retrouve assez souvent à vérifier qu’elles sont bien installées, de peur de les perdre. Les écouteurs sont équipés, chacun, d’un bouton cliquable permettant de mettre la musique en lecture ou pause, de répondre à un appel, à appairer les écouteurs en Bluetooth et enfin à les éteindre / allumer. Malheureusement, pas de fonctionnalité permettant de passer à la piste suivante, ni de contrôle volume (logique, vu la place limitée sur l’appareil). Néanmoins, malgré la présence de ce bouton, on ira que très rarement l’utiliser. En effet, au vu de la disposition des intras, appuyer sur le bouton revient à enfoncer un peu plus l’écouteur dans l’oreille. Ce qui je vous l’assure, est tout sauf confortable. Enfin, les écouteurs sont certifiés IPX4, permettant ainsi de les utiliser sous la pluie ou lors de vos séances de sport.

Urbanista tokyo

Des écouteurs “True Wireless” ne seront rien sans l’indispensable boite de recharge. Sachant qu’aucun connecteur n’est présent sur les écouteurs, il va falloir les placer à chaque fois dans leur socle (et fermer la clapet) pour éteindre automatiquement les intras et démarrer la recharge de ces derniers. En plus d’embarquer une batterie dans chaque écouteur offre ainsi entre 2h30 et 3h de musique. La base de recharge est elle aussi équipée d’une batterie, six fois plus importante qu’une batterie d’écouteurs, permettant ainsi trois recharges complètes des intras. Une recharge complète de la base permet ainsi une écoute totale jusqu’à 12h. Un chiffre honorable pour ce genre d’écouteur, mais loin des 24h annoncées pour les AirPods d’Apple. Deux heures sont nécessaires pour recharger des écouteurs alors qu’une simple heure permet à la base d’être totalement chargée. Notez que les Urbanista Tokyo proposent une fonctionnalité intéressante : chaque écouteur peut-être appairé séparément via Bluetooth. Pas forcément utile pour tout le monde mais pratique lorsque le besoin se présente.

Urbanista tokyo

Niveau sonore, les Urbanista Tokyo propose quelque chose de très correct, pas forcément accès axé sur une seule gamme de son. L’isolation passive est quant à elle correct mais sans plus : on est entre une paire d’intra-auriculaire classique et un casque supra-auriculaire. Mais malheureusement, une latence non négligeable (allant parfois jusqu’à 1 sec) se fait sentir. Pas dérangeant lorsque vous écoutez de la musique, mais dès lors que l’on regarde une vidéo, le décalage entre le son et l’image est perceptible et devient vite gênant. Certaines applications sur smartphone permettent de décaler le son, mais si on utilise un service tierce tel que Netflix ou YouTube, on se retrouve vite coincé.
Urbanista tokyo

Au final, ces Urbanista Tokyo ne sont pas mauvais, mais possèdent quelques points négatifs non négligeables. Petit, léger, confortable et avec une autonomie très correct, ils souffrent malheureusement d’une ergonomie d’utilisation (via le bouton) très désagréable et propose une latence un peu trop élevée. Mais avec un prix “correct” hors rabais, ils peuvent être un bon moyen de tester ces nouveaux types d’écouteurs.

Urbanista Tokyo

119 €
Urbanista Tokyo
7

Global

7.0 /10

Pour

  • Petit et discret
  • Autonomie
  • Prix

Contre

  • Position du bouton cliquable
  • Latence

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *