Test du Crucial SSD MX500

Les ordinateurs d’Apple sont désormais aussi fermés que leurs iPhones. Plutôt que d’entrer dans le jeu de la firme californienne, certains utilisateurs optent pour un changement de disque. Après le test du MX300, la mise sur le marché du Crucial SSD MX500 est l’occasion de faire évoluer un Mac Mini Serveur 2010 sous 10.8.5 vers le tout dernier OS High Sierra.
Si cette génération de machine est plus modulaire, l’accès aux composants n’est pas pour autant un jeu d’enfant. A grand renfort de tournevis cruciformes, torx et de clés Allen, l’opération requiert d’être bien équipé, d’avoir un peu doigté surtout de ne pas être pressé afin d’éviter les mouvement brusques.
Le Crucial MX500 est livré dans un packaging à son effigie avec sa référence (MX500), son format (2,5 pouces) et son type (SSD) bien mis en évidence. On trouve en haut de la boite le logo avec en rappel la mention de la maison mère Micron. En bas s’affiche la capacité de stockage en Gb du disque en l’occurrence 1Tb pour ce test.Le démarrage de High Sierra requiert 20 secondes exactement comme pour une machine récente. De même pour les applications utilisées par le grand public que ce soit la navigation sur Internet, la consultation des emails, des réseaux sociaux ou le visionnage de vidéos à aucun moment ne se manifeste le ballon multicolore synonyme de ralentissement sur OSX.
Légèrement supérieurs à ceux de son prédécesseur, les taux de 560 Mo/s en lecture et 510 Mo/s en écriture du MX500 font désormais jeu égal avec l’EVO850 de Samsung une référence sur ce marché. Le test effectué avec logiciel de BlackMagic corrobore ce résultat obtenu avec un Core 2 Duo à 2,66 Ghz pour lequel il faut multiplier par 2 les chiffres affichés.
En plus d’être totalement silencieux le MX500 ne chauffe pas ainsi la sonde thermique présente dans le Mac mini devient totalement inutile. L’absence de firmware propriétaire installé sur les disques HGST utilisés par Apple provoque l’affolement du ventilateur principal Pour le calmer, l’application SSD Fan Control fait preuve d’une efficacité remarquable.
Il apparait clairement que la technologie 3D Nand utilisée dans les disques MX500 est désormais totalement maitrisée par Micron. Durant le salon IT Partners, échanger sur les perspectives du groupe avec son chef Produit DRAM et SSD pour l’Europe Stephane Rizzetto a laissé entrevoir l’arrivée de nouveaux produits prometteurs d’ici la fin de l’année.
Le stockage de données sera naturellement concerné mais également la mémoire vive pour le Gaming notamment avec la marque Ballistix. Avec sa fréquence d’horloge à 3 Ghz, le kit Elite 16GB DDR4 3000 UDIMM s’était avéré satisfaisant aussi  bien dans ce domaine que pour un usage professionnel sur un serveur Dell.

Le test à venir prochainement de la Tactical Tracer RGB DDR4 totalement dédiée au Gaming permettra d’évaluer ses capacités pour des jeux vidéo gourmands en bande passante. Elle devrait aussi permettre de cerner davantage les orientations et le ambitions de Micron sur ce marché.
Si le MX500 a offert à ce Mac une seconde jeunesse en lui faisant faire un bon de 5 OS, l’opération sera aussi bénéfique sur un PC, la transition ne s’étendant que sur au plus 2 générations de Windows. Dans un cas comme dans l’autre acquérir le SSD de Crucial permet l’économie d’une nouvelle machine avec un retour sur investissement garanti.

SSD MX500 1To
243,59 euros sur crucial.fr

SSD MX500

234,99
SSD MX500
8.5

Global

8.5 /10

Pour

  • Rapide
  • Ne chauffe pas
  • Technologie 3D Nand

Contre

  • Au niveau de l'EVO 850

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *