Ratchet & Clank Rift Apart, une véritable démonstration de la next-gen

Lors de sa première présentation par Sony, il y a de cela de nombreux mois, le jeu impressionnait par ses différentes transitions de décors à travers les portails mettant en avant le SSD et par ses qualités graphiques à coup de particules et de ray tracing. Après avoir parcouru et terminé l’aventure avec nos protagonistes, je peux d’ores et déjà vous le dire, Ratchet & Clank Rift Apart est une véritable pépite d’action plate-forme, avec un gameplay nerveux, une histoire prenante et une technique à couper le souffle. Instantanément, Insomniac Games met la barre très haut et créé un must have sur PS5.

La réalisation donne l’impression de regarder un film

Ratchet & Clank Rift Apart met au centre de l’histoire le dimensionateur, une “arme” permettant de créer des portails et de passer ainsi de dimensions en dimensions, fabriqué par notre bon vieux Clank. Malheureusement le Docteur Néfarious pointe le bout de son nez et détraque, par un malheureux hasard, le dimensionateur. C’est ainsi que les dimensions commencent à s’effondrer et nos malheureux amis se retrouvent séparé et envoyé dans une autre dimension. Et c’est là que l’histoire se précise. En effet, qui dit dimension dit double dimensionnel et les nouveaux personnages de l’histoire apporte réellement quelque chose à l’histoire, notamment Rivet, la lombax dimensionnelle de Ratchet qui apporte un vent de fraicheur à notre duo et à l’histoire, qui se trouve être prenante. Je ne souhaite pas trop m’attarder sur l’histoire qui, sans grand rebondissement, est très plaisante, mais plutôt sur la réalisation et la mise en scène, où un excellent travail a été effectué. Incluant de nombreuses cinématique de toute beauté, certaines scènes rappellent les codes des films d’animations. Le tout parfaitement doublé et en français, et nous voici presque devant Pixar ! C’est ainsi que Ratchet & Clank s’associent à de nouveaux alliés afin de non pas sauver l’univers, mais toutes les dimensions.

Incarner Rivet ou Clank ne changera rien au gameplay

Mais qu’est-ce qu’un jeu sans un excellent gameplay ? Insomniac Games prouve encore une fois leur savoir-faire et propose une pépite d’action plateforme. En clair, on ne s’ennuie jamais dans cet univers, et a aucun moment un sentiment de répétitivité n’apparait. Ratchet & Clank Rift Apart est un jeu d’action, très orienté shooter, à la troisième personne. La plupart du temps, nous allons alterner entre Ratchet et Rivet sans aucune différence en termes de gameplay où les armes et munitions sont identiques. Une vingtaines d’armes est à débloquer à travers l’aventure et comme à l’accoutumée, nous allons en retrouver des classiques, mais aussi loufoques. En plus d’avoir les classiques armes : mitraillette, fusil à pompe, lance-roquette ou encore un fusil à lunette, nous allons aussi en retrouver certaines assez étonnantes et très utiles. Parmi celles-là, nous allons avoir l’arroseur topiaire (permettant d’immobiliser les ennemis) ou encore le Pixelizer, une arme assez loufoque permettant de pixeliser les ennemis. Toutes les armes auront leurs points forts et faibles, à utiliser suivant les situations. Le petit plus dans le gameplay : la Dualsense. Alors que les vibrations apportent une légère immersion supplémentaire, les gâchettes adaptatives apportent un réel atout au gameplay. Suivant les niveaux de pressions (retenu par une butée) vous allez pouvoir avec la même gâchette activer différentes actions. Par exemple, pour le pistolet à explosion (mitraillette de départ) une légère pression permettra de tirer de manière précises mais moins soutenu, alors qu’une pression à fond permettra un tir en rafale plus rapide, mais moins précis. Idem pour le Drillhound (nommé Chien de chasse) : une légère pression permettra de cibler et verrouiller un ennemi, un appui complet permettra de tirer. Autre fonction bien pratique dans le feu de l’action : dès que vous n’avez plus de munition, la manette n’apposera aucune résistance, il sera donc le moment de changer d’arme … ou d’y aller au corps à corps !

Le jeu propose de très nombreux décors tous variés

Mais le jeu ne propose pas que des phases de tirs, le jeu mélange aussi subtilement des phases de plateforme avec par exemple les scènes de glisses sur des rails (assez fun et nerveux) ou encore les phases de puzzle avec les scènes de Clank dans les dimensions, rappelant ainsi les Lemmings. Durant ces assez court niveaux, il faut amener des Clank “fantômes” d’un point A à un point B en utilisant différents outils. Du pur puzzle game loin d’être impossible, mais nécessitant quelques minutes de réflexions, qui est assez souvent le bienvenue entre grosses phases de shoot.

Vos ennemis seront soit organiques, soit mécaniques

Graphiquement et techniquement, c’est parfait. Graphiquement, le jeu contente tout le monde ne proposant trois modes graphiques : fidélité, RT-performance et performance. Alors que le premier mode est pensé pour flatter nos pupilles avec des graphismes de hautes volées : 4K, ray-tracing, effets lumineux et particules à foisons, et j’en passe. Même si le mode fidélité est capé à 30 images par seconde maximum (sans chute notable), ce dernier montre ce que la console est capable de produire et ça promet pour l’avenir. Les deux autres modes, que je conseillerai, sont les RT-Performance et Performance. Ces modes sont presque identiques, à la différence que le RT-Performance conserve le ray-tracing. Dans les deux cas, le jeu propose du 60 fps extrêmement stable avec une résolution adaptative. Entendez par là que le jeu calcule l’image dans une définition moindre pour ensuite l’upscaler en 4K. De manière général, le jeu reste très joli et la résolution adaptative ne se remarque pas dans le feu de l’action. Un résumé ? Le jeu est beau, voir somptueux dans le mode fidélité. La technique est parfaite avec aucun ralentissement, même dans les scènes les plus surchargés, couplé à cela les temps de chargement réduit à 0, et le jeu est un véritable plaisir à parcourir.

De nombreuses armes vous attendent

Au final, qu’en penser ? Ratchet & Clank Rift Apart est un excellent jeu. Très joli, technique irréprochable, réalisation digne d’un film, gameplay aux petits oignons, et j’en passe. Le jeu est fun à parcourir et on ne s’ennuie jamais, on s’amuse et on s’en prend plein les yeux. Pour leur première exclus sur PS5, Insomniac Games impressionne et j’ai vraiment hâte de voir la suite

Ratchet & Clank Rift Apart

61.49 €
9.5

Général

9.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.