Constructor est de retour, entretien avec Mark Cale, PDG du studio System 3

Pour nombre de fans de rétro, les années 80 sont une période mythique avec l’arrivée des jeux 8 bits. International Karaté, The Last Ninja ont en commun d’avoir été développé par le même studio anglais. Après avoir présenté la version remasterisée de son jeu de gestion Constructor, Mark Cale fondateur et directeur de System 3  a accepté de répondre à mes questions.

IMG_7219

Constructor a été créé à la fin des années 90 ?
En 97. Cette année nous célébrons son 20ème anniversaire c’est le second jeu le plus réclamé par nos fans, plus populaire que The Last Ninja et plus vendu qu’IK+. C’était donc important de le sortir cette année

Comment le définir, à quelle catégorie appartient il ?
C’est un jeu de rôle stratégique sous la forme d’un city builder mais il est bien plus que cela. Constructor est un jeu unique qui plait à beaucoup de gens avec un gameplay présent dans aucun autre type de jeu. Quand on joue à un jeu de foot, on a le choix entre PES et bien sur FIFA, avec Call of Duty vient également Battlefield et l’on peut citer bien d’autres exemples. Constructor est certes un city builder mais pas seulement. Dans une ambiance à l’humour très noir plein de personnages sont à gérer.

IMG_7224

Peux t on parler d’humour britannique ?
Dans l’esprit des Monty Python oui mais il est important que les gens sachent que le jeu sera multilingue. Il a été traduit en 20 langues pour le texte et les voix sont en allemand, anglais américain et anglais britannique. Il y 18 acteurs dans le jeu et des dizaines de milliers de mots. Le jeu sera aussi en français mais il sera possible pour ceux qui le souhaitent de s‘amuser en version originale sous titrée.

Cela représente beaucoup de travail, c’est une de la raison pour laquelle la sortie du prochain South Park a été repoussée par Ubisoft. Initialement elle ne comprenait pas les voix en français
Oui effectivement c’est beaucoup de travail mais c’est super important.

A destination de nos plus jeunes lecteurs, pouvez vous raconter comment et pourquoi vous avez été amené à travailler dans le jeu vidéo et à créer votre studio ?
international-karate-plus copie
J’ai été champion d’Europe à Space Invader et quand j’ai fini l’école je suis devenu photographe à Londres mais ma passion a toujours été les jeux. A cette époque j’ai pensé que ce serait assez dur d’avoir une vie confortable et de réussir en tant que photographe et il y avait ce tout nouveau media qui était le jeu vidéo. Aujourd’hui cela semble naturel, beaucoup de personnes veulent devenir footballeur, star de rock ou faire des jeux vidéo mai à l’époque on pensait de vous que vous étiez étrange si vous vouliez travailler dans ce secteur. Nous nous sommes lancés et ça a bien marché, le reste fait partie de l’histoire. Nous avons été très chanceux de former une équipe composée de personnes brillantes et talentueuses.

Est ce la même équipe d’il y a 20 ans ?
D’il y a 35 ans, oui pour la plupart d’entre eux. Nous avons crée une page Facebook et quand on regarde les statistiques, on réalise que la France fait partie des pays les plus intéressés par le retour de Constructor. L’autre information intéressante concerne l’âge. 68% de nos fans sont dans la tranche 25-34 puis vient celle des 35-44.
constructor-ps1

Comment l’expliquez vous ?
Je ne sais pas. Evidemment ceux qui ont joué à Constructor il y a 20 ans et qui avaient entre 10 et 15 ans se trouve dans la catégorie 35-44.

Peut être que les milleniums qui ont joué avec leurs parents veulent aujourd’hui connaître   la nouvelle version ?
C’est une statistique incroyable qui témoigne de l’amour porté à un jeu culte. Tellement de monde nous l’ont réclamé durant toutes ses années, pas seulement en Angleterre en Pologne aussi, en Russie, République Tchèque, Hongrie. Beaucoup de monde aime ce jeu car il est unique. Au Brésil, il est particulièrement apprécié.

Quel rôle a la musique dans Constructor, avez vous fait appel à des compositeurs ou utilisé des morceaux existants ?
Les sons et les morceaux originaux ont été remasterisés toutefois de nouvelle pistes ont été ajoutées ainsi qu’une musique de fond, le jeu original en étant dépourvu. Nous avons aussi fait appel à une équipe allemande qui s’appelle Sound of Games. Ils ont fait la musique de Clash of Kings récemment et pour d’autres grands jeux. Les connais tu ?

Oui mais malheureusement je ne les ai pas encore rencontré
Ils sont souvent à la Gamescom et d’autres grands événements videoludiques. Ils donnent aussi des concerts en live. Il y a toute une scène underground de musique retro et ces gars sont vraiment appréciés. Ce sont également de formidables compositeurs. Ils sont connus évidemment an Allemagne, aux Etats Unis et en Chine

Ben Daglish (The Last Ninja), Rob Hubbard (International Karaté), System 3 a travaillé avec des compositeurs iconiques du jeu vidéo, êtes vous toujours en contact ?
Nous sommes restés en contact avec d’autres musiciens avec lesquels nous avons travaillé comme Matt Gray. Rob Hubbard n’est revenu que récemment au Royaume Uni mais il a travaillé durant de nombreuses années uniquement pour Electronic Arts. Ben Daglish on ne le connait pas très bien, je ne sais pas ce qu’il a fait dernièrement dans le domaine musical.

Matt Gray qui a fait Last Ninja 2 a écrit des chansons célèbres comme Believe de Cher par exemple. Richard Joseph malheureusement est décédé. II fait beaucoup de musiques pour Palace Software c’était aussi un compositeur hors pair. Il est vrai que nous avons beaucoup travaillé avec les musiciens issus de l’industrie du jeu vidéo. La musique du commodore 64 est tellement unique et iconique que beaucoup de monde la recherche encore.

Quel type de moteur avez vous utilisé pour Constructor ?
Nous avons tout réécrit, mais l’esprit du jeu est conservé et les systèmes de contrôle ont été mis à jour. De nouvelles missions et de nouveaux modes ont été ajoutés. Le plus important est que nous n’avions pas en ce temps de jeu en ligne. A l’époque des modems analogiques, nous ne disposions pas suffisamment de bande passante. Aujourd’hui on peut façonner sa ville, la partager avec d’autres personnes voire les défier pour qu’ils essaient de mieux la gérer. Cela offre de nombreuses possibilités.

Quel regard portez vous sur Unity largement utilisé en France par les étudiants ?
Nous ne l’utilisons pas. Quand il s’agit de porter un jeu sur Switch par exemple, le nombre d’images par seconde se réduit de manière drastique. Il implique trop de compromis. La plupart des FPS ont d’ailleurs leur propre moteur. L’outil doit convenir à l’objectif. Nous ne pensons pas qu’Unity siérait à Constructor ou apporterait un avantage autre qu’un portage rapide mais à quoi bon si le framerate s’effondre.

IMG_7233et à propos de la réalité virtuelle ?
Nous travaillons sur un jeu de flipper. On pourra regarder tout autour, tout sera en 3D et ressemblera à une salle de jeux. L’intérieur de la machine sera fantastique également. Je pense que les réelles applications qui fonctionnent sont celles où l’on est plongé dans tout un monde. Largement au dessus de ce que peut être une expérience à travers un écran, la VR émeut les sens d’une façon différente, pour effrayer par exemple. Seulement combien de personnes vont acheter l’équipement, jusqu’où cela va t il aller, la VR va t elle atteindre son potentiel maximal ? Je ne sais pas. Mais je pense que de formidables applications non seulement dans le jeu vidéo mais aussi dans différents domaines sont à venir et modifieront la façon dont les gens verront, apprendront, expérimenteront les choses. J’espère qu’elle ne connaitra pas le sort des PS Move.

La version de Resident Evil en VR est plutôt réussie, l’avez vous essayé ?
Je n’en ai pas encore eu l’occasion mais je vais surement me laisser tenter. Certains scenarios peuvent procurer une expérience fantastique.
IMG_7230Des influences cinématographiques dans Constructor ? Certains passages de la démo m’ont fait penser à Orange Mécanique ou encore à Gangs of New York ?
Ce sont des coïncidences, nous avons des graphistes bien excentriques avec beaucoup d’humour. Ce que nous voulons faire c’est un jeu qui fait réfléchir tout en faisant rire.

Enfin parlons de la Switch est il compliqué de développer sur cette plateforme ?
C’était un défi de travailler sur la Switch. Le problème dont la presse a fait écho de moindre puissance du processeur pour préserver la batterie est bien sur à prendre en compte mais je pense qu’il s’agit d’une fantastique machine unique avec des avantages évidents, les manettes, l’écran tactile, jouer sur sa télévision et continuer sa partie dans le train. Emmener son expérience avec soi est énorme. En tant que console mobile la Switch me convient tout à fait.

Constructor 
Sortie le 28 avril sur PS4, Xbox One et PC, un peu plus tard sur Switch

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *