Test de l’Echo Moon, faire du smartphone un bien de consommation courante

Sur le chemin de la Gamescom, un concours sur twitter a été organisé depuis le train pour faire gagner au choix une 3DS, une PS Vita ou un Smartphone. Ce dernier ayant remporté le plus de suffrages, le test complet du Moon de la marque Echo s’avèrait incontournable.

Avec une sonorité proche de la marque Wiko, Echo Mobiles est une société qui se positionne sur le modèle économique des produits d’entrée et de moyenne gamme fabriqués en Chine mais avec une exigence de présentation à la française comme l’illustre le recours au studio 107 pour le design.
Ainsi une attention particulière a été portée sur le packaging. En plus d’une photo recto verso du produit, l’Echo Moon apparaît derrière un encart en plastique rigide permettant de voir d’apercevoir l’intégralité de l’avant et une partie de sa face arrière.
Cette totale transparence est accompagnée sur le coté d’une série de pictogrammes décrivant ses fonctionnalités principales et quasiment partout il est impossible d’échapper au rappel de sa compatibilité avec tous les types d’opérateurs téléphoniques.
Pour permettre l’achat de ses smartphones en grandes surfaces comme cela se ferait pour de la lessive  Echo mobile a sérieusement considéré la protection contre le vol. Sans une bonne paire de ciseaux, cutter ou autres outils bien tranchants, il est impossible de libérer le Moon de son carcan protecteur.Après déballage on découvre alors l’Echo Moon, des écouteurs, un câble Mini USB, un chargeur, un éjecteur de carte SIM, un guide de prise en main et la garantie. L’esthétique de l’Echo Moon est plutôt léchée. Disponible en blanc et en argent, le bleu lui confère une élégance un peu plus masculine.
Sa prise en main est agréable avec son dos et ses bords arrondis. Si le logo, le nom du modèle tout comme les icônes de certification se fondent assez bien dans le design, le revêtement de la coque marque facilement et il est assez difficile de se débarrasser des traces.
L’Echo Moon est pourvu d’un lecteur d’empreintes digital bien placé à l’arrière et performant. Juste au dessus se trouve un capteur photo à 8Mpx qui permettra de prendre des clichés numériquement corrects avec une légère latence au déclenchement.
Sa caméra frontale à 2Mpx servira aux selfies uniquement en dépannage. Avec un format de 4,7 pouces, une dalle IPS 1280×720 px à 312 ppp, le smartphone d’Echo convient à un usage consultatif des réseaux sociaux, de videos sur Youtube et pour s’adonner à des jeux vidéo casuals.
Le Moon n’est certainement pas dimensionné pour le multimédia ou les applications gourmandes. Animé par un processeur 4 coeurs Mediatek MT6737 à 1,3 ghz et disposant de 2 Go de mémoire, il demeure toutefois fluide sous Android Nougat 7.0 car il n’utilise aucune surcouche logicielle.
En plus de 16 Go de stockage initiaux dont 5 nécessaires au système, l’extension possible à 32 Go grâce à l’emplacement SD ne sera pas du luxe mais il faudra alors renoncer à la possibilité d’utiliser deux cartes SIM et donc de deux numéros différents pour le même téléphone.
Outre la radio FM utilisant le casque fourni comme antenne, une autre technologie des temps anciens est supportée par le smartphone. Grâce à son port infrarouge et à l’application zazaremote installée en standard, le Moon peut piloter un nombre impressionnant d’appareils high tech.
Avec une épaisseur de 7,9 mm et ses 119 grammes, le talon d’Achille de l’Echo Moon se situe au niveau de sa batterie de seulement 1800 mAh. Elle lui confère une autonomie qui ne tient pas la journée. Pour un usage classique, une batterie d’appoint s’avère indispensable passées 6 heures d’utilisation.
En charge, l’Echo Moon ne surchauffe pas. Même dépourvu d’un mode de recharge rapide, la batterie vide repasse à 100% en 3 heures. Concernant l’audio à la fois du haut parleur et l’utilisation des écouteurs, on reste dans une qualité fonctionnelle propre à cette gamme de prix.
Les effort d’Echo pour faire de son Moon un bien de consommation courante sont louables, un bon rapport qualité prix, toutes les fonctionnalités demandées à un smartphone assurées mise à part l’autonomie, un design et un packaging attirants.

Seulement au niveau de la distribution à la Fnac par exemple, il est impossible de simplement se servir et d’aller à la caisse. Comme pour du haut de gamme, après paiement il faut passer par le retrait des achats ou comment réduire à néant toute une stratégie marketing.

Echo Moon
129,90 euros sur echomobiles.com

 

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *