Compte Rendu de la Comic Con Paris 2016

Du 21 au 23 octobre la version française de la Comic Con tenait sa seconde édition à la Villette. Cette année le programme était particulièrement dense. Les amateurs de séries TV, de cinéma comme de gaming, de comics ou de mangas avaient largement de quoi rassasier leur passion.
img_2861Ma visite a débuté avec Thibaud Villanova, le créateur de Gastro Geek qui animait son stand. Ce fan de cuisine et de culture geek a eu l’excellente idée de combiner ses deux passions en créant des livres gastronomiques accessibles et thématiques.
img_2869L’éveil des papilles passant par le régal des yeux, la couverture de son dernier ouvrage met à l’honneur le chasseur de prime appartenant à la nouvelle trilogie. Intitulé Star Wars Cantina, il propose 40 recettes en provenance d’une galaxie très lointaine.
img_2866Toujours dans l’univers De Georges Lucas, j’ai longuement contemplé les impressionnantes les figurines à l’effigie des personnages emblématiques de la saga et réalisées à partir des vis et d’écrous ou encore l’Alien de Ridley Scott tout aussi effrayant que l’original.
img_2876J’ai pu enfin revérifier l’impact et l’attirance visuels que produisent les sables lasers même lorsqu’ils sont maniés par des apprentis jedis grâce aux démonstrations dispensées par les professionnels de la fédération française de sabre laser.
img_2883Au stand des Humanoïdes Associés, je n’ai pas manqué de découvrir l’autre versant créatif du réalisateur Alejandro Jodoroski. Après avoir reçu son prix à Gérardmer, il m’avait alors confié que cette activité dans la bande dessiné lui garantissait son indépendance et sa liberté si caractéristique au cinéma.
img_2903bJ’ai apprécié de voir à l’oeuvre l’extraordinaire Jean-Yves Mitton, l’auteur de la série française Epsilon créée à l’origine dans les pages de la revue Titans de 1986 à 1988. Après toute ces années, il n’a rien perdu de son formidable coup de crayon.
img_2887Des tortues ninjas en taille réelle avaient pris position à coté du stand Canal Plus. Rappelant aux visiteurs la sortie en VOD et Blu-Ray, les énormes pièces de l’arsenal issues de World of Warcacraft étaient exposée en vitrine dans un espace consacré.
img_2915J’ai pu assister en avant première à la projection du film Ares. Comme j’ai pu le constater au Festival du Film Fantastique de Strasbourg, la science fiction française est si peu représentée que l’existence du film de Jean-Patrick Benes est déjà en soit une performance.
img_2926En dépit du manque de moyens par rapport à d’autres productions du genre provenant notamment des Etats-Unis, cette critique de la toute puissance des laboratoires pharmaceutiques est suffisamment rythmée pour maintenir l’intérêt du spectateur jusqu’à la fin.

Enfin le gaming était à l’honneur avec le stand Playstation et ses bornes Batman VR. S’essayer à la réalité virtuelle et au casque de la firme donnait au salon comme un air de Pré Paris Game Week mais sans ses incontournables longues files d’attente.

img_2921

Cette Comic Con Paris a confirmé son statut de melting pot où chaque passionné de culture geek trouve matière à s’émerveiller. Avec l’intérêt  du public corrélé à l’augmentation des productions, une surface d’exposition supérieure à la Villette ne sera surement pas superflue l’année prochaine.

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.