ROG Phone 5, 50% Zenfone, 50% Switch, 100% ROG

Asus continue de miser sur l’avenir du jeu mobile non seulement en créant une nouvelle équipe d’esport dénommée Bunker ROG Esport mais aussi en améliorant son téléphone dédié au gaming le Rog Phone 5. Avec cette 3ème itération, la suprématie du fabricant taiwanais dans ce domaine est-elle menacée ?

Pour le packaging la forme d’item alien a cédé la place à un plus classique parallélépipède en carton où sur une texture maillée s’affiche au centre et en pointillé le logo Asus. En haut à droite se trouve le chiffre 05 et un bas à gauche s’affiche le nom du téléphone surplombé par son numéro de version sur fond fuchsia.

Au recto du couvercle figure la planche d’un manga avec en protagoniste Akira un samouraï post modern digne de Raiden dans Metal Gear Rising. Elle sert à activer des scènes en réalité augmentée pour introduire de manière ludique des caractéristiques propres au ROG Phone comme ses gâchettes intégrées Air trigger.

L’intérieur de la boite recèle également le ROG Phone 5, une coque de protection Aéro case, un câble USB-C mâle mâle, un chargeur USB C de 65w et un extracteur de cartes SIM. Destiné à la presse, cet exemplaire fourni par Asus ne contient pas contrairement à tout modèle acheté en France le casque ZenEar Pro.

Le design du ROG Phone 5 persiste dans une sobriété qui ne renie en rien son ADN gaming. Au dos son logo en pointillé affiche grâce au système RGB Aura, 2 couleurs simultanément et bénéficie d’effets lumineux. Au bout d’un moment ses 239g pour 173mm de long 77mm de large et 9mm d’épaisseur se font bien sentir.

Emprunté à Samsung, le confort visuel qu’apporte son écran Amoled de 6,78 pouces surclasse celui de la Switch OLED en termes de performance avec sa résolution 2448×1080 px pour un taux de rafraichissement de 144 Hz et un temps de réponse d’1ms. Pour le protéger le revêtement en verre Victus de Cornilla Glass a été choisi.

Comme pour le Zenfone 8, Asus a fait appel à Sony pour le capteur photo principal de sa triple camera arrière. Le IMX686 64MP côtoie ainsi un autre grand angle de 13 MP et un objectif macro de 5 MP pour des résultats de bonne facture tant que la luminosité est correcte. Il en va de même pour la camera avant de 24 MP.

Si pour le calcul le ROG Phone utilise le même processeur Snapdragon 888 cadencé à 2,84 gHz que le Zenfone 8, la différence se situe dans la gestion optimisée de toute cette puissance. La plateforme Armoury Crate permet ainsi de sélectionner manuellement parmi plusieurs modes celui qui se prête le mieux à la situation.

En plus de faire tourner comme un charme ROG UI la surcouche à Android 11, les huit cœurs, le processeur Adreno 660 et les 16 Go de mémoire sont la garantie d’une conséquente durée de vie même si l’impossibilité d’extension de stockage par carte SD est manifeste vu l’espace réservé aux 2 cartes SIM.

Existants sur la tranche droite depuis le 1er modèle, les Air Trigger, gâchettes hautes ultrasoniques du ROG Phone 5 proposent une bien meilleure position au niveau des indexs et de nombreux paramètres comme la sensibilité, la double position, le balayage, le glissement ou l’auto tir sont disponibles depuis l’Armoury Crate.

Outre la présence au bas du télephone d’une prise jack, grâce à leur emplacement en façade les 2 haut-parleurs symétriques à 7 aimants délivrent un son stéréo puissant et à aucun moment étouffé par la paume des mains ou le positionnement des doigts notamment en mode horizontal usuellement adopté pour jouer.

Malgré une double batterie de 3000 mAh pour une capacité totale de 6000 mAh portant l’autonomie à une journée et demie, la présence d’un port USB-C sur la tranche gauche à l’opposé de celle des Air Trigger est la bienvenue pour pouvoir jouer sans être gêné car à la longue le ROG Phone tend à sérieusement chauffer.

L’écosystème des accessoires ROG entre alors en jeu avec l’Aero Active Cooler 5 un ventilateur externe qui en s’alimentant depuis la prise dédiée, redirige plus d’air sur la coque arrière du ROG Phone. Il lui ajoute 2 boutons physiques correspondant aux gâchettes basses d’une manette et dispose d’un pied pour faire office de stand.

Le Kunai 3 Gamepad offre une expérience de type Switch en permettant de jouer avec un contrôleur de chaque côté du téléphone ou en combinant la fonction stand de l’Aero Active Cooler avec une manette compacte réunissant les 2 modules à un support ou une manette complète qui clips la précédente à un module avec poignées.

Avec le ROG Phone 5, Asus confirme son avance sur la concurrence en ce qui concerne le jeu vidéo sur smartphone. Sa création 50% Zenfone 50% Switch 100% ROG est une merveille d’intégration et d’ingénierie mais surtout la démonstration que le fabricant taiwanais entend rester incontournable quel que soit l’avenir du jeu vidéo.


ROG Phone 5
A partir de 799 euros sur rog.asus.com/

ROG Pone 5

689
9

Général

9.0/10

Pour

  • L'écosysteme des accessoires
  • Les Air Triggers
  • L'orientation gaming

Contre

  • Tendance à chauffer

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.