Test de la Modular 45 Connected de Tag Heuer, sous la pression rester élégeek

Etre amateur de technologie, de jeux vidéo ou de cinéma fantastique ne veut pas forcément dire avoir mauvais gout. Que ce soit en termes culinaires, culturels ou vestimentaires, qu’importe les clichés, tous les geeks ne se ressemblent pas. Plus léger que le premier opus, Kignsmans 2 a maintenu une représentation valorisante du technophile.Partenaire du film, Tag Heuer y a contribué en équipant les personnages interprétés par Taron Egerton et Colin Firth de montres connectées Modular 45. Le modèle avec lunette en céramique noire et bracelet en caoutchouc est livré avec un câble micro USB, un chargeur d’alimentation, 2 bases aimantés et un étui.
Avec du noir sur du noir, ce modèle prend le parti de la discrétion pour s’accorder à pratiquement tout type de tenue. L’inscription des secondes dans la céramique autour du cadran semblent prête à l’épreuve du temps tandis que le verre saphir encore plus résistant que le Gorilla Glass rassure quant au risque de rayures.
Mesurant 46 mm de diamètre et avec 12,8 mm d’épaisseur dimension la Modular 45 Connected est clairement taillée pour un poignet masculin. Son poids de 64 g bien que présent n’est pas particulièrement gênant à la longue. Le bracelet sport de la montre est amovible. Pour le remplacer, il suffit simplement d’appuyer sur le système de bouton pressoir.
Comme pour un smartphone, un processeur Intel Atom Z34XX et 512 Mo de RAM animent une version 2.6 d’Android Wear basée sur Android Nougat tandis que 4 Go sont disponibles pour le stockage de données. L’écran tactile multipoint Amoled affiche une résolution d’écran de 400×400 px.
Pour se connecter, la Modular 45 dispose du Wifi 802.11 b/gn du bluetooth BLE 4.1 et du NFC. Sans être Quick Charge, sa batterie de 410 mAh prend environ 1h50 avant d’être de nouveau à 100%. Elle tiendra alors 2 jours pour une utilisation normale impliquant que l’écran ne soit pas actif en permanence.
Alors qu’on pourrait s’attendre à un système par conduction, la recharge s’effectue via une base aimantée à picots. Sa polarisation est orientée de manière à faciliter le positionnement adéquat au dos de la montre.  Cela n’empêche pas la Modular 45 d’être certifiée IP68 et donc d’être étanche jusqu’à 50 m sous l’eau.
Pour aider à l’utilisation de la montre, le didacticiel est assez bien fait. En résumé, il suffit d’appuyer sur le bouton central qui sert d’accueil. Le menu qui s’affiche alors se parcourt en faisant glisser son doigt vers le haut ou vers le bas. Tapoter sur l’icône lance l’application associée.
Le retour en arrière s’effectue en faisant glisser son doit sur l’écran de gauche à droite. Excepté pour l’accueil où cette action fait défiler les différents cadrans qu’il est possible d’installer. Balayer l’écran de bas en haut affiche les notifications et le mouvement contraire donne accès aux raccourcis pour passer en mode avion ou accéder aux paramètres de configuration.
Pour exploiter l’accéléromètre, le gyroscope, le capteur d’inclinaison, le détecteur de vibration, de lumière selon ses besoins, le store Google Play installé sur la montre est tout aussi garni que pour un mobile. Il est possible une fois la connexion établie avec un smartphone via Android Wear d’utiliser le clavier de ce dernier pour la saisie de texte.
Toutes les tentatives de connexion depuis Android Wear sous iOS ont échoué alors que cela n’a pris que quelques secondes sur Android. Grâce à son micro intégré, il est cependant possible d’interagir avec la Modular 45 au travers de l’assistant vocal de Google. Sa compréhension est plutôt bonne pour envoyer des messages, trouver son chemin ou appeler un proche.
Pour converser il faudra utiliser un casque bluetooth, la montre n’étant pas équipée de haut-parleurs. Tag Heuer Connected est l’application sur smartphone permettant de customiser les écrans des montres de la marque. Le cadran de la Modular 45 est décomposé en différentes parties pour lesquelles il est possible de faire défiler des calques jusqu’au résultat souhaité.
Sauvegardé sur un compte Tag Heuer préalablement créé, après synchronisation, la nouvelle composition est ensuite disponible à l’affichage sur la montre. Avec plus de 4000 options de style, la complexité du métier d’horloger devient bien plus mesurable alors qu’il ne s’agit que de l’aspect esthétique.
Après un moment d’adaptation, on s’attache très vite à la prolongation du smartphone qu’est la montre connectée. Si la mécanique des montres « classiques » possède un charme à l’épreuve du temps, elle n’offre pas le luxe de pouvoir en changer instantanément et ad libitum en fonction de ses envies.

Le plus de la Modular 45 Connected c’est qu’elle concilie un côté geek tout en conservant une certaine élégance … pour ne pas craquer sous la pression des préjugés.

Modular 45 Connected

1650
Modular 45 Connected
9

Global

9.0/10

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Commentaires

    teujip

    (29 novembre 2017 - 11:14)

    très belle pièce… avec le prix qui va avec. Ça fait rêver, mais j’ai du mal à imaginer mettre 1600€ dans une montre, si belle soit-elle ;)

      Silverword

      (29 novembre 2017 - 14:28)

      D’autres ont du mal à imaginer mettre 1159 euros dans un smartphone et pourtant … Tout est relatif en terme de besoins

    teujip

    (1 décembre 2017 - 08:55)

    c’est sur. De besoins, et de moyens ;)

    […] du chrono a été confié à Tag Heuer. En attendant de pouvoir un jour vous faire gagner une Modular Connected 45 avec le fabricant suisse de montres, nous vous proposons de remporter 5 exemplaires du jeu en boite […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *