Test de l’Oppo Find X2 Neo, la stratégie Yongping

En fondant BBK Electronics et en s’inspirant du succès d’Apple, Duan Yongping est un décideur parmi les plus importants dans l’industrie de la téléphonie mobile grâce à des marques telles que OnePlus, Oppo, Realme et Vivo. En livrant cette année l’Oppo Find X2 Neo le temps est-il venu pour l’élève de dépasser le maitre ?

Le packaging du Find X2 Neo est futuriste avec son fond bleu dégradé constellé de triangles. En lettres dorées dans le coin supérieur gauche se trouve le logo Oppo, à droite figurent quelques spécifications, au centre se situe l’appellation commerciale et en bas à droite une pastille indique la compatibilité 5G du téléphone.

La boite en carton renforcé contient l’Oppo Find X2 Neo, un film protecteur préposé, un extracteur de cartes SIM, un câble USB de type C, un adaptateur secteur, des écouteurs intra auriculaires, un guide de démarrage rapide, un livret regroupant les informations importantes avec la carte de garantie constructeur.

Le design doublement incurvé du Find X2 Neo rend sa préhension bien agréable pour un format de 15,4 x 7,24 x 0,77 cm et un poids de 171 g. Le dégradé du clair au bleu nuit au dos est du plus bel effet notamment grâce au rappel en blanc du logo Oppo apposé verticalement en signature à l’extrême opposé du bloc photo.

Grâce à une caméra frontale en poinçon et un menton quasi inexistant, le taux d’occupation de l’écran dépasse les 90%. Incurvé et AMOLED, la dalle de 2400 x1080 px sur 6,5 pouces combinée à un taux de rafraichissement de 90 Hz autorisent une jouabilité supérieure à celles des meilleures consoles portables.

Le bloc arrière est composé de 4 capteurs, le principal à 48 MP, le téléobjectif à 13 MP, l’ultra grand angle à 8 MP et celui pour la profondeur et les effets bokeh à 2 MP.  Les enregistrements vidéo peuvent aller jusqu’à de la 4K à 30 fps, seuls ceux à 1080P 60 fps tirent parti de la technologie de stabilisation dénommée HIS.

De jour, les piqués des photos obtenues via le capteur principal sont assez fins et la restitution des couleurs plutôt fidèle. En revanche de nuit il apparait un léger bruit et un manque patent de luminosité. Pour les autoportraits comme les vidéos, la caméra avant de 32 MP donne des résultats tout à fait satisfaisants.

Sans avoir recours au haut de gamme, avec un Snapdragon 765G à 2,4 Ghz, 12 Go de RAM et 256 Go de stockage le Find X2 Neo fait bien tourner ColorOS 7 la surcouche à Android 10. Des applications gourmandes comme Genshin Impact ne déclenchent pas trop de chauffe grâce au système de refroidissement liquide intégré.

Le côté droit du smartphone accueille le bouton de mise sous tension et sur le gauche se trouvent les boutons d’ajustement de volume. Sous l’écran, le capteur d’empreintes se révèle particulièrement réactif. Sur la tranche du bas, l’emplacement pour carte SIM exclut toute possibilité d’extensions.

De même la prise de type USB-C n’étant pas protégée par un cache et la présence de 2 haut-parleurs sur chaque tranche proscrivent toute immersion dans l’eau. Pour regarder un film ou une vidéo sur Youtube le son stéréo Dolby Atmos délivré ne donnera toute sa mesure que si le Find X2 Neo repose sur un support.

La batterie de 4025 mAh rend le smartphone autonome durant 40 heures pour un usage mêlant messagerie, réseaux sociaux, visionnage de vidéos, prise de photos et jeux vidéo. A défaut de charge sans fil, celle s’effectuant via l’adaptateur 30W fait passer la réserve de batterie de 5 à 100% en 3/4 d’heure.

Avec le Find X2 Neo, Oppo intègre des composants et des technologies plus poussés que Realme en conservant un prix accessible. En étendant la segmentation par gamme à celle par marque, ce qu’Apple ne peut se permettre, Duan Yongping va plus loin que Tim Cook mais reste à quelques marches du niveau de Steve.


Oppo Find X2 Neo
699 euros sur Amazon.fr

Oppo Find X2 Neo

699
8.5

Général

8.5/10

Pour

  • Taux d'occupation de l'écran
  • Fin
  • Design

Contre

  • Pas de possibilité d'extension
  • Pas d'adaptateur USB-C

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.