Test de Tropico 6, El Presidente est de retour

Cinq ans après, la série de jeu de gestion Tropico, qui nous place à la tête d’une république bananière sur une île fictive des Caraïbes, fait son retour pour un sixième opus. Autant le dire de suite, malgré un nouveau studio de développement aux commandes cet épisode est loin de chambouler les fondements de la série et fait le choix de se concentrer sur ce qui a fait son succès.

Tropico 6

Si les connaisseurs de la série ne seront pas dépaysés un instant, il convient de faire un rappel pour les nouveaux arrivant. Tropico est un city-builder (SimCity, Anno,…) ou le joueur incarne le rôle d’«El Presidente» et dont l’objectif est de faire prospérer sa nation de l’époque coloniale au temps modernes. Le
jeu est assez caricatural dans sa représentation des république bananières, usant d’une grande dose d’humour tout en abordant des thèmes comme la guerre froide, l’assassinat d’opposants politiques ou le trucage d’élection. L’élément principal pour faire prospérer sa nation est d’être sur que ses citoyens soit suffisamment heureux, sous peine de perdre les prochaines élections ou encore d’être victime d’un coup d’état. Il faudra donc leur construire des logements décents, des lieux de cultes, de divertissements, et plus encore. Choisir une Constitution, établir des lois et stimuler l’économie avec l’industrie ou le tourisme sont autant de responsabilités qu’El Presidente aura à assurer dans Tropico 6.

Une vingtaines de cartes différentes sont disponibles

De manière plus globale la politique extérieure est une autre donnée à prendre en compte, les superpuissances étrangères pouvant être tentées de lancer une invasion si elles le jugent opportun. Pas de panique cependant, le jeu offrant un mode tutoriel passant en revue les différentes mécaniques. Le mode mission fait en office de mode histoire en nous plaçant dans différent scénario pré-déterminés avec un objectif précis comme exporter une denrée ou gagner les prochaines élections. Enfin le mode sandbox offre une liberté totale de customisation, de la carte aux conditions de victoire en passant par l’époque de départ.La principale addition de ce sixième épisode est le type de carte sur lequel se dérouleront les parties. Terminé l’île unique, c’est maintenant à des archipels d’au moins 3 îles auquel on aura droit, et avec tunnels, ponts et autres bâtiments appropriés pour exploiter au mieux les nouvelles possibilités que cela
offre. De manière générale le passage au plus récent moteur Unreal Engine 4 permet au jeu de passer un cap au niveau du réalisme des décors, principalement sur les reliefs. L’autre grosse addition est que tout est maintenant simulé en temps réel, y compris chacun des habitants de Tropico. On peut donc zoomer sur un PNJ (personnage non joueur) et le voir aller au travail, se rendre au bar ou rentrer chez lui le soir. Une prouesse technique impressionnante mais ayant tout de même une réelle implication sur le déroulement d’une partie : si votre travailleur passe trop de temps à la taverne ou à faire le chemin domicile – travail, il passera moins de temps à travailler. Et le temps, c’est de l’argent ! À vous de faire en sorte de lui fournir une voiture, ou encore de grandement améliorer les transports en communs (bus et métro).

De même certains éléments de gameplay apparaissent bien peu utile de prime abord comme l’arrestation de citoyens, tout du moins à un mode de difficulté standard. On regrettera aussi une UI rendant peu visible certaines informations essentielles comme la production, qui nécessite de passer parfois par plusieurs sous menu. Un peu dérangeant au clavier/souris, beaucoup plus à la manette. Quelques bugs sont encore présent, principalement du côté du mode multijoueur mais plusieurs mise à jours en ont réglés un certain nombres et d’autres sont prévues. Épisode le plus complet jusqu’à présent, Tropico 6 à le potentiel de significativement empiéter sur votre temps de sommeil pour peu que vous vous sentiez l’âme d’un bâtisseur. Sur ce, l’on se quitte sur quelques paroles de l’une des musiques de la fantastique bande-son du jeu.

Tropico 6

34.99 €
9

Global

9.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Commentaires

    Jude

    (23 mai 2019 - 13:33)

    Je n’ai joué à aucun titre de la série de jeu de gestion Tropico, mais après avoir lu ton article, je pense que je vais commencer. J’espère que « Tropico 6 » est meilleur que Sims.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.