Le célèbre fabricant de périphériques pour gamer, à savoir Razer, sortait il y a quelques temps une barre de son bluetooth. Nommée Leviathan, la barre de son, accompagnée de son subwoofer était assez compacte                    pour être placée sous l’écran d’un pc. Pour aller plus loin, Razer poursuit son développement dans l’univers des enceintes Bluetooth avec une version plus petite et nomade de sa barre de son, sobrement nommée Leviathan Mini.

L’enceinte est livrée avec tout le nécessaire : chargeur (avec adaptateurs), un câble mini-jack, la notice de démarrage rapide, quelques stickers à l’effigie de la marque, une housse de transport et enfin (et heureusement) l’enceinte.

Avant tout nomade, l’enceinte possède des dimensions très correctes. Loin d’être hors normes telle la Riva Turbo X (Test de la Riva Turbo X, l’enceinte bluetooth premium), la Leviathan Mini, avec des dimensions de 54 x 185 x 55  (L x l x H en mm), se glisse dans un sac sans problème, le tout pesant une fois sur la balance, environ 535 grammes. 

Avant d’entrer dans le détail du design, voyons un peu les caractéristiques techniques. La Leviathan Mini est équipée de deux haut-parleurs de 45 mm ainsi que deux radiateurs passifs, permettant d’atteindre jusqu’à 24W de puissance. La batterie rechargeable (Li-Ion) de 2600 mAh permet selon le constructeur d’avoir jusqu’à 10h d’autonomie. Le Bluetooth a une portée de 10m et est compatible avec le protocole sans perte aptX. Une puce NFC permet l’appairage rapide d’un smartphone tandis qu’un port jack est disponible pour les appareils filaires. Et comme toutes enceintes qui se respectent, un micro fait partie du lot pour les appels téléphoniques. Notez qu’une fonctionnalité supplémentaire est disponible : le Combo Play. Avec cette dernière, il est possible d’avoir un vrai stéréo en couplant deux enceintes.

La Leviathan Mini est tout de noir vêtue, la seule touche de “couleur” vient de la façade, où le célèbre logo de la firme y est apposé. La structure principale est faite de plastique mat, de très bonne qualité. Au niveau des hauts parleurs, on retrouve deux grilles métalliques, elles aussi peintes en noires, sur la face avant et arrière de l’enceinte. Sur le bas de l’appareil, en plus du sticker comportant le numéro de série, une bande de caoutchouc antidérapant est présente. Sur la face haute du Leviathan Mini se trouve trois boutons physiques, deux dédiés à la gestion du volume et un troisième dédié au contrôle de l’enceinte : play / pause, musique suivante et précédente, raccrocher / décrocher. Sur la partie droite se trouve deux autres boutons illuminés : le bouton power avec retour sur l’état de batterie (vert, orange et rouge) et un bouton dédié à l’appairage Bluetooth. Complétant ces deux boutons, on retrouve un port jack ainsi qu’un port micro USB dédié à la recharge. Enfin, sur le côté gauche, on retrouve une puce NFC permettant un appairage facile et instantanée.

L’enceinte se trouve très plaisante à l’usage. À volume modéré, le son retranscrit est de très bonne facture, bien qu’un peu axé sur les basses. Mais dès l’on monte un peu trop le volume, la Leviathan Mini commence à avoir du mal et le son, trop axé basse, commence à “baver”. Mais hormis ce détail, c’est un véritable plaisir d’écouter ses musiques préférées via cette enceinte. J’ai profité du test de l’enceinte pour essayer la fonction téléphone. Même si cela fonctionne de manière correct (on se fait entendre sans être à 5 cm de l’enceinte), on mettra vite de côté cette option. Enfin l’autonomie. L’enceinte, une fois chargée à bloc, m’a permis d’avoir environ 8h30 d’écoute à volume très modéré. Bien entendu, ce chiffre peut grandement varier suivant le volume ou la connectivité choisie (Bluetooth / câble jack). Une recharge complète prend environ 5h.

Bien que le tableau de ne soit pas totalement blanc (notamment à cause des déformations sonores dès que l’on passe à un volume sonore élevé, la Leviathan Mini reste une très bonne enceinte. Vendue entre 120 et 150€ suivant les boutiques, elle peut-être un bon choix. Mais sachant que le segment est très concurrentiel, je ne peux que vous inviter à pouvoir tester différentes enceintes avant de vous lancer, chacune ayant ses avantages et inconvénients.