Holiday Session PS Vita [Compte rendu]

Le 24 mai à Paris avait lieu la Holiday session, comprenez une soirée organisée par Sony afin de présenter en avant première 2 nouveaux jeux en exclusivité pour la PS Vita :

  • Resistance Burning Skies disponible à partir du 1er juin 2012
  • Gravity Rush  qui sortira le 13 juin 2012


Le cadre et l’accueil étaient très sympas sur deux niveaux, le rez-de-chaussée dédié à Resistance, celui de l’étage à Gravity Rush.
Chaque espace mettait à notre disposition 1 demi douzaine de Ps vita pour tester les jeux.

Je me suis d’abord attelé à tester Resistance qui renoue avec ses origines. Vous incarnez Tom Riley un pompier de New York qui répond à un appel pour un incendie mais va devoir in fine faire face à bien plus que des flammes.

Le début du jeu est en fait un genre de tuto qui vous permet de découvrir les différentes actions que peut effectuer Tom, déplacements, utilisation de la hache, s’accroupir, sauter, changement d’armes. L’utilisation des deux joysticks et surtout du pavé tactile est agréable et intuitive.

Adepte des jeux sur plateforme mobile, c’est avec intérêt que je découvre ce FPS (le premier de cette catégorie sur PS Vita). Bien que les puristes considèrent que le genre ne s’apprête pas sur console mobile, le casual que je suis a trouvé bien agréable cette version de Resistance.

J’aurai bien voulu le monopoliser plus longtemps mais il faut savoir partager (et oui je suis un grand altruiste que voulez vous).

En parlant de partage, j’aurai trouvé judicieux que Sony nous permette de jouer localement en multi-joueurs mais l’approche de l’E3 et le lancement très prochain du jeu ont sans doute été privilégiés.



Après la présentation des jeux par leurs chef produits respectifs et un petit passage au bar où asian mojito et champagne cosmopolitan étaient de mise, je passe à l’étage dédié à Gravity Rush. Là encore très peu d’attente pour pouvoir jouer, bravo et merci aux sympathiques et souriantes hôtesses Playstation.

Dans Gravity Rush vous dirigez Kat une jeune fille qui a perdu la mémoire. Sa rencontre avec un mystérieux chat noir un peu comme Alice aux pays des merveilles avec son lapin blanc, va lui faire prendre conscience qu’elle possède le pouvoir d’inverser la gravité et par conséquent de voler ou plutôt de tomber en jouant sur la gravité. Investie de ce don particulier elle devra empêcher son monde de disparaitre tout en essayant de se remémorer qui elle est.

La première chose qui frappe dans ce jeu c’est la beauté des graphismes. Il s’en dégage même une certaine poésie grâce au cel shading. Le chara design est proche du dessin animé légèrement teinté manga.

La prise en main est naturelle. On manipule aisément les sticks pour s’orienter et on prend vraiment plaisir à défier les lois de la gravité à travers Kat, il s’en dégage une impression de grande liberté.

En appuyant sur pause, l’écran prend l’aspect d’une planche de bd, ce qui renforce cette impression d’efforts poussés concernant l’esthétique du jeu.

Seule ma légendaire galanterie pouvait me conduir à céder ma place à une testeuse que j’ai deviné s’identifier complètement à l’héroïne.

Après un passage au très sympa buffet américain, mini (hot-dog, pizza, hamburger, ailes de poulet sauce barbecue s’il vous plait), je passe à l’espace interview pour poser quelques questions à l’un des développeurs (Français, eh oui !) de Resistance qui a eu la gentillesse de se prêter à l’exercice via Skype :

Il nous apprend que :

  • La version de Resistance n’est pas une adaptation et a été écrit spécialement pour la Vita.
  • Les développeurs ont consacré beaucoup de temps sur la partie tactile
  • Ils ont mis en place un système de virus spécifique au jeu (tout à fait inoffensif rassurez vous) qui se transmet de Vita à Vita et qui permet d’obtenir des bonus supplémentaires dans le jeu
  • Une soixantaine de personnes ont travaillé à l’élaboration de ce jeu.

Parti sur une telle lancée, je m’attendais également à avoir la possibilité d’interviewer un des développeurs de Gravity Rush. Hélas non et ce sera le seul bémol de cette soirée très bien organisée.

Bravo à toute l’équipe responsable de l’organisation et à l’incarnation de Tim Riley qui, courageux, a gardé son uniforme toute la soirée et ce malgré la chaleur. Ce qui prouve qu’un pompier même de jeux vidéo doit pouvoir supporter les fortes températures.

En partant j’ai eu droit à deux goodies, un tee-shirt Resistance rouge vif et un sac Résistance. Hélas rien en ce qui concerne Gravity Rush qui n’a décidément pas bénéficier du même support que Resistance. Et oui pas de fille les pieds au mur dans le périmètre !

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    morlorc

    (29 mai 2012 - 12:19)

    Les 2 jeux ont l’air vraiment sympa, et c’est Gravity Rush qui m’a particulièrement tapé dans l’oeil :)
    Dommage que la PS Vita n’ai pas de place chez moi pour le moment ^^

    silverword

    (29 mai 2012 - 19:40)

    @morloc je suis sur que ça viendra pour la Vita sur tout apres l’E3

    morlorc

    (30 mai 2012 - 15:30)

    On verra bien :)

    mrblue

    (31 mai 2012 - 14:58)

    Alors moi j’ai préco gravity rush y’a deja quelque temps mais resistance ne m’exite pas plus que ça…

    dommage pour les goodies Gravity Rush!

    silverword

    (31 mai 2012 - 23:26)

    @mrblue J’ai lu que la demo de Gravity Rush était telechargable sur le PlayStation Network depuis aujourd’hui

    Chapitre Michael

    (7 juin 2012 - 09:52)

    L’event avait l’air vraiment pas mal en tout cas et bien organisé.
    Sinon, très bel article et très complet ;)

    Neitsabes

    (8 juin 2012 - 21:53)

    Tu penses que je peux faire semblant d’avoir une Vita, juste pour être invité et voir les hôtesses ? :p

    Roxarmy

    (12 juin 2012 - 14:30)

    @Neitsabes : Toi mon vieux, tu es vraiment en manque …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.