La Bataille de la Montagne du Tigre [Critique]

Après le succès de Detective Dee 2, Tsui Hark revient à la charge avec La Bataille de la Montagne du Tigre, son nouveau long métrage que j’ai pu voir en avant première au Club de l’Etoile. Les amateurs du réalisateur chinois au style mêlant exubérance, virevoltes et ralentis avaient répondu en masse à l’appel.
la bataille de la montagne du tigre11Pour la reprise de “Tracks in the Snowy Forest” que l’on pourrait traduire par « Traces dans la foret enneigée » grand classique de la culture populaire chinoise écrit par Qu Bo, Tsui Hark reprend à l’excès les valeurs patriotiques et de propagande qui se dégagent de cette oeuvre pour mieux les questionner.
la bataille de la montagne du tigre7Alors que l’histoire originale se passe en 1946 après la capitulation du Japon, Tsui Hark surprend dès le début avec une séquence à New York en 2015. Un jeune chinois expatrié s’attarde nostalgique sur le passage à la télévision d’un vieux film chinois tourné à l’ancienne façon opéra théâtral.la bataille de la montagne du tigre2cA travers son regard, on retrace l’histoire de l’Unité 203 de l’Armée de Libération. Défenseurs de la veuve et de l’orphelin, ces soldats en sous effectif devront faire preuve de bravoure et d’ingéniosité pour prendre possession de la Montagne de Tigre, repère du terrifiant seigneur de guerre Hawk et de ses troupes.
la bataille de la montagne du tigre10Incontestablement La Bataille de la Montagne du titre est un film de guerre à grand spectacle. Loin d’une mise en scène classique, Tsui Hark y a incorporé non seulement son extravagance et sa virtuosité mais aussi une esthétique et une éblouissante photographie.
la bataille de la montagne du tigre8bDans leur combats en sous nombre pour sauver les villageois des bandits, l’Unité 203 présente quelques similitudes avec les 7 samrourais d’Akira Kurusawa. La mémorable scène d’affrontement avec le tigre est une métaphore réussie aussi bien sur la forme que sur le fond.
la bataille de la montagne du tigre12Ne quittez pas la salle alors que vous croyez que le film se termine. La fin alternative qui est proposée est si délirante et truffée d’effets spéciaux qu’on pourrait croire à un film de super héros américains.
la bataille de la montagne du tigre9Incarnez Hawk le méchant de l’histoire permet à Tony Leung Ka Fai de montrer la pleine mesure de son jeu. Grimé et quasiment méconnaissable, son coté dandy est judicieusement gommé pour laisser la place à son charisme.
la bataille de la montagne du tigre3Au trop lisse Capitaine 203, l’espion Yang incarné par Zang Hangyu est bien interprété. Bien que stéréotypées, les rôles féminins occupent une place subtile dans l’intrigue et ne sont pas simplement figuratifs.
la bataille de la montagne du tigre6bAvec en bémol la musique qui ne m’a pas particulièrement transporté, Tsui Hark a cependant réussi son pari d’échapper à la censure chinoise en proposant un film de guerre esthétisé à double lecture où l’action est omniprésente. C’est un bon divertissement qui mérite d’être vu sur un écran de cinéma.

La Bataille de la Montagne du Tigre
Sortie le 17 juin 2015

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.