Test du Trekz Air, le casque bluetooth à conduction osseuse pour sportif

La conduction osseuse, ou l’ostéophonie pour les intimes, est une technique permettant d’entendre un son sans passer par le canal auditif classique jusqu’au tympan. En effet, avec l’ostéophonie, le son passe par des vibrations apposées aux os présents à l’avant de l’oreille (plus d’infos sur Wikipédia). Si vous avez été attentifs, vous auriez remarqué que ce n’est pas la première fois que l’on parle de cette technologie. Il y a quelques années (en 2015 pour être précis) nous vous présentions Pronounce, un appareil conçu pour améliorer votre accent anglais (Lire : Pronounce powered by Aftershokz). Toujours conçu par Aftershockz, je vais aujourd’hui vous présenter le Trekz Air, un casque audio sans fil par conduction osseuse, dédié (principalement) aux sportifs.

Le Trekz Air est livré dans un packaging plutôt classe où la cible principale, les sportifs, sont mis à l’honneur via de nombreuses photographies. Le contenu se veut classique mais suffisant. On retrouve, en plus du casque audio, un petit câble de recharge, une pochette de transport souple, quelques feuillets, et pour marquer le coup, deux bouchons d’oreilles jetables.

Deux choses marquent lorsqu’on prend le casque en main. Premièrement il est extrêmement léger avec ses 30 grammes sur la balance, promettant ainsi de nombreuses heures d’utilisation sans gêne. La seconde chose est qu’il est extrêmement maniable, cela est dû directement aux matériaux utilisés. Par exemple, l’arceau est en titane, proposant ainsi une excellente flexibilité et résistance. Au bout du casque on retrouve une fine membrane cachant les transducteurs à conduction osseuse. Ce sont ces derniers qui vont vibrer et une fois apposés à l’avant de votre oreille, produire le son.

trekz air

Sur la tranche droite du casque, on retrouve les classiques volumes up (power) / down, une petite LED de notification (état batterie, appairage, etc.) ainsi qu’un port micro USB dédié à la recharge. Quant à la classique touche multifonction, elle est présente sur le transducteur gauche. Enfin, deux micros anti-bruit (près des transducteurs) équipent le casque pour la fonctionnalité téléphone.

Au niveau des fonctionnalités, le Trekz Air est plutôt bien équipé. On retrouve le retour vocal nommé la voix d’Audrey, qui permet d’avoir des informations sur l’état de la batterie, l’appairage ou encore l’équaliseur appliqué. On en vient à une autre fonctionnalité, l’équaliseur embarqué. Ce dernier vous permettra d’appliquer plusieurs filtres permettant par exemple d’accentuer les basses (et donc les vibrations), ou à l’inverse de les diminuer afin de limiter les vibrations du casque. De plus l’indice de protection (IP) est évalué à 55. Résistant ainsi à la transpiration où à la pluie. Parfait pour une utilisation en extérieur ou en pleine séance de port. Enfin, la batterie d’une capacité de 183 mAh permet une autonomie annoncée de 6h, pour 2h de charge. Pour ma part, le casque a tenu entre 5 et 6h, à volume relativement bas.

Le casque est très confortable, avec ses 30 petits grammes, il se fait vite oublier. De plus il est très simple à porter, les transducteurs venant se poser naturellement à l’avant des oreilles (comme sur la photo -officielle- de la demoiselle ci-dessous). Le casque tient très bien en place, je le porte tous les jours en trottinette/vélo et durant mes ~séances de sport~. Le casque ne bronche pas et reste parfaitement en place, un excellent point. De plus, l’avantage certain du casque est qu’il ne vous coupe pas du monde et est donc parfaitement utilisable en vélo, là où les casques classiques sont interdits pour des raisons évidentes de sécurité. Avec le Trekz Air pas de soucis, vous écoutez parfaitement votre musique tout en étant attentif à l’environnement qui vous entoure.

C’est assez surprenant, une fois posé, on entend clairement notre morceau de musique, de manière très clair. À volume raisonnable, on ne ressent aucune vibration, mais dès que l’on pousse le volume à fond et qu’on passe l’équaliseur orienté basse, les vibrations se font sentir et au bout d’un moment, cela peut devenir assez désagréable. Mais c’est à relativiser, dans 90% des cas, aucune vibration n’est à déplorer et le casque est très agréable à porter / utiliser.

Habituellement, on utilise les casques audio pour profiter de sa musique tout en étant un maximum isoler du monde. Le Trekz Air est tout l’inverse, et il le fait bien. En plus de profiter d’un son très correct, ce casque à conduction osseuse vous permettra d’être attentif à votre environnement : course dans la rue, vélo en ville, dans les openspaces, en voiture, etc. Le prix est à la hauteur de ce que propose le Trekz Air, avec un prix, hors rabais, de 169,95 €. Un prix un peu élevé mais l’investissement vaut le coup dès lors que vous souhaitez écouter de la musique sans être isolé.

 

Trekz Air

170 €
8.5

Global

8.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.