Urbanista est une marque suédoise proposant de nombreux casques audio à la fois simples et designs portant le nom de grandes villes. Je vais aujourd’hui vous présenter le Urbanista Seattle dans sa version filaire. La Saint Valentin arrivant à grand pas, le Seattle peut être un très bon choix de cadeau high-tech. 

urbanista_seattle

Le casque est livré dans un très joli packaging. S’ouvrant comme une boîte à bijoux, le casque est caché derrière une fine lamelle de plastique.

urbanista_seattle (2)

Comme le montre la photo du produit, le casque est blanc. Mais déballé wow, c’est assez surprenant, le casque est vraiment très blanc ! La seule nuance présente est dû au changement de matière (plastique, tissu). C’est, honnêtement, très joli (même si ce n’est pas trop mon style) mais ma première réaction comme celle de mon entourage est relativement simple : le casque est une proie facile pour les salissures. De grandes précautions seront nécessaires comme celle d’avoir une housse de protection.

urbanista_seattle (9)

Au niveau du contenu, en plus du casque, un simple feuillet ainsi que le câble audio sont présents. Exit donc la housse de protection incluse qui s’avère en réalité essentielle. Le câble fourni (mini-jack 3.5mm de chaque côté) est équipé d’un bouton de contrôle unique. Le  tissus tressé utilisé est assez relativement rigide, ce qui dans certains cas apporte quelques inconforts.

urbanista_seattle (7)

Le fait d’avoir placé un bouton unique, permet au Urbanista Seattle d’être compatible avec tous les smartphones du marché. En effet sachant qu’il existe des différences d’implémentations du contrôle volume (chaque constructeur en fait relativement à sa tête), le Seattle fait l’impasse sur ce contrôle pour éviter d’avoir à sortir plusieurs versions du Seattle. Mais malgré le fait que le bouton soit unique, vous allez pouvoir faire pas mal de choses avec suivant le nombre de pressions :

  • 1 pression permet de décrocher / raccrocher, ou faire play/pause sur la musique en dehors d’un appel
  • 2 pressions rapides permettent de passer à la piste suivante
  • 3 pressions rapides permettent de passer à la piste précédente

urbanista_seattle (8)

Passons à présent au design du casque. Comme dit plus haut, le casque est tout de blanc vêtu. Les petites touches de couleurs sont soit dues aux différentes textures, soit à l’armature métallique (je vais y revenir) ou encore aux deux ports mini jacks. Son design à proprement parler est relativement minimaliste et assez petit. Il est bien entendu possible d’agrandir le casque. Le système se base sur un système métallique plutôt solide. Ce dernier permet aussi de pouvoir plier le casque afin de faciliter le rangement. J’émets quelques réserves sur la robustesse de la charnière en plastique, à voir sur le long terme.

urbanista_seattle (4)

Le casque est de type supra-auriculaire, ce qu’il veut dire qu’il se pose simplement sur vos oreilles sans les englober totalement. Mais malgré cela, l’isolation passive est très bonne. En effet, le casque serre légèrement plus au niveau des oreilles permettant de laisser passer moins de son externe, mais l’effet de bord de cette avantage est que le casque devient assez rapidement inconfortable pour ceux qui possèdent une tête légèrement …. grosse ?

urbanista_seattle (6)

Le casque est équipé de deux ports mini jack positionné sous chaque oreillette. L’avantage est multiple : il est possible de brancher le câble sur n’importe quelle entrée. Même si l’avantage n’est pas visible aux premiers abords, avoir le choix de cette position peut vite devenir pratique. Deuxièmement, le casque offre la possibilité de partager le contenu musical via un second casque ! Bien qu’utilisable dans de rare cas, cette fonctionnalité fonctionne très bien. Pas de déformations ou de pertes de volume à prévoir.

urbanista_seattle (5)

Niveau le sonore, le casque n’a pas à rougir. Le son est clair même à haut volume. Le tout est assez bien équilibré mais on sent un manque de “punch” sur certains sons, notamment au niveau des graves. On est bien loin de certains casques où le cœur vibre avec certaines notes. Mais malgré le côté punchy manquant, le Seattle reste très appréciable. Le micro intégré au câble fonctionne très bien, rien à ajouter de ce côté là.

Disponible dans plusieurs coloris (vert, noir et rose) au tarif annoncé de 59,99€, le Urbanista Seattle peut être un très bon choix lorsqu’on souhaite un casque performant au design très minimaliste. La seule mise en garde que j’émets concernerai le casque blanc, extrêmement salissant et donc nécessitant obligatoirement une housse de transport. Enfin sachez qu’une version Bluetooth du casque est aussi en vente pour un prix plus élevé : 99,99€.