Test du Huawei P30, le photophone du moment

Bien que Huawei soit dans la tourmente, les smartphones actuellement sortis tel le P30 présenté aujourd’hui, n’ont aucun souci à ce faire, c’est pour ça que cela ne rentrera pas dans l’appréciation de ce (très bon) smartphone. La gamme des Px0 (Pro) de Huawei ont toujours été les photophones fers de lance de la marque, écrasants aussi la concurrence. Bien que ce ne soit pas la version “Pro”, ce P30 se révèle être un très bon smartphone, performant, endurant et surtout délivrant de très bons clichés. Voyons cela ensemble.

Le P30 n’innove pas beaucoup question design et reprend une classique encoche en forme de goutte d’eau avec un ratio écran / face avant de 80%, là où son grand frère le modèle Pro propose un ratio supérieur à 90%. Pour le reste du classique pour Huawei : on retrouve sur le côté droit les deux boutons volume et power, le tiroir à carte SIM sur le côté opposé. Alors que les bords sont arrondis, le haut et le bas de l’appareil sont plats. On ne retrouvera qu’un second micro sur la partie haute, tandis que la partie basse propose une sortie mini-jack, un port USB type C, le micro principal et la grille cachant le haut-parleur.

À l’arrière, on retrouve le coeur du smartphone avec son module équipé de trois appareils photos, de son flash LED et des focus laser. Pas de capteur d’empreintes digitales, ce dernier est directement placé sous l’écran.

Le smartphone est très agréable à prendre en main, grâce à sa taille plutôt compacte par rapport à ce que l’on trouve actuellement sur le marché. LE P30 dans sa couleur Aurora propose de très beaux reflets dans un bleu ciel / turquoise très joli. Sa taille compacte et ses bords arrondis permettent de bien le tenir en main. Le dos, en verre, aura une fâcheuse tendance à garder vos traces de doigts. Notez qu’une coque transparente est fournie avec le smartphone.

Côté technique (hormis le côté photo), on reste sur la même base qui équipe les Mate 20 (pro) et Honor View 20. Le P30 embarque donc le processeur maison Kirin 980 gravé en 7nm, 6 Go de mémoire vive et une puce de 128 Go pour le stockage. Pas de port µSD mais un port NM, format propriétaire de la marque que l’on retrouve aussi sur le Mate 20. Concernant Android, c’est bien entendu la version Pie 9.0 couplé à la surcouche maison EMUI 9.1 qui est proposé. Malgré ses déboires, le P30 Pro (et P30 logiquement) est sûr de recevoir Android Q, un bon point. Voici un petit tableau comparatif vous permettant d’avoir une idée de la différence entre la version non Pro et Pro, De manière générale, le P30 Pro propose un écran plus grand, un peu plus de RAM et de batterie, ainsi qu’un module photo plus complet, le tout pour un surcoût d’environ 200€. Malgré ça, le P30 n’a rien à envier à cette version pro comme nous allons le voir.

Modèle Huawei P30 Huawei P30 Pro
Android Android 9.0

EMUI 9.1

Android 9.0

EMUI 9.1

Ecran OLED de 6.1″

2340 x 1080 px
OLED de 6.47″

2340 x 1080 px
Processeur Kirin 980 (7 nm) Kirin 980 (7 nm)
RAM 6 Go 8 Go
Stockage 128 Go + NM 128 Go + NM
APN arrière 40 Mpx + 16 Mpx + 8 Mpx

Zoom x5

40 Mpx + 20 Mpx + 8 Mpx

caméra ToF 3D

Zoom x10

APN avant 32 Mpx 32 Mpx
Batterie 3650 mAh 4200 mAh
Prix de lancement 599€ 799 €

Côté fonctionnement, on va rapidement passer dessus : avec son Kirin 980 et ses 6 Go de mémoire vive, le smartphone est extrêmement réactif, pas de ralentissements en vue et tout fonctionne très bien. De nos jours, tous les smartphones haut de gamme proposent des fonctionnements au poil (et heureusement). La principale fonctionnalité va évidemment venir de son module caméra, qui fait la force de ce smartphone vendu sous la barre des 600€.

Nous avons donc trois objectifs qui permettent au smartphone de proposer des clichés allant d’un zoom de 0.6x à 5x ! Le module principal propose une résolution de 40 Mpx (ouverture de f/1.8, stabilisé), un téléobjectif permettant un zoom 3x (ouverture f/2.4, stabilisé) de 10 Mpx ainsi qu’un objectif grand angle de 16 Mpx (ouverture f/2.4), le tout étant certifié Leica.

Le smartphone prend des clichés, par défaut, dans une résolution de 10 Mpx. En effet, comme la plupart des smartphones proposant de gros capteurs, le P30 utilise la technique du pixel binning, permettant de “fusionner” 4 pixels en un permettant de prendre des photos plus lumineuses. En plein jour, les clichés sont fins, détaillés et lumineux, le résultat est vraiment impressionnant. Mais ce qui l’ai plus, c’est le zoom proposé par le P30. On est loin de la version Pro, mais ces clichés proposés en zoom x3 et x5 sont de très bonnes factures. Pour vous donner une idée, voici quatre clichés pris dans les quatre modes proposés par le smartphone. Vous noterez quelques différences de colorimétries entre les clichés, ceci est dû à l’utilisation des différentes lentilles. Notez que l’appareil photo principale (deuxième cliché) propose un très beau rendu.

0.6x
1x
3x
5x

Côté photo en basse luminosité, le smartphone s’en tire bien, très bien. Cette magnifique figurine de Cthulhu (offerte à l’occasion du lancement de The Sinking City), en pleine nuit, dans une pièce éclairée par une petite lampe de chevet.

Mode nuit
Mode “normal”

En basse luminosité, le smartphone propose, dans son mode normal, des photos lumineuses, mais un brin lissées. Par contre, dès que l’on utilise le mode nuit (avec un temps d’immobilisation de 4/5 secondes), les clichés possèdent un contraste un peu plus élevé, mais avec beaucoup plus de détails et sans le côté lissé du mode normal. Un régal !

Pour le reste et quitte à me répéter, le smartphone est très agréable à utiliser. Le capteur d’empreintes sous l’écran est réactif, la charge rapide et sans fil est disponible, un indice de protection 53 est proposé, l’autonomie est très bonne avec environ deux jours d’utilisation, et j’en passe. Disponible pour moins de 600€, le P30 reste une valeur sûre pour tous ceux souhaitant s’équiper d’un smartphone “compact”, performant et surtout réalisant de très bon clichés. En somme, je recommande.

Huawei P30

569.00 €
9.8

Global

9.8/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.