Detective Dee 3 : La Légende des Rois Célestes, visuellement impériale

La Bataille de la Montagne du Tigre ne sera bientôt plus le dernier film de Tsui Hark projeté dans les salles françaises. Aucun distributeur occidental ne s’étant risqué pour Journey to the West : The Demon Strike Back, le 8 août sort grâce à The Jokers le troisième volet des aventures du Détective Dee intitulé La légende des Rois Célestes.
Pour son avant première au Club de l’Etoile organisée avec Sens Critique, l’animation a été confiée à Simon Riaux journaliste à l’Ecran Large qui a réussi l’exercice avec une rafraichissante auto dérision. N’ayant pu faire le voyage, Tsui Hark a fait part en vidéo de son enthousiasme et de sa fierté pour cette occasion.
Alors qu’elle règne désormais  avec son mari, l’impératrice Wu voit d’un très mauvais oeil que ce dernier ait confié la Masse du Dragon au Détective Dee. Forgée à partir d’une météorite, cette arme est le symbole d’un grand pouvoir. Elle demande à son meilleur soldat de s’allier avec un groupe de mercenaires illusionnistes pour s’en emparer.
Ce ne sont pas seulement le rythme effréné des ses productions ou encore le nombre astronomique d’entrées aux box office qui font de Tsui Hark un grand réalisateur. Son art réside dans son habilité à jouer aussi bien avec sa caméra qu’avec les contraintes que lui impose un pays comme la Chine.Il parvient à faire du cinéma grand spectacle en délivrant à la fois un message invitant au respect des cultures, à se méfier des apparences et à rechercher la sérénité plutôt que le pouvoir. Une scène d’une remarquable sensualité dévoile également son interprétation sulfureuse de la relation entre certains protagonistes.
Les effets spéciaux sont de haute volée et la 3D utilisée à bon escient n’assombrit aucunement l’image. Le résultat est visuellement impressionnant de couleurs, de démesure et de créativité comparable en version numérique au travail de Ray Harryhausen dans le domaine du cinéma fantastique.
Incarner le Détective Dee est revenu à Mark Chao qui avait déjà tenu ce rôle lors du second volet La Légende du Dragon des Mers. Moins tenu à la sobriété, dans son tiraillement entre son sens du devoir et son amitié pour Dee, Yuchi Zhenjin le fidèle soldat de l impératrice offre plus de latitude à Feng Shaofeng.
Pour la troisième fois Carina Lau est parfaitement à l’aise en impératrice Wu manipulatrice avide de pouvoir et victime de son obsession. Dans la véritable histoire de la dynastie des Tang, la démagogie l’a poussé à distribuer son Sutra c’est à sa propre version de l’équivalent de la Bible pour légitimer son ascension.
La surprise du casting de Detective Dee 3 : La Légende des Rois Célestes est due à l’actrice Sichun Ma dont le personnage renvoie une image forte tenant tête aux personnages masculins bien éloignée des comportements figuratifs ou de soumission fréquemment réservée à la gente féminine dans le cinéma asiatique.

Après avoir vu La Légende des Rois Célestes, pour continuer à baigner dans cet univers d’enquêtes rondement menées par un Sherlock Holmes chinois au temps de de la dynastie Tang, Les Aventures du Juge Ti écrites par Robert Van Guilik et qui ont servi d’inspiration au film sont désormais disponibles dans leur intégralité aux éditions 10/18.
Tout amateur de fantastique appréciera ce 3eme Détective Dee qui frappe de plein fouet l’imaginaire. Si l’histoire reste très emprunte de mécaniques chinoises  les impressionnantes scènes d’action, la double lecture et la virtuosité de Tsui Hark embarqueront définitivement a majorité des spectateurs.

Detective Dee 3 : La Légende des Rois Célestes
Sortie nationale le 08 Aout 2018

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.