Test de l’HTC U11, enterrée l’hégémonie d’Apple pour l’innovation

Même si sa communication est très axée sur les casques de réalité virtuel Vive, HTC n’a pas pour autant abandonné la téléphonie comme l’atteste la commercialisation de l’HTC U11. Son packaging se présente sous une forme carrée avec HTC U11 en lettre d’argent sur un fond si blanc qu’il est très facile d’y laisser des traces de doigts.
A l’intérieur figurent le U11, une coque transparente, une chiffonette, la garantie, le guide de sécurité, un guide de démarrage rapide, un adaptateur USB-C jack audio, un casque intra auriculaire et 2 paires d’embouts de petite et grande taille, un câble USB-C, un chargeur et un extracteur de carte SIM.Moins en courbe que le One M9, le design du U11 adopte un format plus classique. Son originalité esthétique se trouve dans la technologie Liquid Surface employée pour la coque. Agréable au toucher, son dos irisé varie en fonction de la lumière. Il aura aussi tendance à révéler les traces de doigts laissées quand on le manipule.
En plus de limiter la conduction thermique, le choix du plastique confère à l’U11 un poids léger de 168 g. Il lui permet aussi d’être certifié IP68. HTC a su faire disparaitre la mention de la marque qui gâchait l’élégance du produit. Le bouton Accueil est doté d’un capteur d’empreintes. A ses cotés, ceux pour le retour et l’aperçu des applications sont sensitifs.
Sur la tranche droite se trouvent toujours les boutons d’ajustement du volume et celui de mise en marche. Prise USB-C oblige, la prise jack pour l’audio a disparu. Les casques non équipés de cette connectique utiliseront l’adaptateur fourni. Avec une batterie de 3000 mAh, l’U11 tient un peu plus d’une journée et se recharge en 1h30 grâce à la technologie Quick Charge 3.0.Le processeur Snapdragon 835 et les 4 Go de RAM gèrent plutôt bien HTC Sense, la surcouche à Android Nougat. Au format 5,5 pouces, la dalle IPS Super LCD5 sous l’écran Gorilla Glass affiche une résolution QUAD HD soit 2560×1440. Aux 64 Go de stockage peuvent s’ajouter jusqu’à 2 To via l’emplacement MicroSD. Il faudra toutefois renoncer à utiliser 2 cartes SIM.
Pour la photo HTC a amplement corrigé le tir en dotant l’U11 d’un capteur UltraPixel 3 de 12 Mégapixels. Avec une note de 90, DXOmark le classe dans les 10 meilleurs photophones juste entre l’Iphone 8 et l’iphone 7. Son autofocus ultra rapide, le flash Dual-Led et la stabilisation optique permettent d’effectuer d’excellentes photos même en faible luminosité.
Allant jusqu’à la 4K, l’enregistrement vidéo est qualitatif aidé par une stabilisation optique efficace. Les selfies ne sont pas non plus en reste avec l’objectif grand angle de 16 Mp placé sur la façade avant. Le son fait toujours partie des points sur lesquels HTC tient à se distinguer et son dernier produit vedette n’échappe pas à la règle.

2 haut-parleurs Boomsound se trouvent sur les tranches haute et basse du smartphone. Ils ne fonctionnement pas en mode stéréo mais se repartissent en tweeter pour le premier et caisson de basse pour le second. Il en résulte un son qualitatif et bien moins aigu que pour nombre de téléphones dans cette gamme de prix.
Les écouteurs intra-auriculaires USonic possèdent un système d’annulation actif du bruit qui analysent l’oreille interne de leur propriétaire à la manière d’un sonar pour lui délivrer un son personnalisé. Si la première fonction est clairement audible, la seconde toute relative n’est pas évidente à percevoir.
Baptisés Acoustic Focus, 4 microphones placés sur la coque enregistrent l’audio en 3D sur le même principe que le Dolby Atmos. Zoomer sur une vidéo permet alors de focaliser les sons émis depuis la zone ciblée. Si des nuances sont perceptibles, l’enregistrement stéréo en haute résolution (Hi-Res) est bien plus factuel.
Outre Sense Companion, l’assistant intelligent qui apprend des usages de son utilisateur et lui prodigue par la suite toutes sortes de conseils, HTC a rendu sensitifs les bords de son smartphone. Cette fonctionnalité nommée Edge Sense lance une application spécifique en saisissant fortement son téléphone. Celle configurée par défaut concerne l’appareil photo.
Ce choix s’avère plutôt pratique pour qui a besoin de réactivité et souhaite capturer rapidement l’instant pour le publier et l’illustrer sur les réseaux sociaux. La précision des capteurs est telle que le déclenchement involontaire en s’emparant du téléphone ne s’est jamais produit tout le long du test.En concevant l’U11, HTC a non corrigé tous les points que l’on pouvait faire au One 9.  Les innovations à la fois matérielles et logicielles de ce modèle sont nombreuses et plutôt pertinentes. Pour un montant bien plus accessible, HTC enterre définitivement l’hégémonie d’Apple dans ce domaine.

HTC U11

599.00
HTC U11
9

Global

9.0/10

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *